Dragon Ball Super Saison 1 - Episode 52 : Les fans de Gohan vont hurler

Christophe Foltzer | 18 juillet 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
8
default_large

Maintenant que Dragon Ball Super est redevenu intéressant, ben on le regarde de nouveau quoi. Faut dire aussi qu'en faisant intervenir Mirai Trunks, Toriyama sait nous prendre par les sentiments. Attention, SPOILERS.

Pour détruire Black Goku et sauver le futur, il n'y a qu'un seul moyen : voyager dans le temps pour lui péter sa nouille. Mais comme il a détruit la machine de Trunks, Bulma en retape l'autre exemplaire laissé par Cell il y a très longtemps et, aidée du journal de son moi du futur, elle parvient enfin à comprendre quelque chose à cette technologie avancée.

Mettant tout le monde à contribution, elle est sur la voie du succès même s'il faudra encore attendre un peu avant le grand départ. L'occasion pour Mirai Trunks de se reposer un brin. Mais, hanté par des visions de cauchemar, il n'arrive pas à récupérer et se demander bien pourquoi il se bat. Krilin et Piccolo lui conseillent d'aller voir Gohan, qui n'est pas au courant de son retour et qu'il n'a pas vu depuis la fin du Cell Game. Arrivant chez son mentor, il le trouve bien changé depuis cette époque. Rangé, prof d'université, papa et époux, Gohan n'a plus rien à voir avec celui qui lui a tout appris, jusque dans la mort, quand tué par les Androïdes, il a déclenché chez Trunks une rage telle que ce dernier s'est transformé pour la première fois en super-guerrier.

Episode 52

Les retrouvailles sont plus que chaleureuses bien qu'un peu étrange, Pan, la fille de Goku, fait la misère au voyageur temporel et Trunks, le soir venu, repart chez Bulma avec la conviction qu'il sait maintenant pourquoi il se bat. Il veut protéger la nouvelle vie de son mentor et l'espoir et le bonheur (et les crèmes glacées aussi).

De son côté, Vegeta s'entraine comme un bourrin pour être prêt à venger la mort de sa femme dans le futur, tandis que Goku accompagne Beerus et Whis dans l'univers 10 parce que ces derniers pensent que là-bas, quelqu'un pourra les renseigner sur les origines de Black Goku.

 

UNE JOURNEE AU PARC

Cet épisode ne risque pas d'arranger les choses pour les fans de Gohan, le grand sacrifié de Dragon Ball Super. En effet, bien qu'il se soit un peu énervé contre Freezer il y a quelques temps, le héros de Dragon Ball Z n'est plus que l'ombre de lui-meme, ce qui avait déjà soulevé une énorme polémique. Mais en assumant ce choix, Toriyama a probablement pris la meilleure décision de la série. En effet, plutôt que de tirer un trait sur le passé, la série propose une véritable évolution du personnage, totalement en accord avec sa psychologie. Depuis le début, Gohan a toujours détesté se battre, il ne comprenait pas pourquoi il devait avoir recours à la violence alors qu'il souhaitait devenir médecin et aider les gens. Et ce n'est que parce qu'il était dans cet axe psychologique qu'il a pu craquer face à Cell et devenir Super Guerrier 2 sur les conseils de C-16. Cet épisode 52 nous prouve donc que, la menace écartée, Gohan est resté fidèle à ce qu'il était. Il a enfin pris en main sa vie, a réalisé son rêve et s'est émancipé de l'ombre de son père.

Episode 52

Et c'est une excellente chose et cela prouve au passage que Toriyama sait exactement ce qu'il fait avec cet arc et qu'il n'a pas laissé tomber le personange de Gohan pour autant. Comme à son habitude, il permet à ses personnages de grandir et de trouver leur propre voie, chose assez rare pour être soulignée mais n'oublie cependant pas ce par quoi ils sont passés dans leur jeunesse. En effet, au détour d'une scène on comprend bien que Gohan éprouve une certaine nostalgie pour ce qu'il était et si le retour de Great Saiyaman l''espace de quelques secondes peut faire sourire (surtout pour calmer sa fille), le message est clair : Gohan en a toujours dans le ventre et il n'est pas dit qu'il revienne sur le devant de la scène au moment opportun, trouvant dans sa famille une nouvelle justification à sa colère.

