Days Gone 2 : les joueurs sont responsables de cet échec, selon le directeur créatif

Prescilia Correnti | 20 avril 2021
Prescilia Correnti | 20 avril 2021

Le directeur créatif de Days Gone a récemment partagé son opinion selon laquelle les joueurs devraient acheter les jeux au prix fort s'ils veulent en avoir des suites.

Lorsque Days Gone est sorti il y a plus de deux ans, l’opus avait reçu un accueil mitigé. De ses notes et critiques moyennes, le titre post-apocalyptique de Sony n’avait pas réussi à devenir le succès escompté, et ce malgré de bons chiffres de ventes selon l’éditeur. Les mois qui ont suivi la sortie de l’opus n’ont pas permis à Sony de rester dans la course. Days Gone tombait peu à peu dans l'oubli général, ce qui a conforté Sony dans sa décision de ne pas donner de suite aux aventures de Deacon St. John.

Toutefois, si Days Gone n’était pas la réussite souhaitée par Sony, ni son éditeur, le jeu avait réussi à créer une fanbase de passionnés qui, elle, était déçue de ne pas pouvoir poursuivre l’aventure. Depuis quelques jours déjà, la polémique enfle sur la toile. Les amoureux de Days Gone ont tenté par tous les moyens de sauver leur jeu d’amour, et cette initiative passe par la création d’une pétition (laquelle regrouperait déjà près de 50 000 signatures). Un coup d’épée dans le vent selon le directeur créatif du jeu, John Garvin, qui a récemment donné son avis plutôt tranché sur la question. Et selon lui, ça serait la faute des joueurs.

 

photoEt hop la petite torpille pour les joueurs

 

Rappelez-vous, c’était il y a quelques jours. Jeff Ross, ancien pensionnaire de Bend Studio et réalisateur de Days Gone, était longuement revenu sur la création du jeu et sur son avenir au cours d’une interview sur la chaîne de David Jaffe (papa de God of War). De nombreux sujets avaient été abordés, dont l’avenir de Days Gone 2 qui, selon, Jeff Ross n’était pas prévue dans le calendrier de Sony.

Mais à qui la faute alors ? L’équipe marketing pour une mauvaise communication autour du jeu ? L’équipe créative pour ne pas avoir su satisfaire joueurs et critiques ou encore Sony pour ne pas avoir cru en l’avenir de Days Gone ? Pour répondre à cette question, David Jaffe a alors invité un autre ex-membre de Bend Studio, John Garvin, à s’exprimer sur le sujet lors d'une longue interview sur sa chaîne YouTube. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce dernier s’est montré beaucoup plus piquant et acerbe que Jeff Ross :

"J’ai une opinion qui pourrait intéresser ton audience autant qu’elle pourra l'énerver. Si vous aimez un jeu, payez-le à plein tarif bordel. Combien de fois ai-je lu des joueurs dire qu’ils l’avaient eue en promo, ou grâce au PS Plus.(...) Ne venez pas vous plaindre si un jeu n’a pas de suite s’il n’a pas été soutenu à son lancement."

 

photoDeacon face à son destin : le néant

 

Un peu plus loin dans l’interview, John Garvin a appuyé ses propos en comparant le succès initial de God of War à celui de Days Gone. Il y a quand même une belle différence puisque Days Gone n’a, lui, pas réussi à suivre le rythme des ventes de God of War, ce qui a permis à ce dernier de rester au prix de lancement bien plus longtemps. Mais cela ne l'a empêché de confirmer ses dires :

"Je peux te dire que lorsque l'on développait Syphon Filter Dark Mirror, on s'est fait baiser parce que le piratage était important et que Sony ne comprenait pas son impact sur les ventes. On leur montrait les liens torrents, un site de torrent avait plus de 200 000 copies de Dark Mirror en cours de téléchargement, si mes souvenirs sont bons. J'étais très énervé, c'était de l'argent qu'on retirait de mes poches. Je pense que la ferveur pour un jeu n'est pas aussi importante que le fait de l'acheter à plein tarif. Parce que si vous l'achetez, vous avez soutenu les développeurs directement."

