Squid Game : Netflix balance un énorme making-of sur la réalisation de la série

Matthias Mertz | 26 octobre 2021
Matthias Mertz | 26 octobre 2021

Netflix a balancé un énorme making-of pour la série sud-coréenne phénomène Squid Game, de quoi découvrir l'envers du décor de ce thriller haletant. 

Comme pour clore le très lucratif chapitre Squid Game (a minima jusqu'à une saison 2 loin d'être une évidence pour son créateur), Netflix a délivré un énorme making-of de la série. On y découvre les conditions de tournage du drame dystopique sud-coréen. Cette très longue vidéo s'inscrit dans une avalanche de contenus autour de la série et de ses acteurs, signe que Netflix chérit tendrement sa poule aux oeufs d'or.

Pour entretenir l'intérêt du public et le faire patienter jusqu'à une potentielle saison 2, cette vidéo de plus d'une demi-heure est donc l'occasion de découvrir l'envers du décor des jeux mortels qui ont fasciné tant d'abonnés, mais aussi les relations qui ont pu lier les différents acteurs du drame coréen superstar de Netflix.

 

 

Tout ou presque y est, du 1, 2, 3 soleil au jeu de billes, de la corde jusqu'aux dalles en verre. Le moyen, d'abord, de revenir sur les performances des acteurs (qui ont dû avoir des difficultés à tourner des situations aussi exotiques et physiquement requérantes) qu'on retrouve désormais plaisantant pour la plupart d'entre eux. Une bonne surprise pour les spectateurs qui verront enfin les dents des personnages ne décrochant jamais un sourire (Sae-byeok, on parle de toi).

Il est en outre très drôle de constater que les personnages les plus sombres sont interprétés par les acteurs les plus taquins (Heo Sung-tae, Jung Ho-yeon, Lee Yoo-mi, par exemple), tandis que le personnage principal, le plus léger de l'intrigue, est campé par un Lee Jung-jae aux sourcils froncés, captivé par son retour caméra et concentré en permanence.

 

photo"Bah alors comme ça on n’est pas un rigolard dans la vraie vie ?"

 

Mais surtout, les conditions de tournage semblent avoir été extrêmement éprouvantes, comme il avait déjà été révélé par l'ensemble du casting dans divers contenus made in Netflix auparavant. On y voit de la poussière, de la sueur (qu'on devine comme étant le fruit du travail physique des acteurs, mais aussi de la chaleur inhérente au plateau) et une ambiance de travail studieuse (particulièrement de la part de Lee Jung-jae).

Enfin, si on est très satisfaits de terminer par les prises des plans où Gi-hun est un fils indigne chez sa mère, on pourrait regretter de ne pas avoir le making-of des prises où le personnage de Gi-hun découvre qu'elle est décédée durant sa première participation à Squid Game. De la même façon, on aurait beaucoup aimé voir Park Hae-soo camper un Sang-woo à deux doigts de mettre fin à ses jours avant de revenir dans le jeu. Squid Game est encore disponible sur Netflix.

Tout savoir sur Squid Game

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire