Yasuke : Netflix dévoile les premières images de son animé sur un samouraï africain

Antoine Desrues | 9 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 18:45
Antoine Desrues | 9 mars 2021 - MAJ : 09/03/2021 18:45

Avec un casting alléchant et un concept bien cool, Yasuke pourrait bien être une petite curiosité made in Netflix.

Netflix a su embrasser l’attrait de son public pour la japanimation, et a même lancé la production de ses propres séries. D’Aggretsuko à Pacific Rim : The Black en passant par Transformers : La trilogie de la Guerre pour Cybertron, le grand N a su faire communiquer le Japon avec les États-Unis, en confiant souvent l’écriture à des auteurs californiens et l’animation à des pointures nippones.

Mais avec Yasuke, la plateforme de streaming a encore plus flouté les frontières, puisque le showrunner LeSean Thomas (surtout connu pour ses travaux sur The Boondocks et sur la série Black Dynamite) a imaginé un projet excitant autour du premier samouraï africain. Figure historique trouble et fascinante, Yasuke est un esclave du XVIe siècle ayant atterri au pays du Soleil levant. Une occasion rêvée pour soutenir une création multiculturaliste, portée par l'interprétation de Lakeith Stanfield (Sorry to Bother You, Atlanta).

 

photoQuand tu anticipes les commentaires racistes...

 

Et ce n’est pas tout puisque la série s’est offert les services de MAPPA, le studio japonais notamment en charge de la dernière saison de L'Attaque des Titans. Les six épisodes qui vont constituer Yasuke seront d’ailleurs réalisés par l’acclamé Takeshi Koike (Animatrix, Lupin III : Une femme nommée Fujiko Mine), tandis que le DJ, rappeur et producteur Flying Lotus en composera la musique.

Mais quel est donc le pitch ? Yasuke devrait se dérouler dans un Japon fantastique et féodal alternatif, où le guerrier éponyme a choisi de raccrocher les armes après de longues années de violence. Mais ce héros à la retraite va devoir retourner à l’aventure pour protéger une jeune fille de forces maléfiques. Un postulat on ne peut plus classique (on pense à Baby Cart), mais stimulant pour ce type de récits.

 

photoRegard concerné d'animé

 

En tout cas, Netflix a bien l’intention de mettre en valeur ce projet attendu, puisque la plateforme a partagé de premières photos, ainsi qu’une date de sortie pour le 29 avril 2021. Autant dire qu’on attend avec impatience une bande-annonce. Mais si vous êtes en manque d’animés Netflix, vous pouvez toujours vous tourner vers notre critique de Pacific Rim : The Black.

Tout savoir sur Yasuke

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Shaka Zulu
10/03/2021 à 13:36

Quand il s'agit de séries comme Vikings, ou Peaky Blinders, tout le monde admet la liberté (euphémisme) prise sur l'Histoire au profit de l'histoire.
Essayez juste de parler d'Africains ailleurs qu'au fond de cales, et alors vous verrez débarquer une flopée de gens outrés qui se drapent dans un "scepticisme" historique (hum hum) pour invalider la proposition fictionnelle. L'ardeur qu'ils y mettent forcerait le respect si ce n'était pas si pathétique.

Mention spéciale pour @Miyamoto avec cette perle "Je préférais l'époque ou les gagnants écrivaient l'histoire, au moins, les meilleurs avaient un minimum de dignité et d'honnêteté"
Bien sûûûr, ce n'est pas vous qui êtes dans le délire complet...

Remettez-vous en question bande de fragiles, au lieu de chercher des boucs émissaires.

GTB
10/03/2021 à 11:58

@ Miyamoto & TrucBidule> Plusieurs choses ne vont pas dans vos propos.
Premièrement, Vous ne pouvez pas prendre une période de xénophobie et l'extrapoler. Pas forcément que ce soit faux, mais la méthode est non-valide. Des populations ont eut des comportements à un moment qui n'existait ni avant, ni après.
Deuxième point, le cas de Yasuke a une validité historique incertaine, par manque d'informations. Sa légende s'est donc bâti sur le peu qu'on a. On ne peut être sûr de son exactitude et de sa véracité, mais on ne peut être sûr du contraire non plus. C'est un peu le principe de certaines légendes de l'Histoire.
Je soulignerais tout de même que c'est exactement la même chose pour les écrits concernant les Vikings par exemple, dont la majeure partie vient de populations extérieures ou d'auteurs antérieurs. Sauf que pour le cas des Vikings les historiens ont accumulé les connaissances et l'on sait que beaucoup de ces écrits autour des Vikings sont en réalité inexacts. Et pourtant ces clichés persistent, et les gens ne se plaignent pas comme vous, et TrucBidule, le faites ici pour Yasuke.
Troisièmement, ne confondez pas documentaire et œuvre de fiction, même lorsqu'elle se base sur l'histoire. Et tordre la réalité pour la fiction n'est pas une spécifié des US. D'ailleurs Yasuke a déjà servit de base à très libre d'interprétation par les japonais eux-même via Afro Samourai par exemple.

