Dark saison 3 : cinq éléments à savoir absolument avant le grand final sur Netflix

Alexandre Janowiak | 26 juin 2020
Alexandre Janowiak | 26 juin 2020

La série SF de voyage temporel tire sa révérence sur Netflix.

Les plus grands fans de la série le savaient depuis la fin de la saison 2, l'apocalypse serait pour le 27 juin 2020. Pas manqué, la troisième saison de la série allemande Dark arrive ce samedi 27 juin sur Netflix pour conclure l'intrigue dingue de la petite ville de Winden. Et pour être sûr de ne rien rater de ce dénouement et comprendre la conclusion de ce sacré casse-tête temporel, il vaut mieux être bien préparé.

Pour vous faciliter la tâche, on revient donc sur cinq éléments à connaître absolument avant de se lancer dans le grand final.

 

 

QUI EST SIC MUNDUS ?

Depuis la première saison et la disparition de Mikkel, on sait que les voyages temporels existent et un groupuscule de personnes voyage entre les époques (séparés de 33 ans à chaque fois) pour tenter de rétablir l'ordre. Ce groupuscule représenté initialement par le mystérieux Noah est donc Sic Mundus : des voyageurs du temps en gros.

Lors de la saison 2, on apprend finalement que Sic Mundus est mené par un certain Adam (Dietrich Hollinderbäumer). Cet homme âgé au visage abîmé (brûlé ?) affirme être la version âgée de Jonas Kahnwald avec 66 ans de plus (soit deux cycles). Depuis sa cachette en 1921, il dit être en guerre contre Dieu et le temps. Son but et celui de Sic Mundus ? Tout faire pour détruire le monde, créer un nouveau cycle et de facto créer un nouveau monde.

Dans le groupe de Sic Mundus font partie des versions adultes de nombreux camarades du Jonas de 2019 : Magnus Nielsen, Franziska Doppler, Bartosz Tiedemann. Dans le grand final de la saison 2, on sait qu'ils sont sauvés de l'apocalypse de 2020 par le Jonas adulte (seulement de 33 ans de plus) qui les fait voyager à une époque inconnue pour le moment.

 

Photo Dietrich HollinderbäumerAdam ou Jonas, à vous de voir

 

UNE GUERRE ENTRE DEUX CAMPS ?

Dans cette saison 2, on en apprend donc beaucoup plus sur la guerre qui se joue entre les voyageurs de Sic Mundus menés par Adam (Jonas version très âgée donc) et leurs ennemis... incarnés a priori par Claudia Tiedemann (Lisa Kreuzer).

Surnommé la sorcière blanche, ce personnage était très mystérieux, voire insondable, jusque là, mais dans la deuxième saison, ses objectifs ont enfin été révélés. Claudia veut tout faire pour stopper Adam en tentant de l'empêcher de détruire le monde et stopper l'apocalypse prévue. Sa version âgée (de 2019) est celle qui va guider sa propre version plus jeune (de 1987) et essayer plus tard (ou plus tôt, ça dépend des timelines) de convaincre le jeune Jonas de ne pas suivre les consignes d'Adam.

Elle va d'ailleurs lui demander de faire équipe avec sa version de 1987 pour tuer Adam. Elle persuade également Jonas de ne pas empêcher le suicide de son père (ce qu'Adam lui a demandé), car elle connaît un monde où Jonas n'existe pas et il n'aurait rien de très reluisant selon elle.

 

Photo Lisa KreuzerQuand sa version future influe sur le passé

 

L'EXISTENCE D'UN MONDE PARALLÈLE

Cette affirmation de la vieille Claudia était difficilement compréhensible jusqu'au dernier plan de la saison 2. En effet, lors de la séquence finale, on apprend qu'il existe également un monde parallèle à celui dans lequel la série se déroule depuis ses débuts.

