Detroit : Become Human - Quantic Dream dévoile la bande-annonce de son nouveau jeu événement

Geoffrey Crété | 28 octobre 2015
Geoffrey Crété | 28 octobre 2015

Difficile de ne pas voir les fantômes de Blade Runner et la série Real Humans planer sur Detroit : Become Human.

Beyond : Two Souls n'avait pas convaincu la rédaction en 2013, mais Quantic Dream n'en demeure pas moins un acteur important de la scène du jeu vidéo, surveillé de près par tous les amateurs. Fondé en 1997 par Guillaume de Fondaumière et David Cage, devenu le visage de l'entreprise, le studio français derrière Heavy Rain prépare sa nouvelle offensive spectaculaire avec Detroit : Become Human, une aventure qui se déroule dans un monde où les androïdes sont devenus des objets de consommation ordinaires.

L'histoire suivra Kara, une androïde qui, à la suite d'une erreur, prend vie et parvient à s'échapper de son usine. Elle découvre ainsi une réalité bien plus sombre et violente qu'elle ne l'espérait. 

 

 

David Cage a dévoilé les premières images du jeu lors de la conférence Sony Playstation dans le cadre de la Paris Games Week. Valorie Curry, vue dans la série The Following, retrouve le personnage de Kara, auquel elle avait déjà prêté ses traits et sa voix pour un court-métrage sorti en 2012.

Detroit : Become Human n'a pas encore de date de sortie. De la littérature (Philip K. Dick, Isaac Asimov) à l'audiovisuel (Real Humans, Ex Machina), il a dans tous les cas un public d'ores et déjà conquis, ou du moins intrigué par cette première bande-annonce.

 

Tout savoir sur Detroit : Become Human

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Enfin !!
28/10/2015 à 19:27

Enfin la suite de leur court-métrage, Kara !! Autant je n'avais pas aimé Beyond (ça aurait mieux marché en film qu'en jeu), autant le court-métrage était si réussi que je vais me précipiter dessus dès qu'il sortira !!

Johnny Sack
28/10/2015 à 18:06

C'est pour ça que je disais dès le début que j'attendais un scénario à la hauteur, le principal on est d'accord

Gab
28/10/2015 à 18:01

Je suis d'accord. Je me range pas du côté des détracteurs haineux de Cage.

Mais dans le cas de Beyond Two Souls, ça transpire pour moi dans l'écriture. Le ton est très solennel, l'intrigue aborde plein de choses qu'elle oublie ensuite en route, et le tout use de grosses ficelles sous couvert de citations (le final de la séquence de l'anniversaire sur la base militaire).

Johnny Sack
28/10/2015 à 17:51

Peut-être qu'il faut prendre ces jeux pour ce qu'ils sont : càd tout sauf des révolutions, mais simplement des expériences. Plus ou moins originales et intéressantes.
En tout cas c'est peut-être la seule manière de se détacher de Cage et la promo relou de leurs jeux et du studio, pour pouvoir apprécier les qualités de leurs productions

Gab
28/10/2015 à 17:35

J'espère aussi. Mais je crains que ça ne soit pas le cas.

Parce que ce qui me dérange chez Cage, c'est ni le fait qu'il fasse des films interactifs, ni ses gameplay somme toute limités, mais la prétention et surtout l'échec de sa démarche : Beyond : Two Souls était l'exemple type du jeu qui se veut "faire entrer le jeu vidéo dans l'ère adulte", mais qui ne dépasse en fait jamais sa révolte adolescente.

Johnny Sack
28/10/2015 à 16:32

Alléchant cette intro. Si y'a un scénario à la hauteur, et pas cliché, je dis oui.

votre commentaire