Star Wars : une actrice de The Mandalorian défend Gina Carano après son renvoi

Déborah Lechner | 8 septembre 2021
Déborah Lechner | 8 septembre 2021

Une actrice de The Mandalorian a défendu Gina Carano après son renvoi de la série Star Wars plus tôt cette année.

Dans la saison 3 de The Mandalorian, Din Djarin (Pedro Pascal) devra se passer de l'une de ses plus fidèles alliées, puisque le personnage de Cara Dune devrait tout bonnement disparaître quelque part aux confins de la galaxie. Gina Carano, l'actrice qui a campé l'ex rebelle durant les deux premières saisons, a été virée par Lucasfilm en février dernier, après une suite de controverses sur les réseaux sociaux (moqueries transphobes, opposition au port du masque et remise en doute de l'élection de Joe Biden). La comparaison plus que malvenue des électeurs républicains aux Juifs persécutés durant la Seconde Guerre mondiale a donc été le faux pas de trop. 

Dans la foulée, le spin-off Rangers of the New Republic (dans lequel Cara Dune aurait pu avoir un rôle de premier plan), a tout simplement été abandonné par Disney, qui a toujours de quoi faire avec sa dizaine d'autres séries Star Wars en développement ou en production. Lucasfilm avait également précisé qu'il n'était pas prévu de caster une nouvelle actrice pour reprendre le rôle, laissant ainsi peu d'espoir pour le personnage, indépendamment de son interprète qui bénéficie malgré tout de plusieurs soutiens.

 

photo, Gina CaranoGina Carano alias Cara Dune

 

Si la quasi-totalité du casting a préféré ne pas s'exprimer sur le sujet, l'acteur Bill Burr, qui joue Migs Mayfeld dans la série Disney+, est un des rares à avoir tenté de défendre l'actrice. Un peu plus tardivement, c'est donc un autre membre de la distribution secondaire qui est revenu sur la polémique. À l'occasion de la Dragon Con 2021, l'actrice Emily Swallow (Supernatural), qui a joué l'Armurière mandalorienne dans la saison 1, a ainsi donné son point de vue sur la controverse :

"Ce qui m'a impressionnée chez elle dès le début, c'est le fait qu'elle s'intéresse vraiment aux opinions des autres et qu'elle les accepte. Elle veut avoir un véritable dialogue. Elle est comme ça dans sa vie de tous les jours. Sur le plateau, elle s'intéresse aux autres. Elle est très généreuse et très bienveillante. Je sais peu de choses sur ce qui s'est passé. J'ai découvert ça comme vous. Je ne sais rien des dessous de l'affaire. Je peux seulement dire que Gina est une personne adorable."

 

photo, The MandalorianEmily Swallow sous le masque

 

"Je suis totalement déconcertée par une grande partie de ce à quoi on a affaire en ce moment avec la cancel culture [...] Il y a tellement de paramètres à prendre en compte. Je pense que la haine qui en découle et le fait que les gens commencent à refuser d'écouter les autres, peu importe de quel côté ils sont, est vraiment dangereuxUne des si belles choses dans notre pays, c'est que nous avons notre liberté d'expression. Nous pouvons entendre des choses que nous n'aimons pas et ne pas être d'accord avec. Et c'est très bien."

Même s'il est plus évident de parler de contrôle d'image de la part de Lucasfilm et Disney que de cancel culture, Gina Carano est de toute façon déjà retombée sur ses pattes, avec un thriller de vengeance en préparation aux côtés de ses nouveaux copains de la société de médias conservatrice The Daily Wire

 

 

Tout savoir sur The Mandalorian

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
xav
09/09/2021 à 11:55

"Même s'il est plus évident de parler de contrôle d'image de la part de Lucasfilm et Disney que de cancel culture"
La frontière est fine entre les deux, l'un étant une conséquence de l'autre. Il y a bien cancel culture à la base, mais pas de la part de Lucasfilm qui, lui, n'applique rien d'autre qu'un comportement business pragmatique, un contrôle de leur propre image, par anticipation au fait qu'une partie de leur public pratique la cancel culture. Ce n'est pas Lucasfilm ou Disney qu'on doit blamer, ils n'ont pas "cancel" leur actrice, ils se sont juste désolidarisés d'elle pour ne pas être cancel en même temps qu'elle.

