Dans les bois : c'est quoi le thriller d'Harlan Coben qui cartonne sur Netflix ?

Marion Barlet | 18 juin 2020 - MAJ : 18/06/2020 18:17
Marion Barlet | 18 juin 2020 - MAJ : 18/06/2020 18:17

Dans les bois est la série tendance sur Netflix, sortie le 12 juin dernier, et qui pourrait réjouir les amateurs de frissons et d'Harlan Coben.

L'écrivain a signé un accord avec la plateforme, lui cédant les droits de 14 de ses romans en vue d'adaptation. La collaboration entre le N rouge et l'auteur était déjà fructueuse, grâce à l'arrivée dans son catalogue de Safe, et la production d'Intimidation, projets sur lesquels était présent Coben lui-même.

Netflix compte donc tirer le jus de ces écrits à succès, en les développant au format sériel, propice à poser des ambiances et faire durer le plaisir. Dans les bois est adapté du roman éponyme et propose une enquête entre deux temporalités : 1994 et 2019. Le montage parallèle permet de plonger les spectateurs dans deux époques distinctes, pourtant reliées par un élément non résolu. Quand il était plus jeune, le personnage principal, Pawel, a vécu la disparition de trois de ses amis et de sa soeur dans un camp de vacances, dont seulement deux cadavres ont été retrouvés.

 

photoPromenons-nous dans les bois

 

Pawel à l'âge adulte est procureur et croit l'histoire enterrée, sa soeur morte, et le crime irrésolu. Pourtant, un des cadavres est retrouvé... et le disparu est du même âge que lui. Le protagoniste se met alors à espérer que sa soeur est en vie et qu'il pourra la retrouver s'il résout le mystère qui s'est déroulé 25 ans plus tôt "dans les bois". Bref, c'est une histoire à la Harlan Coben, bien alléchante et suspecte comme on les aime, avec des rebondissements inattendus et sombres... mais pas forcément des personnages d'une psychologie dingue.

Scénarisée par Agata Malesinska, réalisée par Leszek Dawid et Bartosz Konopka, et créée par Harlan Coben (bien sûr), la grande originalité de cette série est d'être en langue polonaise, avec des acteurs inconnus de l'Hexagone, dont Grzegorz Damiecki dans le rôle de Pawel adulte et Hubert Miłkowski dans celui de Pawel jeune. Outre le caractère exotique de la langue, l'ambiance diffère des productions Netflix habituelles, car elle prend son temps... même parfois un peu trop.

 

photoIls font moins les malins après les p'tits jeunes

 

Les deux premiers épisodes posent les enjeux narratifs sans créer de réelle tension, même si le récit s'accélère à partir du troisième épisode. Composée de six épisodes, la série est une petite curiosité du moment, pas acclamée par la presse, mais qui en décidera certains à se plonger dans l'oeuvre de Coben. Une belle mise en bouche avant que ne débarquent Stay Close et Six Years, deux nouvelles adaptations pour la plateforme, dont cette dernière sera scénarisée et réalisée par David Ayer.

Notre critique d'Intimidation est ici.

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Sfat
20/06/2020 à 11:48

Je dirais pareil que Kelso

Kelso
19/06/2020 à 11:36

Si vous aimez Harlan Coben vous pouvez y aller les yeux fermés, c'est une bonne adaptation, et les deux acteurs choisis pour jouer Pawel sont vraiment bons, surtout celui qui le joue adulte qui a beaucoup de charisme je trouve. Après comme toutes les histoires de Coben elle ressemble aux autres (mystère, meurtre et disparition survenu plusieurs années avant et événement à notre époque qui fait ressortir l'affaire et dévoile ses mystères), c'est la raison pour laquelle je ne lit plus cet auteur, au bout d'un moment on a l'impression de lire toujours la même histoire. Mais j'espère quand même qu'ils adapteront les romans sur Myron Bolitar (l'agent sportif/détective) ceux là sont vraiment bons, plus originaux et avec pas mal d'humour, ça ferait une bonne série en plusieurs saisons cette fois, vu le nombre de romans sur ce personnage.

votre commentaire