S'il ne s'y passe pas grand chose du point de vue de l'histoire, ce nouvel épisode n'en demeure pas moins très bon dans ce qu'il raconte de ses personnages. Gohan, évidemment, mais aussi Mirai Trunks qui découvre une nouvelle face de son mentor et accepte son choix tout en y trouvant la motivation pour continuer le combat. Et on ne pouvait terminer sans parler des rapports entre Trunks et Maï, la gamine étant béate d'admiration devant le voyageur temporel, rendant le petit Trunks jaloux au passage qui cherche à retenir son attention. Une direction assez inattendue pour un personnage emblématique qui se retrouve donc en concurrence avec lui-même et qui, si c'est bien négocié, nous prépare certainement un développement assez couillu à l'avenir.

 

En misant sur ses personnages, Dragon Ball Super surprend et se démarque définitivement de son ainé. SI l'on ronge un peu son frein en terme d'action et de combat, le développement du casting est un vrai bonheur et il semble évident que rien n'est fait par hasard et qu'un gros drama se prépare. Vivement bientôt quoi.

Episode 52

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
champy
20/07/2016 à 11:58

Gohan avait déja pris la même voie dans DBGT, je suis d'accord avec l'article que "l'évolution" du personnage concorde avec sa personnalité depuis l'enfance, ce depuis le début de DBZ et n'oublions pas que c'était le souhait de sa mère, qui malgré "les détournements" de Goku, avait toujours une grande inffluence sur son fiston .

gho
19/07/2016 à 13:56

il ont niker gohan , et en meme temps il vienne de mettre un grand coup de couteau a dbs quell gachis de mettre un perso comme gohan a l'ecart

DBZ fan
19/07/2016 à 11:01

Trunks du futur vit en fait dans une autre dimension caractérisée par l'absence de Goku, Vegeta etc.... Je me suis poser plusieurs questions concernant cette dimension:
- Pourquoi Trunks n'a pas pu ressusciter Goku et ses amis en utilisant les dragon ball des Nameks? En effet, après le combat contre freezer, tous les Nameks ont été ressuscités dans une nouvelle planète. Trunks aurait pu dialoguer avec ces Nameks en utilisant les compétences du maître Kaioh et demander de ressusciter Goku.
- Est-ce que Trunks a connu l'invasion de Bibidi/Dabla/et majin Buu? Bibidi cherche de l'énergie pour pouvoir libérer Buu de son cocon. L'énergie de Trunks est proche d'un super saiyen 2, je pense même qu'en s'entrainant il aurait atteint le niveau SS-2. Bibidi pourrait venir su terre pour lui voler son énergie.

DAESH
19/07/2016 à 08:46

POPOPOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Edge
19/07/2016 à 04:54

Gohan qui se transforme en super saiyan contre Freezer, c'était assez grotesque quand même, après son entraînement chez les kaïos (arc buu), il est censé avoir tout son potentiel à dispo, de sorte qu'une transformation en SS n'a plus aucun sens. Que Toriyama ne respecte pas ça, c'est aussi dommage qu'incompréhensible.

Après la puissance brute ne fait pas tout, qu'il soit émoussé d'accord, mais qu'il soit obligé de prendre un senzu après s'être transformé l'espace de quelques minutes...

Ronin
18/07/2016 à 21:32

a Sutter Cane :
Trunks du futur revient a la même époque de laquelle il est parti, c'est à dire quand C17 et C18 sont vivants.Goku,Gohan Végéta et toute la clique sont morts, seule Bulma est vivante.
Trunks tuera C17, C18 et trouvera et éliminera Cell qui est sous sa première forme.

Sutter Cane
18/07/2016 à 18:44

je n'ai pas tout suivi au niveau des episodes, juste les 5 derniers mais je me pose la question suivante :
Puisque c'est le même Trunks du futur que dans la saga Cell, comment ça se fait que Goku et les autres ne soient plus dans le futur ou se trouve Black Goku ? Pourquoi est-ce le même Gohan (avec un bras en moins) ? Normalement c'est les cyborgs qui avaient mis fin aux saiyens, Goku etant mort à cause de sa maladie au coeur et Gohan blessé par C17 et C18... mais vu que tout cela à pu être changé... pourquoi sont-ils absents du coup ?

SOUMAH
18/07/2016 à 14:45

Votre commentaire C'EST COOL

votre commentaire