Toishiro
09/09/2021 à 11:40

@Zeorymer

Réalité du marché ? Ou représentation supposé de ce que veulent les gens ?...
Ne serai-ce pas plutôt une expression du mode de "pensée" du moment ?... Est-ce si solide ?...

C'est surement ainsi que la moraline suintent des blockbusters, avec souvent autant de subtilité... Tout ça, c'est la même chose, cela doit cesser.

J'attend avec impatience que cette boule de conneries soit tellement grosse que les gens ne supporteront plus cela !
Et pire, le risque c'est que les gens enverrons péter tout ce qui ressemblera de prés ou de loin à de la morale... Et là, on sera bien !

Zeorymer
08/09/2021 à 16:06

Il faut tenir compte de la réalité du marché de l'emploi aux US. Oui on peut virer quelqu'un pour son opinion exprimée publiquement. En fait on peut virer quelqu'un pour n'importe quelle raison.

Toishiro
08/09/2021 à 15:40

@Dwigt

Donc on peut virer quelqu'un en raison de son opinion ?... Mais c'est marquer liberté d'expression...
Décidement... Tu fais ce que tu veux mais on peut te contraindre... Bien d'actualité ça... Vous ne réalisez pas le sens de vos propres mots je crois bien.

Dwigt
08/09/2021 à 13:58

@ Toishiro

La constitution sacralise la liberté d'expression. Mais la liberté d'expression, ça signifie que l'on peut tout dire, pas qu'on est obligé de tout entendre.
Ainsi, Disney a parfaitement le droit de ne pas vouloir être associé aux thèses énoncées par Carano. Ça fait même partie de leur liberté d'expression.

Moi
08/09/2021 à 12:50

Je pense que le problème de Disney avec Carano, ce n'était pas tant une de ses convictions conservatrices/pro-Trump(élection truquée, masque, vaccin ...) qu'elle le dise haut et fort [après tout, Disney doit aussi vendre ses produitd aux conservateurs du Sud] que son absence d'excuses/marché arrière sur la comparaison avec la 2e guerre mondiale.
Et je ne me fais pas de soucis pour elle, le fait que Cara Dune ne soit pas recasté est un signe évident que Disney la reprendra si elle est d'accord quand le climat politique américain sera apaisé (surement après 2024 et la certitude que ce sera finit pour Donald). On aura droit à un "elle a disparu" sans plus de détail dans la prochaine saison de Mando et tout le monde sera content

ecran
08/09/2021 à 11:05

Bon après si ils veulent pas d'un/e acteur/actrice qui ouvre sa gueule il faut pas aller les chercher dans le monde du mma. Ils sont "éduqués" à l'ouvrir et s'en mettre plein les dents verbalement avant les rencontres, bien plus que dans n'importe quel autre sport de combat y compris le noble art. Et je ne parle pas du catch où ils font semblant alors qu'ils sont potes en réalité.

Toishiro
08/09/2021 à 10:56

Tom's est stupide, ça reprend les aberrations exprimé par les Bidenistes en mode progressistes’ sauf que Trump fut président quoi que tu en penses...

Et donc c'est une bonne raison pour la virée ?... DANS le pays qui dans sa constitution SACRALISE la liberté d'expression ?...

Vous me faites marrer, on a des droit SI on pense comme vous... Cela me rappel quelque chose...
Vous avez TOUT mon mépris

Tom’s
08/09/2021 à 09:11

Carano est stupide, ça reprend les aberrations exprimé par les Trumpistes en mode reac’ sauf que Biden est devenu président quoi qu’elle en pense.

votre commentaire