Cet univers parallèle est révélé par une autre version de la Martha (Lisa Vicari) de 2019. La Martha de 2019 du monde que l'on connaît se fait abattre par Adam à la fin de la saison 2 après qu'il ait fait le voyage de 1921 à 2019 pour la tuer et, selon ce qu'il affirme, s'assurer que le jeune Jonas devienne Adam. Alors qu'Adam disparaît en voyageant à nouveau à travers le temps, Jonas pleure Martha morte devant ses yeux... mais quelques secondes avant qu'il ne meure dans l'apocalypse du 27 juin 2020, il est donc sauvé par l'autre version de Martha (qui, elle, a une frange pour faciliter la compréhension).

Ce cliffhanger final a sans doute un lien avec ce que disait Claudia Tiedemann à Jonas (Louis Hofmann) lorsqu'elle parlait d'un monde sans Jonas. Ce monde parallèle d'où vient cette nouvelle Martha compte-t-il un Jonas ? Cette saison 3 devrait sans doute nous y répondre.

 

Photo Lisa VicariMartha à frange, le gros cliffhanger intrigant du final de la saison 2

 

OÙ ÉTAIENT LES PERSONNAGES PENDANT L'APOCALYPSE ?

Depuis la fin de la saison 2, la plupart des personnages sont au courant de l'existence des voyages temporels. Cependant avec l'apocalypse survenue dans le grand final de la deuxième, difficile de savoir où (ou plutôt quand) se retrouveront chaque personnage dans cette saison 3.

En effet, s'ils sont tous dans Winden ou ses environs, ils sont tous dispatchés dans les différentes époques et parfois à plusieurs reprises. Cette troisième saison devrait nous donner plus d'informations sur la destination temporelle du groupe mené par le Jonas adulte avec les jeunes Baros, Magnus et Franziska lorsqu'il s'échappe de l'apocalypse de 2020. Elle devrait également nous transporter dans le monde parallèle de la Martha à frange (mais à quelle période ?) avec Jonas et la nouvelle Martha.

 

Photo Louis Hofmann, Lisa VicariLeur amour impossible va-t-il renaître autrement ailleurs ?

 

En revanche, d'autres destins sont eux en suspens. Quid de Katharina Nielsen (Jördis Triebel) aperçue pour la dernière fois dans la grotte de Winden : aura-t-elle le temps de passer à une autre époque avant l'apocalypse ? Mystère.

De leurs côtés, Charlotte de 2020 et Elisabeth Doppler de 2053 semblaient prêtes à se toucher la main à travers le portail lors de l'apocalypse. Qu'en résultera-t-il ? Mystère pour le moment.

Enfin, Élisabeth de 2020 est dans le bunker familial avec son père, le jeune Noah de 1921, Claudia Tiedemann de 1986 et sa fille Regina, atteinte d'un cancer en 2020 : cela suffira-t-il à les sauver de l'explosion nucléaire ? Mystère également, mais l'existence de certains d'entre eux plus vieux et plus loin dans le temps le suppose de facto.

 

photoÉlisabeth de 2053 et Charlotte de 2019/2020 

 

UN CERCLE VICIEUX

Après 18 épisodes, difficile de savoir où compte nous mener la troisième saison de Dark. Après tout, au fur et à mesure de l'avancée des épisodes, la petite ville de Winden semble coincer dans un immense cercle vicieux où l'existence de chacun est lié à celle d'un autre personnage qui n'est pas de la même famille, mais dont les voyages dans le temps ont, soit influencé le passé, soit influencé le futur.

Le cas le plus emblématique reste celui d'Elisabeth Doppler (Carlotta von Falkenhayn). La jeune fille muette de 2019 a une destinée absolument dingue puisqu'elle est à la fois la fille de sa mère, mais également la mère de sa mère. Elle est par conséquent à la fois sa propre petite-fille et sa propre grand-mère. D'un certain point de vue, Dark semble construit d'une manière assez similaire puisqu'il s'agit de savoir, en quelque sorte, qui est à l'origine de cette faille spatio-temporelle qui mènera à l'apocalypse.

Dark pourrait donc bien être un cercle vicieux dont il est impossible de sortir et donc impossible de réparer. À moins que la solution vienne d'ailleurs ? La troisième saison nous prouvera peut-être le contraire. Le verdict arrive dès ce 27 juin 2020.

 

Affiche US

commentaires

Chhhh
30/06/2020 à 23:09

OK j'ai continué à chercher et j'ai ma réponse : Charlotte a été transporté dans le passé et est bien le bébé de sa fille et de Noah dans le futur post apo... J'avais totalement zap cette révélation ou zape de tirer les conséquences tordus de celle ci

Ch
30/06/2020 à 23:01

Autant pour moi alors, mais je n'ai vraiment pas retrouvé l'info dans aucun résumés des deux premières saisons (que j'ai vue pendant le confinement donc c'est relativement frais). A quel moment est elle retourné dans le passé pour avoir un enfant avec Noah ?

Alexandre Janowiak - Rédaction
30/06/2020 à 12:31

@CH

On a écrit ce papier avant de regarder la saison 3 pour éviter tout spoil potentiel justement donc non, la révélation sur l'identité de Elisabeth est bel et bien dans la saison 2. Vous avez dû rater un petit wagon du coup ;)

CH
29/06/2020 à 23:47

"Le cas le plus emblématique reste celui d'Elisabeth Doppler (Carlotta von Falkenhayn). La jeune fille muette de 2019 a une destinée absolument dingue puisqu'elle est à la fois la fille de sa mère, mais également la mère de sa mère. "

C'est un spoiler ca non ? à la fin de la saison 2 on a aucune idée de l'identité de la mére de sa mére. On sait juste que le pére de sa mére est Noah. Vous spoilez donc le fait que c'est elle qui a eu un enfant avec Noah... A moins que j'ai loupé un vagon.

génial
27/06/2020 à 09:07

vive l'Allemagne, si seulement en France on pouvait réaliser une série comme celle ci.

Luc
26/06/2020 à 16:36

Bonjour,
Le visage d'Adam est le résultat des voyages dans le temps, il a été irradié.
Claudia âgée morte, le médecin légiste, constate que son corps émet des radiations.
Dark épisode 07, saison 2, intitulé Le Diable Blanc.(The White Devil)

Alexandre Janowiak - Rédaction
26/06/2020 à 12:57

@Pousse de Soja

Salut,

on n'a pas mentionné Hannah Kahnwald car à la fin de la saison 2, elle n'est jamais impliquée dans le voyage temporel au moment de l'apocalypse. On sait qu'elle est dans les années 50 et, a priori, elle n'use pas de sa machine à voyager dans le temps au moment où les autres l'utilisent, la série ne le montrant pas. C'est la raison pour laquelle on ne la cite pas dans cette partie (même si sa phrase est mystérieuse oui).

Pousse de Soja
26/06/2020 à 12:25

Vous avez également oublié de mentionner le cas d'Hannah KAHNWALD (la mère de Jonas). Nous la quittons en saison 2 par une petite phrase qui peut sembler anodine mais probablement lourde de sens. Elle dit à Ulrich qu'elle souhaite un monde sans Winden. De plus, elle possède la machine à voyager dans le temps.
Du coup, il se pourrait bien que ce soit elle l'élément "déclencheur" à tout ça.

A vérifier dès demain donc..

jorgio6924
26/06/2020 à 11:56

Cette série est un petit bijou.
Je l'ai recommencé la semaine dernière pour embrayer directement avec la saison 3.
Les acteurs sont habités, la réalisation est impeccable et l'histoire est novatrice dans la façon d'aborder le temps.
Les allemands ont collé une sacrée claque à l'univers télévisuel.
Je croise les doigts pour que la saison 3 sera du même acabit.

votre commentaire