The Walking Dead Saison 6 Épisode 14 : Negan approche et la mort rôde

Noëmieb | 22 mars 2016
8
épisode 14 (1)

La première tentative d’extermination des Sauveurs n’a pas été un franc succès. Et même s’il y a eu quelques pertes du côté de l’ennemi, on se demande désormais, quelle sera la suite ? Pourquoi le groupe n'a-t-il pas continué sa mission jusqu'au bout ? ATTENTION SPOILER

Voilà quelque temps que nos héros sont fatigués. Fatigués de, non plus chasser le mort-vivant, mais de massacrer leurs semblables. Les guerres se suivent et se ressemblent, à l’instar d’un quotidien bien morose. Chaque jour, le rideau se lève pour laisser entrer les rayons du soleil. Les guets prennent position. Et chacun vogue à ses occupations. Telle est la chanson de ce dernier épisode.

Dr Denise, femme médecin

À Alexandria, le groupe de Rick s’est imposé comme la figure héroïque du village. Désormais, ils remplissent tous un rôle important, contraints de prendre des petits oisillons sous leurs ailes. La fragile Denise en fait partie. Ce personnage, discret et solitaire, a mis du temps à se faire une place dans la communauté. Et malgré un nouveau poste important, Denise reste effrayée par le monde extérieur. Elle décide pourtant de prendre son envol dans ce 14ème épisode pour changer son quotidien... Du moins, elle tente.

 

épisode 14 (2)

 

Lors de sa sortie avec Rosita et Daryl, Denise se met en danger pour tester ses limites. Elle essaie d’abord de rentrer dans une pièce sombre à la recherche d’un mort-vivant, pour se rendre utile auprès de ses deux camarades, trop occupés à remplir les sacs de médicaments. Puis une seconde fois sur la route, lorsqu’elle pique une glacière dans une voiture occupée par un zombie. Et après deux échecs, soldés par des larmes et du vomi, Denise finit par se rebeller suite aux réprimandes méprisantes de Rosita et Daryl. Mais une flèche dans l’œil la fait vite taire.  

Loin d’être la tête d’affiche, Denise a pourtant su se rendre indispensable. Médecin, elle avait permis à la communauté d’avancer plus sereinement - après plusieurs essais tout de même. Elle a prouvé avec le temps, qu’elle était capable d’assumer son rôle. Sa mort - loin d’être une perte pour nous - entraînera des conséquences dramatiques pour la communauté. Surtout quand l’on sait que la guerre avec Negan approche et qu’elle risque de faire des victimes.

 

épisode 14 (3)

 

Double-face

Rosita, Daryl et Denise n’étaient pas les seuls de sortie ce jour-là. Abraham et Eugène étaient en mission à l’extérieur. Eugène, à l’image de Denise, décide de voler en solo. Il rêve déjà d’un futur où Alexandria fabriquera ses propres munitions. Une nouvelle que l’on attendait depuis longtemps. Dans les comics, Eugène met en place une usine et se rend indispensable en permettant au groupe d'être plus fort. Dans la série, Eugène est plus ce que l’on pourrait appeler un boulet. Pas très dégourdi, peu fiable, et loin d’être combatif, il reste pourtant proche du groupe. Mais cette fois, il envoie paître Abraham lorsque ce dernier lui vient en aide. Son mauvais caractère lui vaut finalement de se retrouver seul... Et de se faire capturer par un certain D.

épisode 14 (5)

 

Daryl avait croisé le chemin de Dwight dans le sixième épisode. Il était alors en compagnie de deux jeunes femmes, et tentait d’échapper au terrible Negan. Visiblement depuis cette rencontre fortuite, Dwight est retourné auprès des Sauveurs, au vu de son son visage à moitié brûlé. On reconnaît là, la marque de fabrique de Negan. Dans les comics, toute personne qui se rebelle, se retrouve la tête sur le barbecue. D fait partie des malheureux. Une place qui le fait longtemps osciller entre Negan ou Rick - nous n’en dirons pas plus. Pour l’heure, Dwight ne se montre pas très féroce avec nos héros, et prend la fuite après le déclenchement d’une fusillade, et d’un coup de dent d’Eugène, particulièrement violent - et bien placé. Néanmoins toujours vivant, Dwight devrait très prochainement revenir et mettre en action ses menaces - soit piller Alexandria et faire des otages.

