Fear the Walking Dead Saison 2 Episode 10 : il y a comme un air de [REC3]

Geoffrey Crété | 6 septembre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
3
Photo

La série dérivée de The Walking Dead entame la deuxième partie de sa deuxième saison. Pour faire mieux les sept premiers épisodes ?

Serait-ce une manière de répondre à la frustration des fans, à qui était promis un spin-off consacré aux débuts de l'épidémie ? L'épisode 10, Do Not Disturb, s'ouvre ainsi sur un flashback qui se déroule dans un mariage qui vire au cauchemar à la [REC3] Génésis, alors que la rumeur d'une infection mystérieuse se répand. 

Après le mid-season premiere centré sur Nick, considéré comme le personnage le plus fort de la série, c'est la deuxième fois en quelques épisodes que Fear the Walking Dead semble rectifier le tir face aux audiences en berne et au buzz très timide. Il en faudra néanmoins plus pour rattraper une quinzaine d'épisodes tiédasses.

 

Photo Cliff Curtis

 

LA FOIRE AUX HEROS/ZEROS

Après deux épisodes d'absence, Travis et Chris sont de retour. Parce que son fils commençait à virer psychopathe, le père avait décidé dans l'épisode 7 de quitter Madison et le groupe, pour tenter de le remettre sur le droit chemin.

Le duo a depuis erré non loin. Chris tombe lors d'une escale sur un trio de garçons à peine plus âgés que lui. Menés par Brandon, ils considèrent l'apocalypse comme une libération : finies les responsabilités, les factures, les obligations. "C'est mieux que de vivre ! La fin du monde fait de nous des dieux". Travis hésite, mais Chris rêve de les suivre, et sombrer dans une crise d'adolescence qui prend des airs morbides dans ce décor.

Présentée dans le flashback du mariage, Elena sauve Alicia dans l'hôtel infesté de zombies. Pragmatique, c'est elle qui a mis les signes sur les portes pour essayer de contrôler la situation. Elle n'a pas quitté l'immeuble depuis le début de l'apocalypse, et accepte de suivre Alicia pour notamment retrouver son neveu, retenu par un groupe qui cherche à récupérer les clés de l'établissement qu'Elena possède. Exit Ofelia, encore absente : Elena rejoint la bande de Madison.

 

Photo Alycia Debnam-Carey

 

CACHE-CACHE

Après avoir séparé les personnages pour cette deuxième partie de saison, FTWD tente de trouver un nouveau rythme. Un certain suspense provient désormais d'un déséquilibre entre les personnages à l'écran, avec un temps de présence incertain selon les épisodes. 

Nick est ainsi absent de l'épisode 10, qui remet Travis et Nick au premier plan. Madison et Victor n'apparaissent qu'à la toute fin. Ofelia semble elle aussi perdue dans un coin, prouvant définitivement que son personnage n'a aucune utilité. Une manière peu reluisante de composer avec les différentes intrigues en parallèle, qui permet à peine aux scénaristes d'étoffer les personnages avec plus de temps consacré à leurs péripéties reserrées. 

D'autant que la série continue à introduire de nouveaux personnages : Elena, le groupe de Brandon, le groupe de survivants lié au mariage, sans parler de Luciana et la fameuse Colonia. FTWD ayant jusque là été incapable d'assumer les personnages secondaires pour en faire de vrais protagonistes (notamment les antagonistes et Alex, intéressante survivante du vol 462 toujours perdue dans la nature), l'arrivée de ces nouveaux visages contribue à rendre très flou le schéma narratif.

 

Photo Cliff Curtis

 

PSYCHO

Au détour d'un dialogue, Travis évoque l'espoir d'une solution pour sauver l'humanité, sujet incontournable et déjà abordé dans The Walking Dead. Dans le spin-off, la conversation semble confirmer que le mystérieux Alejandro, le chef de la Colonia qui a été mordu sans être transformé, sera au coeur de l'histoire d'ici la fin de la saison 2.

Mais l'arc consacré à Travis continue surtout à creuser le personnage de Chris, qui prouve dans la dernière scène sa capacité tenace à la destruction. Qu'il soit rongé par le côté obscur de la Force malgré les efforts de son père montre que FTWD n'a pas succombé à la facilité : un Chris sauvé par une escapade avec son père, loin de Madison et Alicia. Que Travis détourne les yeux de son fils après un geste irréparable laisse penser que la série aura peut-être l'audace de sacrifier Chris, d'une manière ou d'une autre, pour réellement amener la tragédie dans la cellule familiale des survivants.

C'est probablement une bonne raison de passer outre les habituelles bavures de l'épisode. Le fait que quelques zombies semblent avoir disparus entre le couloir et l'ascenseur où se réfugie Alicia, ou encore ce minable suspense autour de la mort de Madison. Que TWD n'ait pas le courage de tuer des personnages importants est une chose, mais qu'elle tente en plus de jouer avec le spectateur autour de la question prouve à nouveau que la série se cherche encore désespérément. 

 

Photo Alycia Debnam-Carey

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
thierry
06/09/2016 à 12:00

Ca tombe bien, je me demandais ce qu'il devenait Hanouna...

Geoffrey Crété - Rédaction
05/09/2016 à 22:49

@Murata

A peu près d'accord. D'où la note qui remonte par rapport aux précédents épisodes.

Murata
05/09/2016 à 22:43

Vu et j'ai trouvé qu'il y avait du mieux tout de même, un épisode prenant dans l'ensemble.

votre commentaire