Marvel : avant WandaVision, ce comics incontournable où Vision affronte tous les Avengers

Arnold Petit | 13 janvier 2021 - MAJ : 13/01/2021 18:26
Arnold Petit | 13 janvier 2021 - MAJ : 13/01/2021 18:26

Alors que WandaVision arrive bientôt sur Disney+, on a décidé de revenir sur La Vision, le petit chef-d'œuvre de Tom King autour du synthézoïde des Avengers.

Après plus d'un an d'absence au cinéma, Marvel s'apprête à faire son retour en débutant sa Phase 4 avec WandaVision, la première des séries Disney+ avant Falcon et le Soldat d'hiver, Loki, What If...? et Hawkeye, auxquelles s'ajouteront ensuite toutes celles qui ont été annoncées pendant le Disney Investor Day. De nouvelles aventures pour Wanda Maximoff et Vision, sous forme d'hommage à différentes sitcoms, qui seront directement reliées à Doctor Strange in the Multiverse of Madness de Sam Raimi.

WandaVision va visiblement s'inspirer des numéros de La Vision & la Sorcière Rouge parus dans les années 80, dans lesquels le couple s'installe dans le New Jersey pour couler des jours heureux, fêter Halloween et fonder une famille. Des scènes qu'on peut apercevoir dans la bande-annonce et sur les autres vidéos promotionnelles. La série devrait également emprunter des éléments de House of M, avec une Wanda mentalement instable, qui choisit de créer une réalité alternative plutôt que d'affronter la disparition de son frère et de son cher et tendre.

 

photo, Elizabeth Olsen, Paul GiamattiIls vécurent dans le déni et eurent beaucoup de problèmes

 

Plusieurs comics ont été consacrés au synthézoïde et à la sorcière de l'univers de Marvel, ensemble ou séparément, et s'il fallait en retenir un, ce serait probablement La Vision, sorti en 2016 et disponible chez Panini Comics. Une œuvre touchante dans laquelle La Vision décide de se créer une famille de toutes pièces (littéralement), une femme, Virginia, un fils, Vin et une fille, Viv, puis emménage avec eux dans la banlieue d'Arlington en Virginie.

Malgré tous leurs efforts pour mener une vie normale, l'intégration des Vision auprès de la communauté va s'opposer à la méfiance et la moquerie des résidents et des élèves du lycée. Rapidement, le passé de super-héros de l'Avenger finit par s'immiscer dans le quotidien tranquille des Vision avec le retour du Moissonneur, un de ses ennemis, et les secrets qui s'accumulent dans l'intimité finissent par obliger l'androïde des Avengers à faire un choix entre sa famille ou ses anciens alliés, dont Wanda.

 

photoBienvenue chez les Vision !

 

Tom King sait exploiter la psychologie de ses personnages et leurs failles pour les rendre encore plus humains, comme l'ont montré son merveilleux Mister Miracle ou son passage sur Batman, avec un Chevalier Noir torturé, suicidaire, sauvé grâce à l'amour de Catwoman.

En s'emparant de La Vision, le scénariste s'interroge sur l'existence d'un être tel que lui, sur son identité, son inhumanité, mais aussi ses souvenirs avec Wanda et ses espoirs d'une vie comme les autres auprès de sa famille. Une exploration profonde et fascinante à base de Shakespeare, qui lui permet d'évoquer le racisme, l'adolescence, l'addiction ou la solitude des femmes au foyer à travers un récit bouleversant, récompensé par l'Eisner Award de la meilleure mini-série en 2017.

Avec son crayon, Gabriel Hernández Walta réalise un travail tout aussi fabuleux. L'esthétique froide et artificielle renforce l'atmosphère oppressante et le dessinateur délivre des planches superbes, avec des scènes déchirantes, de la violence graphique et un affrontement dantesque entre La Vision et tous les autres héros de l'univers de Marvel.

 

photoSeul contre tous

 

En même temps que La Vision de Tom King, Marvel a aussi publié La Sorcière Rouge par James Robinson, un comics tout aussi génial consacré à Wanda Maximoff, illustré par des artistes comme Steve Dillon, Vanessa Del Rey ou Marco Rudy.

Alors que Wanda parcourt le monde pour découvrir pourquoi la sorcellerie s'affaiblit, l'intrigue s'intéresse au passé de l'héroïne, à ses origines, à sa mère et son frère Pietro (Vif-Argent), et mêle religion, mythologie grecque et horreur dans un scénario brillant avec des dessins et des couleurs magnifiques. De quoi s'occuper en attendant le 15 janvier.

Tout savoir sur WandaVision

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Castor
13/01/2021 à 19:38

Aller Paulo joue dans cette daube et n'oublie pas de prendre ton chèque !

votre commentaire