Senua's Saga: Hellblade 2 se dévoile dans un making-of d'enfer

JL Techer | 18 juin 2021 - MAJ : 19/06/2021 10:48
JL Techer | 18 juin 2021 - MAJ : 19/06/2021 10:48

Senua's Saga: Hellblade 2 a bénéficié d'une vidéo making-of lors du Xbox Games Showcase Extended. L'occasion pour nous de faire le plein d'informations sur l'histoire et le développement du jeu. 

Microsoft aura joué les prolongations pour cet E3 2021. Et alors que pour beaucoup nous nous disions "une tisane, une conférence et au lit", la firme de Redmond a réussi une nouvelle fois à nous surprendre. Outre des nouvelles brèves de A Plague Tale: Requiem, de Psychonauts 2, de Forza Motorsport 5 ou d'Age of Empires IV, le véritable temps fort de ce livestream aura été l'aperçu de Senua's Saga: Hellblade 2

Une présentation menée le directeur créatif des studio Ninja Theory, Tameem Antoniades, qui nous a permis d'en apprendre plus sur l'avancement du titre, sur son synopsis, et sur ses ambitions. La réception critique dithyrambique du premier opus (récompensé par 5 BAFTA, et 3 Game Awards) a placé la barre très haut en termes d'attente concernant cette suite, tant du point de vue des joueurs, que de la presse. 

Se sachant attendu au tournant, le studio anglais Ninja Theory a donc opté pour la transparence. C'est face caméra que Sieur Antoniades a précisé que le jeu était tout juste entré en phase de développement, et que chaque détail allait être peaufiné à son maximum, de façon à rendre Hellblade 2 encore plus beau, immersif et puissant narrativement que son illustre prédécesseur. 

 

photoIl fait chaud ici, non ? 

 

Du côté technique tout d'abord, le fait de rejoindre l'écurie Xbox Games Studios a donné aux Ninjas les moyens de leurs ambitions. Et cela se voit immédiatement. Les quelques instants capturés in-game sont bluffants de qualité. La capture des visages et des mouvements des acteurs ont encore gagné en finesse et en précision, pour un résultat toujours plus photoréaliste.

Autre point sur lequel le voile a été (légèrement) levé : le scénario. Nous allons quitter les terres d'Écosse du premier épisode pour rejoindre les rivages et paysages lunaires d'Islande. Chose étrange, le directeur créatif précise que le jeu ne sera pas vraiment une suite, ni un spin-off, mais un jeu à part entière, qui se tiendra par lui-même, sans cette notion de "suite". Pour une immersion toujours plus poussée, les équipes de développement du titre sont allées faire des repérages sur les terres de Rúnar Rúnarsson et ont usé de technologies de pointe pour retranscrire paysages sauvages, grottes et vallées du pays de Bjork, comme en témoigne le making-of ci-après. 

 

 

Toujours concernant son scénario, le titre original avait été salué pour les thèmes peu communs qu'il abordait. En effet, si dans le cinéma la thématique de la maladie mentale est loin d'être inhabituelle (SplitVol au‐dessus d’un nid de coucouUn Homme d'exception...), le sujet reste très peu abordé par le monde vidéoludique. Or, Hellblade met en scène une héroïne, Senua, qui souffre de psychose, ce qui l'amène à être assaillie par des hallucinations de natures diverses. Ninja Theory a d'ailleurs travaillé en étroite collaboration avec des professionnels de la santé et des personnes atteintes de maladies mentales pendant le développement du premier opus. 

On ne sait pas comment l'état mental de Senua affectera le gameplay dans ce nouvel épisode, mais on peut penser que des éléments similaires à ceux du premier seront présents, comme les différentes voix qui parlaient chuchotaient, hurlaient et jugeaient chacun des actes de Senua. Il est fort à parier que le calvaire de Senua est loin d'être arrivé à son terme.

Quoi que Ninja Theory ait prévu pour Senua's Saga: Hellblade II, les développeurs se sont donné pour ordre de repousser les limites de la Xbox Series X|S sur le plan graphique et d'offrir une expérience narrative d'exception. Le studio précise toutefois que le jeu n'est pas encore en pleine production. Alors qu'il nous faudra attendre encore un certain temps (euphémisme) avant d'avoir un aperçu du jeu, tout ce que nous avons pu voir jusqu'à présent est plus que prometteur. Rendez-vous en 2022 pour plus d'informations ?

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
GTB
19/06/2021 à 01:27

Le premier était une véritable prouesse à plus d'un titre. Visuellement tout d'abord, avec une direction artistique soignée et offrant des plans absolument dingues. Techniquement ensuite. A la fois sur le rendu global mais aussi plus spécifiquement sur le rendu du visage et de son animation. Bien meilleur que la plupart des AAA de son époque. Or il se trouve que Hellblade 1 a été développé par une équipe de 20 personnes chez Ninja Theory, en auto-édition. Littéralement un petit jeu indé. Ce qui est assez insane et témoigne de la maitrise et du talent des équipes du studio. A noter le boulot absolument dingo sur le sound-design (au casque l'un des meilleurs rendu et spatialisation sonore qui soit).
Mais surtout, c'est sur le fond qu'Hellblade est un tour de force. Un gros boulot de recherche à la fois sur les troubles mentaux et sur l'Edda Poetique qui ont permis une écriture parfaitement maitrisée, exemplaire et respectueuses de ses inspirations/thématiques. Un Grand jeu. Qui pêche un peu sur ses boucles de gameplay, certes, mais cela devrait être corriger dans cette suite qui y alloue plus d'hommes, de temps et de moyens.

Lougnar
18/06/2021 à 22:54

Exactement pareil que Kyle Reese. Je me suis tellement ennuyé que je n'ai pas pu le finir. La suite sans moi !

Kyle Reese
18/06/2021 à 17:23

Le premier était vraiment très très beau, une tuerie visuelle avec une bonne ambiance mais je l’ai trouvé ennuyeux et répétitif, du coup g laissé tombé.

votre commentaire