Stranger Things : un des acteurs revient sur le destin ambigu de son personnage dans la saison 3

Déborah Lechner | 14 octobre 2019 - MAJ : 14/10/2019 15:42
Déborah Lechner | 14 octobre 2019 - MAJ : 14/10/2019 15:42

Alors que la saison 4 de Stranger Things a officiellement été annoncée, un des personnages pourrait ne pas avoir dit son dernier mot d'après les créateurs.

Attention ça va spoiler !

 

photo, Joe Keery, Gaten MatarazzoSpoil en vue

 

Il y a quelques jours, Netflix a confirmé la diffusion d'une saison 4 de sa série à succès Stranger Things avec un teaser énigmatique qui laisse la porte ouverte à de nouvelles théories. La fin de la saison 3 a laissé les téléspectateurs sur la mort présumée du shérif bourru Jim Hopper, campé par David Harbour, qui se sacrifie pour détruire le laboratoire russe situé dans les sous-sols du centre commercial d'Hawkins.

Mais depuis, une partie des fans reste convaincue que le personnage n'est pas mort et qu'il fera son grand retour dans la saison 4. Dans la scène post-générique du dernier épisode de la saison 3 qui se déroule dans une prison russe, deux gardiens font mention d'un certain américain. Et les fans ne sont pas les seuls à imaginer Hopper aux mains des Russes plutôt que dans un cercueil, puisque son interprète en est convaincu aussi.

 

photo, David HarbourDavid Harbour dans le rôle de Jim Hopper

 

L'acteur était l'invité de l'émission Late Night With Seth Meyer durant laquelle il a expliqué qu'après avoir lu le script, il était certain que "l'américain" en question était bien son personnage. Il a également confié qu'il n'avait pas eu beaucoup de nouvelles de la part des frères Duffer. Il les a donc appelés pour leur demander si Hopper était bel et bien mort, ce à quoi ils ont répondu : "on est encore en train de se poser la question".

Tout reste donc possible, même si on sait que les créateurs de la série aiment jouer avec les fans et qu'ils voulaient que cette scène post-générique fasse parler et crée des débats. Ils ont donc peut-être déjà pris leur décision et continuent simplement d'entretenir le suspense. En tout cas, David Harbour semblait satisfait de la fin de son personnage qui en a quand même un peu pris pour son grade :

"Pour moi le problème, c'est que j'ai toujours su que Hopper devait faire un sacrifice. C'est un abruti et il doit aussi payer pour ça d'une façon ou d'une autre."

Les fans n'auront de réponse qu'avec la prochaine saison qui se déroulera en territoire inconnu et sera diffusée à une date encore inconnue aussi, même si le tournage ne devrait pas tarder. Alors en attendant, notre critique de la saison précédente de Stranger Things est juste ici.

 

Affiche française

commentaires

StrangerGuy
15/10/2019 à 01:19

Une moitier des fans ont l'air déçu de la saison 3. Je les comprend en partie, mais j'ai adoré le décor centre commercial + fête foraine + base millitaire, on est sur du décor dynamique avec un scénario dynamique, un peu exagéré dans certains cas.
Le partage des rôles est beaucoup moins équilibré que dans les précédentes saisons, Mike est devenue inssuportable (mais ça reste normal vu qu'il est en decouverte de l'adolescence relou).

Jim hopper est chiant dans cette saison mais pas que ! Il conserve ses facultés d'enquêteur et de justicier, même si son sale caractère et sa crise d'ado avec Joyce Byers devient vite pénible.
La mort de Billy tres dommage, j'espérais qu'il évolue a travers les saisons, Alexei aussi aurait pu éventuellement devenir un personnage de l'équipe, je pense qu'il y a eu des morts "facile" dans cette saison 3.

Bref sinon je reste content de la saison 3 malgré les défaut, j'espère que la saison 4 mettera tous les fans d'accord.

Stranger things est ma serie préfèré surtout depuis la S8 de GoT qui fut un belle échec a mes yeux.

Jojo
14/10/2019 à 20:43

Comme aurait pu dire joaquin phoenix dans Gladiator
"Qu'il meurt" ????????

Sébastien
14/10/2019 à 19:00

Série très sur-estimée, avec une saison 3 poussive et tarte au possible, une fin qui n'en finit pas avec des twists à deux balles et des intrigues parallèles (Russes+monstre) censés ajoutés de la matière, mais qui sombre dans le grotesque.
Vachement crédible trois ados débiles américains tenant têtes à des militaires et espions russes.... Même pas drôle, tout ça est traité avec le plus grand sérieux, ce qui rend la chose encore plus indigeste.

Pouf
14/10/2019 à 18:18

Genre, il est mort. Non mais allô quoi.

votre commentaire