How I Met Your Mother : après #MeToo, le créateur aimerait bien supprimer certaines scènes

Camille Vignes | 8 juin 2021 - MAJ : 08/06/2021 16:14
Camille Vignes | 8 juin 2021 - MAJ : 08/06/2021 16:14

Alors qu’un spin-off de How I Met Your Mother est dans les tuyaux chez Hulu, avec Hilary Duff dans le rôle principal, le créateur de la série originale aimerait bien remanier deux-trois petites choses de sa série.

Que ce soit avec des créations cinématographiques touchant à l’histoire et à ses problématiques les plus sérieuses (Autant en emporte le vent) ou des séries plus légères ne questionnant que très peu les mœurs en vigueur à leur époque (Friends, How I Met Your Mother…), depuis Me Too, beaucoup d’œuvres sont critiquées pour leur manque de conscience sur des questions d’intégration et de représentation de la multiplicité sociale.

Celles concernant le harcèlement sexuel et ses dérives sont les premières à avoir été soulevées, mais ce ne sont pas les seuls problèmes qu’attaque le public aujourd’hui ­— la grossophobie pointée du doigt pour la « grosse Monica » dans Friends en est un parfait exemple. 

 

photo, Neil Patrick Harris, Jason Segel, Josh Radnor, Alyson Hannigan, Cobie SmuldersMes blagues vaincront

 

De la même manière que sa grande sœur peut être critiquée, How I Met n’échappe pas à la règle. Son créateur Carter Bays a d'ailleurs avoué dans une série de tweets qu’à la revoyure, il aimerait pouvoir supprimer certains éléments de sa sitcom.

« Je suis toujours en train de revoir How I Met Your Mother et d’essayer de garder mes commentaires au minimum. Mais je dois juste dire que je suis à la fin de la saison 3 et... mon Dieu ! Quand je pense que je ne suis qu’au tiers de cette chose ! C’est tellement long...

 

Sans entrer dans les détails, j’aimerais tout simplement retourner en salle de montage et faire avec ce truc ce que George Lucas avait fait avec Star Wars ! Supprimer certaines choses que je souhaiterais vraiment ne pas avoir écrites. Et je parie qu’elles ne manqueraient à personne... »

 

Au milieu de ses remises en question, il a quand même reconnu beaucoup aimer la quatrième saison qu’il trouve très bonne, mais surtout, s’être surpris à vouloir voir naître de l’épisode Rebound Bro (ou Ted ne parle plus a Barney après que ce dernier a couché avec Robin) un spin-off. « Sans entrer dans les détails » donc, Carter Bays laisse quand même supposer que ce qui lui pose le plus question demeure le personnage de Barney. Le plus grand ressort comique de la série, adoré par de nombreux fans, serait donc le problème majeur de la série. Affaire à suivre...

Tout savoir sur How I Met Your Mother

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Madolic
09/06/2021 à 09:59

Mdrrrr il y a tout à revoir.
J'ai essayé de me la refaire, j'ai tenu 10 épisodes.
Ca a tellement mal vieilli ... Rien que l'épisode en boite gay ... pathétique

Rico
08/06/2021 à 23:05

Quelle cocu

Eddie Felson
08/06/2021 à 22:28

Ridicule et symptomatique de cette époque où l’on cherche à réécrire l’histoire et tout ce qui ne correspond plus aux canons socio-culturelles du moment.
Une nouvelle interprétation, ré-écriture de ce qui fut, une forme de révisionnisme…
À vomir

Miglou gloups
08/06/2021 à 21:18

La problématique soulevée dans l’article ci dessus de suffit à lui même non !?

Jojo
08/06/2021 à 20:29

Je ne vois aucun rapport entre ses tweets et #MeToo !!!

Sigi
08/06/2021 à 19:55

Quand les créateurs de contenu blanc borderline anticipent la suite de leur carrière ahah

RobinDesBois
08/06/2021 à 19:16

Et puis si c'est vraiment en rapport avec metoo, quitte à faire plaisir aux fanatiques de la cancel culture autant aller jusqu'au bout et supprimer totalement cette daube.

RobinDesBois
08/06/2021 à 19:14

Evidemment mon message a disparu alors qu'il n'y avait rien d'outrancier donc je reformule:

Quel est le rapport avec metoo/le harcèlement sexuel et ces tweets ? Il n'en est fait mention nul part. Le créateur de la série trouve peut être tout simple un paquet de scènes mauvaises.

Prouttom
08/06/2021 à 18:46

Je plussoie, complètement ridicule .

Nico
08/06/2021 à 18:20

Tout ça devient du grand n'importe quoi

Plus
votre commentaire