Bulletstorm : Tuez avec style !

Raphaël Carlier | 13 mars 2011
Raphaël Carlier | 13 mars 2011

Ras le bol de tous ces FPS à la sauce guerre moderne ? Alors vous attendiez sagement Bulletstorm. Le dernier jeu d'Epic Games promet un sacré défouloir qui sent bon la tripaille et l'originalité.

 

 

Vengeance

 

Extrêmement convenu, le scénario de Bulletstorm n'est qu'un prétexte pour faire avancer le joueur à grand renfort de scripts (pas toujours réussis d'ailleurs). On y incarne Grayson Hunt, le leader d'un ancien escadron d'élite traqué dans toute la galaxie pour d'obscures raisons. Avec sa gouaille et son côté impulsif il a précipité le crash de son vaisseau sur une planète peu recommandable par soif de vengeance. Pour vous débarrasser du Général véreux Victor Sarrano vous êtes accompagné de deux camarades d'infortune : Ishi Sato et Trishka Novak. L'histoire est prévisible mais le tout est cohérent et les dialogues sont suffisamment savoureux, en partie grâce à la répartie du héros.

 

 

Tuer avec style

 

Heureusement du côté du gameplay, le jeu est bien plus original voire carrément généreux ! Pour résumer il ne faut pas simplement exterminer les hordes d'ennemis, il faut le faire avec panache, à grand renfort de fouet et de coup de pied dans le derrière. Et pour les achever vous avez le choix des armes aux noms évocateurs : Fusil Pacificateur, Démembreur (option feu d'artifice), Lacérateur, Pulvérisateur (fusil à pompe), Chasseur de tête (sniper à balles dirigeables), Éventreur (lance-grenade), Perforateur (lance-foreuse) et Mitrailleuse ! Avec deux modes de tir par armes la diversité est au rendez-vous dans un déluge de gore tout bonnement grisant. L'intérêt étant de gagner un maximum de points en faisant preuve d'inventivité, des points qui servent à acheter des améliorations et des munitions. Utile donc.

 

 

Contemplatif

 

Le jeu est beau, très beau même. Avec une modélisation des objets décors, et personnages au poil, c'est surtout la beauté des décors qui stopperont souvent le joueur en pleine frénésie pour s'attarder sur des panoramas vraiment réussis. La direction artistique est vraiment très soignée tout comme la technique. La cerise sur la gâteau en somme.

 

Un petit peu de fraîcheur dans le monde des FPS. Bulletstorm est la parfaite synthèse du précédent jeu de People Can Fly (Painkiller) et du savoir-faire d'Epic Games (Gears of War). Et si la campagne est un brin trop courte, on apprécie la varieté des environnements qu'on peut parcourir en mode Echo pour comptabiliser un maximum de points ou en coopération avec d'autres joueurs pour venir à bout de vagues d'ennemis, avec style bien sûr !

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire