Dragon Ball Super Episode 74 : C'est encore loin février ?

Christophe Foltzer | 16 janvier 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
0
default_large

La route est encore longue jusqu'au début du nouvel arc et Dragon Ball Super teste notre fidélité, notre endurance et notre solidité. Attention, SPOILERS.

Gohan évite le rayon mortel que lui lance Jaco qui croit qu'il est le Watagash. Le patrouilleur reconnaissant son ami, il lui explique le fond de l'affaire et Gohan promet de faire attention au moindre élément louche. Passant la nuit chez Cocoa Chan pour l'aider à répéter ses répliques, il ne se doute pas qu'il s'agit en fait d'un stratagème monté par Barry Kahn, qui fait chanter l'idol pour piéger notre ami et le discréditer aux yeux du monde et de sa femme en particulier. Mais, conquise par la grandeur d'âme du Saiyen, Cocoa ne peut se résoudre à aller jusqu'au bout. Ils se quittent au petit matin, et avant de le laisser filer, Cocoa l'embrasse, ce qui permet à Barry de prendre les photos.

 

Photo Episode 74

 

Ce dernier débarque chez Videl pour la menacer, clichés à l'appui, mais ça ne marche pas, l'épouse de Gohan ayant une totale confiance en son mari. En sortant de chez eux, Barry est attaqué par le Watagash qui le dote de pouvoirs extraordinaires. Il retourne chez Gohan, le met KO et kidnappe Pan en lui donnant rendez-vous sur le toit du studio de télévision. Là, devant la ville entière, Great Saiyaman engage un combat contre Barry de plus en plus monstrueux à mesure qu'il cède au pouvoir du Watagash, se transformant même en monstre géant. Gohan s'énerve et le vainc sous l'oeil du réalisateur qui en profite pour terminer le film.

Long-métrage qui sort d'ailleurs quelques temps plus tard avec un Barry Kahn fébrile qui ne peut que jouer le jeu du marketing pour expliquer son comportement, assimilé à la production du film, cette fois menacée par Cocoa Chan. Tout est bien qui finit bien, sauf pour Goku, qui s'est un peu ennuyé pendant la projection du film. Tout comme nous d'ailleurs.

 

Photo Episode 74

 

TROP BON, TROP CON

Le degré 0 de l'ennui est un stade difficile à atteindre et on n'est pas surpris que Dragon Ball Super y parvienne en mettant en avant Gohan, le personnage le plus sacrifié de toute la saga et qui est devenu le moins intéressant du monde après sa victoire sur Cell. On sait bien qu'il jouera un rôle important dans le futur arc et qu'il faut donc le remettre dans la course mais quand même, il y avait bien d'autres façons possibles de lui redonner ses lettres de noblesse plutôt que ce double épisode d'un intérêt inexistant. 

Gohan confirme ainsi qu'il n'a aucune profondeur dramatique, aucun enjeu à part sa famille et qu'il est totalement soumis à Videl. On s'étonne d'ailleurs de la naïveté de l'épisode qui reprend toutes les facilités scénaristiques possibles et imaginables pour nous faire passer la pilule et arriver au moment où le héros se décide en fin à utiliser vraiment ses pouvoirs.

 

Photo Episode 74

 

Bienpensant, stupide et totalement inintéressant, cet épisode de Dragon Ball Super nous rappelle que la saga est avant tout une grande entreprise marketing en construction et qui ne recule devant rien, malgré toute l'excellence de l'arc Mirai Trunks. C'est un peu triste de le voir de façon aussi assumée mais on espère que l'épisode de la semaine prochaine, consacré au retour de Krilin, saura redresser la barre.

 

Quand Dragon Ball Super se prend les pieds dans le tapis, il ne fait pas les choses à moitié et nous offre probablement le pire épisode à ce jour. Comme on ne refuse jamais un cadeau, on regarde. Mais on baille, on baille...

 

Photo Episode 74

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Aucun commentaire.
votre commentaire