Peur sur le lac : la nouvelle série thriller TF1, spin-off du Tueur du Lac, démarre très fort

Camille Vignes | 10 janvier 2020 - MAJ : 10/01/2020 18:54
Camille Vignes | 10 janvier 2020 - MAJ : 10/01/2020 18:54

Environ un mois après avoir fait sensation avec Le Bazar de la charité, TF1 conquiert à nouveau le public avec sa mini-série Peur sur le lac. 

Alors que les choses avaient été faites en grande pompe pour Le Bazar de la charité (signature avec Netflix, avant-première au Grand Rex et investissement de 17 millions d’euros), la série Peur sur le lac a été annoncée avec un peu moins de faste, mais n’a pourtant pas démérité. 

Comme la série historique diffusée en décembre dernier par TF1, le thriller policier français porté par Julie de Bona et Lannick Gautry a réussi à convaincre plus de 5 millions de téléspectateurs. 

 

photo, Lannick GautryHeadshot si tu regardes pas 

 

Ainsi, les deux premiers épisodes composant le lancement de la mini-série ont respectivement rassemblé 5,89 et 5,16 millions de téléspectateurs. Soit 26% puis 27,8% des parts d’audiences télévisuelles de la soirée de ce jeudi 9 janvier. 

Le fait que Peur sur le lac soit un spin-off (ou une sorte de suite déguisée) de la série Le tueur du lac n’est certainement pas étranger à cette réussite. Déjà avec Julie de Bona et Lannick Gautry, la mini-série de 2017 avait elle-même enregistré de très jolies audiences avec ses deux premiers épisodes. Le premier avait alors raflé 22,1% des parts de marché (5,38 millions de téléspectateurs) tandis que le deuxième en avait conquis 24,3% (4,8 millions). 

 

photoContagion à Annecy

 

L’autre avantage que possède Peur sur le lac est de ne pas avoir de lien direct avec Le tueur du lac. À la manière de The Sinner, chaque saison/mini-série s’attarde sur une nouvelle enquête du duo formé par Lise Stocker et Clovis Bouvier. Plus question donc du tueur en série qui s’attaquait à de jeunes femmes dans le premier opus de cette saga. Cette fois-ci, la menace est plus pernicieuse puisqu’il s’agit de la propagation d’un virus meurtrier dérivé d’Ebola dans les rues d’Annecy. 

Pour savoir s’il s’agit d’un acte criminel, d’une attaque terroriste ou d’un d’un accident, rendez-vous tous les jeudis sur TF1. 

 

photo

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
12/01/2020 à 18:39

@Andarioch1

Pas besoin de mea culpa, vous avez tout à fait le droit de demander, y'a pas de mal ;)

TF1 a donné des choses pas trop mal ces derniers temps, on essaie donc d'être curieux !

Andarioch1
12/01/2020 à 18:37

Oki, pas de pb. C'est juste que TF1 pour moi c'est de la télé poubelle, d'où un doute. Il faut dire que je ne mate plus la télé depuis 10 ans, TF1 fait peut-être enfin de la qualité.
Mea culpa^^

Geoffrey Crété - Rédaction
12/01/2020 à 12:05

@Andarioch1

Les partenariats sont en effet toujours indiqués.

Depuis maintenant un moment, on élargit le périmètre des séries pour aussi suivre les événements en France, comme Le Bazar de la charité. On essaie d'ouvrir les horizons, tester les sujets pour mesurer l'intérêt des lecteurs. Cela n'a rien d'une critique, c'est une news, et parler des audiences et cartons est une chose qu'on fait souvent (mais plus souvent sur les séries américaines).

Andarioch1
12/01/2020 à 10:10

ou alors on est sur un article partenariat/ promotionnel. Je n'ai pas de problème avec ça, mais quand c'est précisé.

Andarioch1
12/01/2020 à 10:05

Zarbi cet article. Pas de critique, pas de quoi se faire une idée, ça ressemble plus à une pub.
Je ne veux pas faire de procès d'intention, peut-être que vous avez trouvé ça très bien, mais dans ce cas l'article est maladroit

Lo
11/01/2020 à 13:17

Ecran large qui aime TF1 c est une première

Zanta
11/01/2020 à 09:46

Va falloir s'occuper de ce lac.
...
Il commence à devenir louche.

Sicyons
11/01/2020 à 08:58

Julie De Bona est quand même ravissante. C'est tout ce qui est susceptible de m'intéresser dans une série TF1...

Sharko
10/01/2020 à 23:20

Il est loin le temps de Navarro, Julie Lescault, Pére et maire,...

thierry A
10/01/2020 à 22:33

Très regardable cette "saison3-mini série", car il y a finalement peu de temps morts, pas même d'épisode de remplissage, ce qui est rare.
Ils ont juste hélas gardé la même musique du générique qui ne correspond plus du tout au climat de cette nouvelle histoire, totalement différente.
Donc, pour moi et ceux non "allergiques" à ce types de séries françaises, c'est plutôt pas mal du tout.

Plus

votre commentaire