The Comey Rule : la série sur Trump et l'ancien boss du FBI dévoile un teaser bluffant

Mathias Penguilly | 30 juillet 2020 - MAJ : 30/07/2020 17:15
Mathias Penguilly | 30 juillet 2020 - MAJ : 30/07/2020 17:15

Après George W. Bush et Barack Obama, Donald Trump devient le troisième président en exercice à faire l'objet d'un film de fiction avant la fin de son mandat.

À sa sortie en octobre 2008, soit quelques semaines à peine avant que le 43e président des États-Unis ne quitte la Maison-Blanche, W. - L'Improbable président d'Oliver Stone avait quelque chose de révolutionnaire. Toute première biographie cinématographique d'un président toujours en exercice, le film retraçait plusieurs étapes de la vie du président, de sa transformation de jeune alcoolique vivant dans l'ombre de son président de père, jusqu'à sa "renaissance chrétienne" et à l'élection de novembre 2000.

À l'époque, Stone se refusait de faire un portrait à charge - bien qu'il ait été très virulent dans son attaque de la Guerre d'Irak - un luxe qui ne devrait pas être octroyé au président actuel.

 

photo, Brendan Gleeson, Jeff DanielsLa cène

 

Il faut dire que cela pendait au nez de Number 45 : trois ans et demi après sa prise de fonction, Trump s'est mis à dos une bonne partie de l'industrie hollywoodienne et a fait l'objet de plusieurs livres dépeignant sa présidence à grands coups de vitriol. La plupart de ces derniers pourraient d'ailleurs devenir des adaptations cinématographiques très divertissantes. L'un de ces livres justement, intitulé Mensonges et Vérités : une loyauté à toute épreuve va justement être adapté en mini-série pour la chaîne américaine Showtime.

Ce livre est un de ceux qui ont fait couler le plus d'encre depuis l'élection présidentielle de 2016. Signé James Comey, l'ancien directeur du FBI chargé d'enquêter sur les liens entre la campagne de Trump et la Russie, il dresse un portrait très dur du président qu'il décrit comme un menteur invétéré. Une première bande-annonce de l'adaptation - baptisée The Comey Rule - vient d'être dévoilée et elle est tout simplement bluffante.

 

 

On y aperçoit notamment l'acteur Brendan Gleeson (Mr. Mercedes, Braveheart) campé à merveille le président. Son visage n'est jamais montré directement, mais sa démarche et sa façon de parler rappellent très certainement celles de Donald Trump. Il donnera la réplique à Jeff Daniels (The Newsroom) qui joue le rôle de l'ancien président du FBI limogé en 2017. La série sera réalisée par Billy Ray, qui a notamment écrit Le Cas Richard Jewell, le dernier film de Clint Eastwood, et elle sera coproduite par Shane Salerno, Heather Kadin et Alex Kurtzman (producteur et réalisateur de La Momie). 

Composée de seulement deux épisodes, l'adaptation devrait être diffusée sur Showtime les 27 et 28 septembre 2020, soit seulement un gros mois avant que l'affrontement entre Trump et Joe Biden dans les urnes. 

 

photo, Jeff Daniels, Kingsley Ben-AdirMême Barack Obama (Kingsley Ben-Adir) fait une apparition !

 

La politique américaine a toujours passionné l'industrie hollywoodienne. Preuve s'il en est, Hillary Clinton, candidate malheureuse face à Trump en 2016, va, elle aussi, avoir à droit à sa série. Rodham, à la différence de la série sur Trump, l'adaptation du livre de Curtis Sittenfeld se concentrera sur une version alternative de la vie de l'ex-Première dame, une version lors de laquelle Hillary n'a jamais épousé Bill Clinton.

En attendant ces deux étranges séries, on ne peut que vous conseiller de vous divertir, pourquoi pas avec les comédiens géniaux du Saturday Night Live, qui prennent toujours un malin plaisir à parodier les politiciens américains et leurs travers.

 

photo, Alec Baldwin, Donald TrumpAutre style, autre ambiance, Alec Baldwin est Trump, chaque semaine dans le SNL

commentaires

Adam
01/08/2020 à 08:30

@duduche dès le 9eme mois de sa présidence il y a eu un livre sur lui.
Quand aux enquêtes sur d autres personnalités tu fais mine d oublier que Netflix a sorti cette année une série sur l affaire Epstein. Mais bon on sait que ton engeance a la mémoire sélective quand il s agit de verser son fiel complotiste

Simon Riaux - Rédaction
31/07/2020 à 19:02

@duduche

Au-delà du tropisme démocrate évident à Hollywood, vu la situation actuelle (pandémie, toussa toussa) imaginer que tout ce qui va sortir dans l'année à venir respecte un agenda pré-établi est une erreur.

duduche
31/07/2020 à 18:57

Hum!! ... on va encore nous rabacher que Trump est tres tres tres mechant...
... et la serie sort pile poil avant les elections... quelle coincidence... bien sur.

et une serie sur Joe Biden ... qui a l'air de beaucoup aimer les petites filles... on y aura droit aussi?? ou une serie sur les Clinton et leur relation partucuklere avec Epstein... non?... apparemment non...evidemment

Bob
30/07/2020 à 21:16

Encore de l anti-trump ?...sans moi

Kyle Reese
30/07/2020 à 18:31

Une belle perf de Gleeson, intriguant.

Quaker77500
30/07/2020 à 18:19

Brendan gleeson en Trump, vendu

votre commentaire