True Detective Saison 3 Episode 2 : critique qui tique

Simon Riaux | 17 janvier 2019
2
Affiche

Et voici le deuxième épisode de True Detective saison 3, qui intervient après une efficace ouverture, riche de promesses. Qu’en est-il de sa continuation ?

ATTENTION CE QUI SUIT CONTIENT DES SPOILERS.

 

photoRaconte-nous une histoire, tonton Wayne !

 

LEAVE THE KIDS ALONE

En 1980, Wayne enquête sur la disparition de deux enfants, avant de rapidement retrouver le cadavre d’un premier. En 1990, il est interrogé alors que les empreintes digitales de la petite fille jamais retrouvée ont refait surface, laissant entendre qu’elle est probablement en vie. De nos jours, il tente de recoller les pièces d’un puzzle que sa mémoire attaquée par la maladie l’empêche d’analyser.

Voilà donc pour le point de départ dévoilé par le premier épisode de True Detective saison 3. Et mine de rien, voilà une ouverture qui est venue – un peu – bouleverser les habitudes acquises lors des précédentes saisons, puisqu’il n’est pas tant ici question d’un assassinat que d’une disparition. Mais surtout, c’est la nature même du crime qui devra encore être élucidée ici. S’agit-il d’une fugue qui a mal tourné ? D’un assassinat ? Ou d’un mélange de tout cela, connecté aux secrets d’une communauté secoue par la double disparition des jeunes Purcell.

 

photo, Carmen EjogoUne instutrice très investie dans l'investigation

 

Une partie de l’épisode est consacrée à la découverte, ainsi qu’aux interrogatoires des premiers suspects ou rares témoins à avoir aperçu les victimes avant qu’elles ne s’évanouissent dans la nature.

Parmi eux, un collecteur d’ordures manifestement mal intégré dans la petite ville, perçu comme un étranger. Le duo d’enquêteurs interroge également un étrange cousin, proche des enfants quelques mois avant l’affaire, et passablement hostile. Les grands-parents paternels des victimes livrent un témoignage aux airs de ragot, mais plutôt prometteur : Purcell ne serait pas le père biologique d’au moins un de ses enfants.

 

photo, Mahershala Ali, Stephen Dorff On sent l'influence de la véritable affaire de "West Memphis 3" derrière cet arc scénaristique

 

VERS LE GRAND SOMMEIL ?

Plusieurs éléments déterminants se mettent en place au cours de l’épisode. Le mystère entourant les curieuses poupées pénitentes retrouvées de part et d’autres du cadavre paraît un des éléments les plus étranges de l’investigation, à laquelle essaie d’apporter son aide l’institutrice, Amelia.

Carmen Ejogo lui apporte toujours une aura de mystère savoureuse, tant elle paraît agir sur Wayne (Mahershala Ali) comme un révélateur, capable de faire éclater leurs apparences de normalité respectives.

 

photo, Mahershala AliFaire la circulation, c'est très bien aussi

 

Mais cet épisode 2 contient un clin d’œil qui excite déjà les fans hardcore de la saison 1. On le trouve dans le présent, alors qu’un Wayne diminué discute avec la journaliste (Sarah Gadon) qui se penche sur l’investigation qui le brisa, des décennies plus tôt. L’air de rien, elle explique que les étranges poupées ont parfois été considérées comme les symboles d’un possible réseau pédophile, tout comme le fut « la spirale tordue ». Or, cette « spirale tordue », c’était justement la signature des meurtres de la toute première saison de True Detective.

Et quand on se souvient que le scénario s’était bien gardé d’en résoudre toutes les énigmes, on ne peut que se demander s’il s’agit d’un innocent clin d’œil, de la volonté de faire coexister ces deux enquêtes dans un même univers, ou si cette réplique annonce un rapprochement scénaristique.

La saison 3 est diffusée sur OCS chaque lundi à 21h sur OCS City.

Notre critique des cinq premiers épisodes est à retrouver ici.

 

photo, Mahershala Ali

commentaires lecteurs votre commentaire !

Kamatchi
19/01/2019 à 01:35

En se passant du fait que le scenario est du deja vu je trouve la realisation et montage grandiose pas déçu hate de voir la suite

Kouak
18/01/2019 à 10:05

Bonjour,
perso la somnolence commence à me gagner...
Mais cela va sans doute disparaitre...Enfin j'espère...
Saison 3 : Meurtre en 1980
Saison 1 : Meurtre en 1995
Saison 3 : Demande de libération du pseudo tueur en 1990. (Un truc dans le genre)
saison 1 : Nouveau meurtre et réouverture de l'enquête et en 2012
Saison 3 : Enquête journalistique en 2015.
Il est certain que les scénarios peuvent se croiser...
A quand une allusion au "Roi en jaune" ?

votre commentaire