Willow : Disney+ dévoile une bande-annonce enchanteresse pour la série tirée du film culte

Matthias Mertz | 27 mai 2022 - MAJ : 28/05/2022 12:19
Matthias Mertz | 27 mai 2022 - MAJ : 28/05/2022 12:19

La suite du film culte Willow débarque en série sur Disney+ cette année, et le Star Wars Celebration 2022 nous offre un avant-goût avec une bande-annonce.

Vous ne vous souvenez sans doute pas de ce que vous avez fait le 12 novembre 2021. C'était pourtant le Disney+ Day 2021, ou l'inauguration d'une journée virtuelle de célébration de tous ses contenus pour la plateforme éponyme. Du Disney, du Marvel, du Star Wars ou du National Geographic avaient ainsi été lancés dans tous les coins et les annonces fourmillaient, à l'image du Star Wars Celebration 2022, qui a déjà annoncé les séries Andor ou Skeleton Crew.

Dans le lot de toutes ces annonces, la suite du film culte de 1988 Willow s'était faufilée. Classique de la fantasy, le film de plus de deux heures réalisé par Ron Howard d'après une histoire de Georges Lucas avait conquis son époque. En cause, les magnifiques paysages de Nouvelle-Zélande, la musique de James Horner, le charme de Val Kilmer et évidemment Warwick Davis. Le Star Wars Celebration 2022 a ainsi confirmé l'arrivée imminente de la série sur la plateforme Disney+ avec une bande-annonce.

 

 

Des années après les évènements du film éponyme, la série Willow retourne dans le royaume enchanté des fées et du dragon Eborsisk, où Willow est rappelé par le devoir pour rétablir l'équilibre. Sa mission ? Accompagner Dove, une domestique vouée à devenir une impératrice. Une aventure similaire à celle qui nous avait conquis jadis, en faisant déjà de Willow le gardien d'un enfant qui allait renverser un règne de terreur.

 

Willow : photo, Val Kilmer, Warwick DavisCoup de vieux

 

En plus de Warwick Davis, on retrouvera Joanne Whalley dans son rôle de Sorsha, aux côtés de nouvelles venues parmi lesquelles Ruby Cruz, Ellie Bamber ou Erin Kellyman. La fille de l'acteur l'accompagnera d'ailleurs également à l'écran. On notera toutefois l'absence de Val Kilmer, campant le guerroyant Madmartigan dans le film original (sans doute pour des raisons de santé). Aux manettes de la série, Jonathan Kasdan (qui avait été scénariste sur Rogue One) et Wendy Mericle (Desperate Housewives, Arrow) officieront.

La série, dont on espère qu'elle nous montrera un Willow devenu un brillant sorcier, dont la première saison comptera 8 épisodes, débarque le 30 novembre 2022 sur Disney+.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
30/05/2022 à 10:43

C'est bien le seul projet Disney+ qui me fera prendre un abonnement temporaire à cette plateforme. On pouvait deviner que Val Kilmer ne serait pas de l'aventure. C'est déjà surprenant qu'il soit à l'affiche de "Top Gun Maverick", mais s'ils ont su trouver un moyen d'inclure le personnage d'Iceman de belle manière dans cette suite, ça aurait été plus compliqué de le faire avec Madmartigan.

Pi
29/05/2022 à 13:20

@Fox
Je suis d'accord avec vous, pour moi aussi Backdraft reste mon film de pompier préféré. J'avais été très impressionné par les effets spéciaux à l'époque avec ce feu qui semble vivant associé à un effet sonore qui lui donne une voie.

Ce que je reproche à Howard c'est sa réalisation académique plan plan sans beaucoup d'inspiration. Il filme de manière illustrative. Par contre, sa direction d'acteurs est plutôt bonne. Je n'ai pas vu Appolo 13. Je vais combler cette lacune.

Rush, oui, je l'ai vu mais j'en garde un souvenir mitigé. Pas mauvais mais pas transcendant non plus. Là aussi, bonne direction d'acteurs mais les séquences de courses, bof, bof.

C'est comme dans La rançon, ce film ne tient que grace à la performance de Mel Gibson qui est absolument énorme.

Bon, et puis je ne sais pas vous, mais moi, j'ai supporté Happy days toute mon enfance. Rien que d'en parler j'entends le générique. Arghh !

rientintinchti
29/05/2022 à 09:53

Faudrait qu'ils arrêtent avec ces coiffures suresthétisées en plastoc. ça fait figurine et ça déshumanise les persos je trouve. ça enlève du réalisme. C'est trop fréquent dans le cinéma et les séries. Surtout dans les produits américains.
Sinon, Warwick Davis c'est une bonne chose qu'il soit de retour à mon avis.
La musique de l'original est superbe.
@GDY
la musique s'inspire d'un classique oui et c'est probablement ce que vous dites, j'écouterai. Mais elle ne s'inspirerai pas aussi d'un chant bulgare? Ou alors willow et le chant bulgare s'inspirent de la symphonie que vous avez mentionné?
Ron Howard n'est pas mauvais, c'est juste un faiseur sans véritable éclat.
Son plus beau film c'est cocoon à mon humble avis.
La bo de ce film est monumentale.

Guéguette
29/05/2022 à 09:48

Casting de jeunot en mode twilight, c'est tout lisse..ça sent pas bon.

Rakis
28/05/2022 à 17:12

Belle idée de faire revenir Warwick Davis. Pour le reste faut voir, les effets spéciaux de l'original ont vieilli, sera donc pas évident de redonner vie à cet univers... si ce n'est de jouer sur les décors nombreux et réels du film.

Copeau
28/05/2022 à 14:45

@Gdy
cette musique ! je suis bien d’accord … elle est d’ailleurs très inspirée de la symphonie numero 3 de Schumann dont je vous conseille l’écoute en ayant celle de Willow en tête ;)

Gdy
28/05/2022 à 14:02

Pour le coup la bande annonce me donne plus envie que celle du SDA d Amazon.
Mais il y a sûrement un ptit brin de nostalgie (cette musique....) :-)

Eddie Felson
28/05/2022 à 13:23

@Fox
Pour Howard, tout à fait d’accord avec vous!
Pour le « doudou » aussi!:))

Lord Sinclair
28/05/2022 à 12:14

Ça a pas l'air pire que le tout venant que nous propose les plates formes.

Fox
28/05/2022 à 12:07

@Pi

Je vous trouve sacrément dur avec Ron Howard.
Apollo 13, et surtout Backdraft, sont quand même de bons gros morceaux de cinoche "grand public" comme on en voit plus vraiment.
Et dernièrement, Rush et Au Coeur de l'Océan font quand même leur petit effet.

Ceci dit, je vous rejoins sur les défauts "objectifs" de Willow (SFX datés, histoire assez banale...). Mais c'est aussi vrai qu'on aime parfois beaucoup un film même s'il a de gros défauts (voire techniquement mauvais). C'est le côté "doudou" dont vous parlez : votre peluche n'a plus qu'un oeil, elle sent pas trop bon et est sérieusement défraichie... mais vous l'adorez quand même ! :D

Plus
votre commentaire