The Walking Dead Saison 8 Episode 11 : myopies et zombies des marais

Créé : 12 mars 2018 - Simon Riaux
Photo
12 réactions

Depuis des années, la série Walking Dead nous épate par sa nullité stellaire. Mais comme beaucoup, nous sommes arrivés à un stade de fascination étrange où nous ne ressentons plus ni colère, ni déception, plutôt une fascination amusée pour un show qui semble décidé à faire de chaque nouvel épisode un jalon inédit du néant.

Par conséquent, nous vous proposons ici, pour peu que comme nous, la série vous ait déçu, de rire un peu du malheur de Simon Riaux, qui paie tous les lundi matin les horreurs qu’il fait subir à l’écrit toute la semaine à ses semblables, à coups de chroniques à deux balles, de jeux de mots vaseux, et d’énervements hasardeux.

Walking Dead est sa croix, mais c’est notre grosse marrade.

ATTENTION SPOILERS.

 

PhotoAujourd'hui, ballade en forêt !

 

The Walking Dead reprend donc alors que Rick (Andrew Lincoln ) a fraîchement enterré son fils et failli tirer quelques larmichettes au terrible Negan (Jeffrey Dean Morgan ). Au niveau d’atomisation atteint par la série en cette huitième saison, on voit mal ce qui pourrait encore lui permettre de redresser la barre, mais c’est néanmoins avec une certaine fascination que nous suivons ce show décidé à s’autodétruire.

 

ON A PERDU LA 7e COMPAGNIE

Nos personnages vadrouillent donc en forêt, tuent quelques zomblards, tandis que le Père Gabriel (Seth Gilliam) perdu en bagnole avec un second rôle en quête de charisme, apprend que sa maladie pourrait lui faire perdre la vue. Parce qu’il a entendu de la tôle froissée faire « dong dong », Gabriel décide d’y passer la nuit. Du côté des combattants en route pour la Colline, on marche dans la boue et on se demande s’il ne serait pas super malin de tuer Dwight. Parce que c’est bien connu, pendant une bataille rangée jusqu’à la mort, tuer son informateur représente toujours une avancée stratégique.

 

Photo , Norman ReedusNorman Reedus, de moins en moins présent...

 

Chez Negan ce n’est pas la fête. Le grand méchant est franchement déçu qu’Eugene ne se soit pas révélé un génie transcendantal, ou encore que son toubib ait réussi à fuir avec le cureton, malgré la situation (qui inclut un siège et des centaines de zombies). Pour bien mettre la pression à Eugene, il décide de l’installer dans un laboratoire de fortune, avec un détachement de sécurité et même des femmes pour lui faire la cuisine.

 

LA DRÔLE DE GUERRE

Parallèlement, nous avons droit à une séquence assez ironique et désespérée avec Gabriel, dont le comparse découvre le corps « suicidé » d’un opérateur radio. Scène réussie et efficace, qui permet de supporter les nouvelles tergiversations de la bande à Daryl (Norman Reedus)qui a vraiment envie de zigouiller Dwight avant de se lancer dans la traversée des marais.

Ces derniers sont brumeux comme il faut, et ont le bon goût de sembler infestés de zombies tous poisseux. Comme depuis trois saisons, la mise en scène est atrocement paresseuse, mais au moins, le décor et la situation laissent espérer quelques moments de frissons gorasses à l’ancienne.

 

Photo , Lauren CohanDes choix drastiques...

 

À La Colline, ce n’est franchement pas la joie, alors que Maggie (Lauren Cohan) annonce à ses prisonniers qu’elle suspend leur alimentation, pour préserver les faibles réserves dévolues à la population. Heureusement, nous revenons bien vite aux morts-vivants dégueus des marais, entre Swamp Thing, Gueule d’Argile et le Blob. Cela faisait un bon bout de temps que KNB ne nous avait pas emballé une scène franchement cradingue, et on se surprend à espérer une bonne scène de violence putrescente.

Gabriel et son copain continuent de jouer les chasseurs de trésors et dégottent littéralement une carte avec un X dessus et des clefs. Dwight (Austin Amelio) se voit offrir une chance de se racheter. Il tente d’expliquer à Tara (Alanna Masterson) combien il regrette la mort de Denise, manque de pot, Tara, elle, a plutôt envie de lui coller des grosses bastos entre les oreilles. S’ensuit une poursuite toute molle et une exécution qui ne doit d’être interrompue qu’à l’arrivée inopinée d’une escouade des Sauveurs.

 

PhotoRetournera-t-il encore sa veste ?

 

GAGNER DU TEMPS

Le toubib et Gabriel échappent de justesse à une attaque de zombies, pour mieux tomber dans les mains des Sauveurs. La question est de savoir si la foi un peu aveugle et candide de Gabi va les mener ou non à leur perte. Dans leur situation accorder le salut à ces protagonistes reviendrait à nier tout le nihilisme qui a présidé jusqu’ici à la série, et y faire luire une forme d’espoir passablement absurde. Le suspense reste entier, puisque le toubib choisit de se suicider, tandis que Gabi fond en larmes.