 

épisode 14 (6)

 

Il ne reste plus que deux épisodes avant le grand final de la saison 6, et les survivants sont en pleine réflexion. Ils pensaient trouver la paix derrière ces murs. Mais ils n’attirent que les convoitises. Un schéma qui a fini par faire fuir Carol, effrayée par la tournure assassine de son quotidien. Doit-on croire à ce départ ? Une question finalement dérisoire puisque le pire reste à venir pour nos survivants.  

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires lecteurs votre commentaire !

moi-même
23/03/2016 à 12:50

@ la rédaction

Je reviens à la charge mais quelle est la ligne éditoriale concernant ces chroniques ?

Je m'explique. Nous venons tous lire ces chroniques pour "approfondir" un peu notre ressenti après la vision des nouveaux épisodes. Mais nous sommes maintenant une majorité à soit ne pas connaître les comics ou à être à la traîne dessus. Comparons avec Game of Thrones par exemple, on revient peu sur les parallèles avec le livre puisqu'on prend l'oeuvre télévisuelle pour ce qu'elle ait : une série avec son identité (pour le meilleur et malheureusement parfois pour le pire).

Du coup ces articles gâchent de plus en plus le plaisir de la découverte. Pourquoi ne pas faire juste un paragraphe avec balise Spoiler BD pour parler des parallèles ? Ou attendre la fin de saison pour faire un dossier en comparant les choix de Robert Kirkman et ceux des scénaristes du show ?

ça mis à part, dommage de ne pas être revenu sur le passage dans la pharma où Denise se rend dans l'arrière boutique et où ce qu'elle y découvre est une vision qui rappelle un peu l'horreur de la fin du monde dans la série. Par ailleurs sa mort est évidemment moins marquante que celle d'un intouchable, mais au moins elle intervient au moment où elle dit des phrases importantes à ses compagnons d'infortune, un choix plutôt malin. Mais c'est clair, vivement le jour où les seconds couteaux arrêterons de disparaître sans surprise... ça sent le poids de la chaîne derrière et non une volonté des scénaristes, à mon avis. Surtout qu'il s'agit de loin d'une des meilleures saisons.

Mais vraiment, ces articles manquent un peu de réflexion. C'est juste un peu de bavardage, bière dans une main, popcorn dans l'autre, sur un ton semi léger (un peu forcé). Il me semble que c'est passer à côté du potentiel. Pourquoi ne pas aller un peu plus dans la réflexion et inviter les lecteurs à réagir autrement qu'avec du bashing ou "whoa in lov2, best show ever" ?

Grift
22/03/2016 à 16:31

Daryl ressemble de plus en plus au chanteur Caly non ? :)

Slash
22/03/2016 à 15:25

Les rageux qui n'aiment soit disant pas et qui commentent un article.... Pffff minables ! On s'en branle de votre avis de blasés et d'aigris !

mel
22/03/2016 à 13:56

Trop bien cette série j adore ♥

chatoune
22/03/2016 à 13:34

vous êtes tous des abrutis, fabule série. On attend avec impatience la suite

Boddicker
22/03/2016 à 12:54

Toujours aussi mou et mal foutu, le seul intéret est pour l'instant l'arrivée de Negan, les créateurs le savent bien et ils ont malhonnetement joué sur cette saison une fois de plus minable emmerdante et vide de tout intéret.

Cheers.

Paehon
22/03/2016 à 11:47

Mouais, je ne regrette vraiment pas d'avoir laissé tomber la série.

La force du comics vient beaucoup du fait qu'aucun personnage n'est à l'abri. Dans la série ils ne tuent que les seconds couteaux, et ça enlève beaucoup de la tension.

Je ne vais pas spoiler, mais normalement c'est un personnage beaucoup plus important qui se prend le carreau dans la tête pendant un monologue.
Ça m'avait fait un choc à l'époque (comme toutes les morts du comics).

dsdsdsds
22/03/2016 à 11:15

débile débile débile...

votre commentaire