Flappy
10/03/2021 à 10:39

@TrucBidule
Ouais c'est encore la faute des femino islamo gaucho woke... T'es un rigolo toi.

TrucBidule
10/03/2021 à 10:14

Jamais entendus parler de ce personnage historique et pourtant j'ai une grande culture historique.
Je vais faire quelques recherches pour démêlé le vrai du faux, car Netflix et les Américains ne sont pas vraiment reconnus pour être des érudits en la matière, voir depuis quelque temps à inventé ou exagéré les prouesses de figure mineur de l'Histoire au nom d'une certaine propagande fémino-SJW bien pensante, du coup, je préfère me méfier.

Miyamoto
10/03/2021 à 08:47

Quand on connaît le passé du Japon avant la seconde guerre mondiale on sait très bien que ce pays était l'un des plus xénophobe au monde. La réalité est tenace et laisse des traces. Alors de là à voir un africain devenir samouraï au 16eme siècle, c'est du délire complet.
Je préférais l'époque ou les gagnants écrivaient l'histoire, au moins, les meilleurs avaient un minimum de dignité et d'honnêteté. Aujourd'hui, ce sont les perdants qui écrivent l'histoire, et ils le font de telle manière qu'ils sont en train de tout gâcher.

GTB
09/03/2021 à 20:56

@ MDR> Intéressant tout ça. Et? C'est peut-être moi, mais je ne saisis toujours pas votre propos d'origine.

Numberz
09/03/2021 à 20:28

Pour celles et ceux que ça interessent, bonne bd chez Delcourt intitulé Kurusan

MDR
09/03/2021 à 20:05

@GTB : Toute la "légende" de Yasuke a été racontée d'une seule traite dans une note de service entre les Portugais et Nobunaga. Cette note a bien sûr été reprise par un auteur français amoureux de l'Afrique qui écrit des histoires sur le Japon et qui a écrit une fanfic à son propos.

Cherchez sur la page de Yasuke, même les éditeurs de Wikipedia ne peuvent rien confirmer. Presque chaque entrée est "supposée" ou "non confirmée". Les Portugais ont acheté de nombreux esclaves japonais, surtout des femmes, et ont vendu plusieurs esclaves aux Japonais qu'ils avaient amenés de leurs colonies. Yasuke aurait-il pu être l'un d'entre eux ? Probablement, nous savons avec certitude qu'un esclave africain a été amené à Nobunaga et qu'il a été fasciné par son visage. Il n'avait jamais vu de personne noire auparavant, il était écrit qu'il avait ordonné à ses hommes de "frotter l'encre de sa peau" en pensant que c'était une sorte d'escroquerie. Connaissant le penchant de Nobunaga pour le bizarre et l'étranger, il a probablement gardé "yasuke" comme serviteur et l'a fait suivre partout. Si c'est le cas, il est très probable qu'il était là lors de l'incident Honnō-ji, ce qui signifie qu'il y est très certainement mort, étant donné que la plupart des serviteurs de Nobunaga ont été tués.

Tout cela en supposant que ces informations soient vraies. Tout ce que nous savons provient de l'Histoire ecclésiastique des îles et royaumes du Japon, écrite par François Solier, un prêtre jésuite français. Ce n'est pas exactement une source solide. La plupart de ses écrits sont des récits de seconde main.

https://en.wikipedia.org/wiki/Yasuke

GTB
09/03/2021 à 19:52

Voilà qui est excitant! Avec MAPPA à l'anim' ça promet du bon sur ce point là.

@MDR> Je n'ai pas saisi la blague.

MDR
09/03/2021 à 19:34

Mort de rire, simplement mort de rire Netflix.

Plus
votre commentaire