Dwight fait alors diversion pour éloigner les Sauveurs, ce qui provoque l’irruption d’une connexion neuronale dans le cerveau de Tara, laquelle réalise qu’il est bien moins méchant que laid. Accompagnée de ses compagnons d’arme, elle parvient jusqu’à La Colline. Tout le monde pleure, suinte des yeux et se serre dans les bras pendant quelques minutes, le temps que les scénaristes se demandent ce qu’ils vont bien pouvoir faire.

 

PhotoNegan passe aux choses sérieuses

 

Tout cela n’affecte guère Eugene (Josh McDermitt), qui est occupé à jouer les gros machos avec le personnel féminin de son labo improvisé. Surgit Negan, qui est tout fier de lui ramener son prisonnier Gabi, destiné à fabriquer des munitions. Parce que dans le monde de The Walking Dead, confier à son ennemi illuminé par la foi, le rôle de fabriquer des munitions, c’est un truc beaucoup plus malin que de manger des grenades avec son rectum.

C’est maintenant que le show recycle une des excellentes idées du comics. Negan encourage ses hommes à contaminer leur armement avec du sang et autres fluides corporels issus des corps de zombies, afin de contaminer leurs adversaires.

 

PhotoDwight a l'air aussi fatigué que les spectateurs

 

TOUT ÇA POUR ÇA

Au final, si cet épisode est sans doute un des moins ratés de la saison jusqu’à présent, il contient toujours quantités de faiblesses problématiques. Les destinées de certains personnages sont inutilement tarabiscotées et sont là pour ralentir le rythme de la série, qui n’a pas assez de matière pour remplir ses 16 épisodes.

De même, quelques belles idées souffrent de la mise en scène mollassonne, jamais inventive, et d’un montage toujours aussi lourd. On peine à croire que les séquences des marais, ou le piège se refermant sur Gabriel déclenchent si peu de suspense, de tension, ou de fulgurances horrifiques. La série a les moyens et les talents pour générer régulièrement de purs moments d’horreur et d’angoisse. Mais elle semble se moquer totalement du résultat final et de son public, qui la déserte en masse.

 

Photo

commentaires lecteurs votre commentaire !

صلاح الدين الجزائري_85314 05/04/2018 à 19:12

Bonjour , je trouve cette saison comme la saison dernière très peu réussie ! Je m’explique on perd trop de temps dans du n’importe quoi ! On garde la même scène plusieurs secondes avant de faire une transition ! Ça rame ça rame grave ! On perd trop de temps sur des futulité qui ont rien avoir avec l’histore ! A aucun moment on a nu Negan en faiblesse ! Les autres souffrent le martyre !!! Ça rame et aucun résultat ! En plus de ça Eugène parle trop trop et dit n’importe quoi ! Et ça rame et ça coince je crois qu’il est temps d’en finir !!

Scream King 13/03/2018 à 11:15

M. Simon Riaux, il faut arrêter maintenant !
Encore une chronique comme ça et je me remets à mater Walking Dead ! ça a l'air super rigolo !
Vivement la semaine prochaine !! :D

Rick 12/03/2018 à 22:48

REA, c est parce que tout le monde s'en fout...

REA 12/03/2018 à 22:16

On est toujours sans nouvelle de Heath, mais ça n'a l'air de déranger personne...

Pseudo 12/03/2018 à 21:16

Mais pourquoi vous perdez votre temps à chroniquer cette série qui vous fait chier sérieux? Qui vous le demande? Y'a pas des séries tout aussi populaires que vous voulez mettre en valeur?


j

Rick 12/03/2018 à 21:15

L' idée des armes avec les tripes de zombies n'est pas cohérente avec la série puisque ça fait des saisons qu'on les voit se balader avec des tripes sans tomber malade. Sinon pour l épisode, ça passe je me suis pas spécialement fait chier. Les deux derniers épisodes restent les meilleurs de cette saison 8 pour ma part

Simon Riaux - Rédaction 12/03/2018 à 19:21

@Le Stagiaire
Hélas non !
C'est même moi qui doit le choisir.
Pauvre vieux.

Le stagiaire 12/03/2018 à 19:08

Le stagiaire que recherche EcranLarge ce n'est pas pour remplacer Simon Riaux ?

Il ne ferait pas pire...

Ah ah ah 12/03/2018 à 18:11

Vous devriez diviser les épisodes en tranches de 10 minutes, comme ça vous pourriez déverser votre bile quasiment tous les jours de la semaine!

o_o

Simon Riaux - Rédaction 12/03/2018 à 15:43

@Negan

On est bien d'accord, il est meilleur que les précédents.
On est passé de minable à gentiment nul.

Plus

votre commentaire