Harcèlement sexuel : l'actrice Eliza Dushku raconte "l'humiliation" vécue sur le tournage de la série Bull

Camille Vignes | 21 décembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 21 décembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après ses accusations de viol à l’encontre du cascadeur Joel KramerEliza Dushku a révélé avoir été harcelée pendant le tournage de la série Bull.

En début d’année 2018, Eliza Dushku déclarait avoir été violée sur le tournage de True Lies par le coordinateur des cascades Joel Kramer alors qu'elle n'avait que 12 ans. Les retombées de l’affaire Weinstein continuent de se faire sentir puisque l’actrice est revenue il y a quelques semaines avec de nouvelles révélations à propos d'un acteur de Bull.

Elle a accusé Michael Weatherly (NCIS : Enquêtes spéciales) d’harcèlement sexuel. Alors qu’elle a voulu confronter l’interprète du Docteur Bull à propos de ses remarques plus que déplacées, elle s’est vue rayée de la série. Depuis, l’actrice soutient que son départ forcé a tout à voir avec sa volonté de dévoiler les faits de Weatherly.

 

photo, Eliza Dushku, Michael WeatherlyMichael Weatherly tente de se défendre

 

Après avoir été en pourparlers avec CBS, la compagnie lui a versé la somme de 9,5 millions de dollars. Une somme colossale équivalente à ce que l’actrice aurait gagné si elle était restée sur la série pendant 4 saisons. Si l’actrice a commencé par accepter que l'accord soit confidentiel, elle a dit avoir changé d'avis suites aux déclarations de Michael Weatherly et du scénariste/producteur Glenn Gordon Caron.

Dans le cadre de son règlement, Eliza Dushku a également demandé à CBS de surveiller Michael Weatherly et le plateau en général. Elle a demandé à rencontrer Steven Spielberg, dont la compagnie Amblin Television a coproduit Bull, afin de parler de son expérience, car pour elle, il n’y a que lui qui pouvait faire changer les choses.  

Suite à ces événements, CNN rappelle dans ses colonnes que Moonves (alors président de CBS) s’est vu remercié par la chaîne en septembre dernier, suite à de multiples allégations de méconduites sexuelles, avec un chèque de 140 millions de dollars. Au-delà du harcèlement dont elle a été victime, l’actrice veut pointer du doigt les problèmes qui continuent d’exister dans l’industrie du cinéma malgré l’affaire Weinstein et le mouvement #MeToo. Hollywood n'en a pas terminé.

 

photo, Eliza DushkuQuand tu expliques que tout l'argent du monde n'achètera pas ton silence

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Censuré
26/12/2018 à 10:36

et la censure frappe encore sur EL... (mais c'est juste la faute au bot psychopathe)

Alyon
24/12/2018 à 18:47

Moi ce qui me ferait fuir c’est plutôt le niveau des commentaires ! Les frustrés qui se lâchent dès que possible ça devient presque penible... c’est vrai que si une bonne âme leurs met une main aux fesses ils vont rigoler et faire un clin d’œil ... non?

Jinx
23/12/2018 à 11:31

Pour les gens qui en ont marre du parti pris qui n'a pas grand-chose à voir avec le cinéma et sent le petit milieu parisien idéologique, faites comme moi, laisser tomber écran large. De toute façon soyons honnête, les critiques ne sont pas géniales et les auteurs ont l'air pas mal prétentieux.
Allez voir sur les sites américains, de toute façon écran large se contente de relayer les infos lues sur ces sites puisqu'ils n'ont accès à aucune source depuis la France ^^
bisous xoxo

Simon Riaux - Rédaction
22/12/2018 à 14:09

@blackchab
Le harcèleement sexuel n'est pas que physique. Et dans le cas présent c'est aussi largement d'un licenciement jugé abusif qu'il est question.

@Rorov94

Heureusement que vous êtes là pour sauver tous ces petits mâles victimes de hordes de harpies démoniaques.

blackchab
22/12/2018 à 13:49

On parle harcèlement sexuel ou de remarque déplacer ?
On commence a mélanger tous et n'importe quoi .

Rorov94
22/12/2018 à 13:41

On en reparles dans 2/3 ans...
Et j'insiste sur le fait que certaines vont avoir l'air connes!
Certaines actrices qui se renseignent via leurs agents ou autres sur les «préférences»de tel réal ou prod' avant un rdv da.s un hôtel...
Qui se maquillent et se sapent comme Jenna Jameson dans les 90' et n'oublient pas les prézos dans le sac à main au cas où...
Et ensuite ça enchaîne les médias,les hits,les récompenses...
Heureusement certaines comédiennes ont assumées ce jeux dangereux jusqu'au bout:Josée Dayan,Deneuve,Bardot,Fonda,Welch,Principal,Berry...elles au moins elles o.t des c...
J'emmerde le politiquement correct et ceux qui lui suce les boules!

Shiappa
21/12/2018 à 22:55

Ah Çe qu il parait elle va porter plainte contre Patrick Dempsey aussi vivement que les hommes acteurs disparaissent du cinéma ét de la tele pour laisser la place au 100% féminins

Number6
21/12/2018 à 18:51

@ rorov

Tu aurais pu mette une blague dans ton commentaire borderline, ça passe mieux. Genre, encore une qui râle mais qui n' attend minuit pour les Dushku....

jorgio69
21/12/2018 à 16:13

Ha ouais... Si les faits s’avèrent exacts, ce Michael Weatherly est un bon gros porc des familles, un harceleur, un bon gros étron sur pied...
En même temps, le témoignage de Dushku est assez détaillé.
Ce n'est pas par rapport à EL qui relate les faits :) mais comme j'en ai marre de voir toute cette merde. On est que des animaux qui pensent être plus...

Stivostine
21/12/2018 à 16:07

avec un chèque de 140 millions de dollars : rien que ça.......c'est dire la trésorerie énorme dont bénéficie certaines entreprises.

Plus
votre commentaire