On peut donc dire que c’est un avis clair et net. Si d’un côté, on peut le comprendre sur la question du téléchargement et du piratage, de l'autre, on peut également comprendre la position de certains joueurs de préférer attendre une réduction ou une promo sur un jeu au lieu de le payer plein pot. D'autant plus, lorsque celui-ci a reçu des notes et critiques mitigées. Donc John, non, ce n'est pas que la faute des joueurs.

Néanmoins, alors que le titre a été gratuit sur le PlayStation Store et qu’il ne tardera pas à sortir sur PC, Days Gone pourrait avoir une nouvelle chance de toucher plus de fans, d'avoir un nouveau souffle de popularité et peut-être, de faire changer Sony d’avis.

Tout savoir sur Days Gone

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rosita twd
21/04/2021 à 12:44

Toute a fait d accord avec *the batman

Jymmy
21/04/2021 à 09:59

J'ai voulu le faire sur PS4, mais les critiques et les avis m'ont refroidis.
Si God Of War est un hit, c'est qu'il n'est pas générique, n'est pas truffé de bug ou de chargement à perpet.

Pour DG, j'ai eu l'impression de voir ce monde des "centaines" de fois : Aux USA, des Zombies, des looks punk rock, du métal ..... Et en regardant des lets play au lancement ça a confirmé mes dire. Il y a 15 ans, c'était à cause du téléchargement, environ 10 ans de l'achat d'occasion.
Et la il faut sortir 80€ le prix d'une SNES à l'époque pour un jeux pas finis, archi revu, ou tu ne sais pas si il n'y aura pas de bug. Et surtout que tu ne pourras pas y jouer dans 15 ans.
Si tu veux pas de critique, reste au chômage mon fils.

Lougnar
20/04/2021 à 22:19

Et faire un bon jeu et non générique ça aurait été surement mieux !
Répétitif, monde ouvert vide, histoire pour ma part pas intéressante, animations faciales aux fraises, jeu trop long, quêtes annexes ennuyeuses ect...
Pas pu le finir et acheter le jour de sa sortie !

Moi
20/04/2021 à 20:03

D'une part, il ne faut pas s'étonner du piratage ou de l'attente de promo/occasions quand des jeux qui se veulent AAA sont en vente à 80 € à la sortie.
De l'autre, un prix "de base" plus faible comme 60 € (prix max il y a une dizaine d'année), ça voudrait dire potentiellement +33% de ventes sur les gamers (un budget de 240 € permet d'avoirs 4 nouveautés contre 3 à 80€, donc moins de titres à laisser de coté ou à pirater), donc potentiellement plus de bouche à oreille si le jeu est bon/correct, et surtout une attractivité plus importante sur les casual gamers (risque financier plus faible et meilleur bouche à oreille).

Et puis, le minimum quand un jeu n'est pas un hit à sa sortie et n'a pas convaincu 6 mois plus tard, c'est de faire une auto-critique même légère plutôt que de critiquer les clients potentiels

Simon Riaux - Rédaction
20/04/2021 à 17:54

@Thé batman

La critique et le box-office n'ayant jamais entretenu de liens de cause à effet, ce n'est probablement pas le cas.
C'est d'ailleurs faire bien peu de cas des goûts et des désirs du public.

Thé batman
20/04/2021 à 17:49

Les responsables sont les sites où il font des tests et descendent les jeux comme pour le film c la même les critiques négatives enlèvent l envie d allé o cinéma

eric2
20/04/2021 à 17:48

@ludo3101
Je l'ai platine sur ps4 fat, les temps de chargement sont long certes, mais j'ai eu zéro bug ni de latences etc... Je vais l installer sur la ps5 tu m'as convaincu. Après 70 ou 80 euro day one c'est dur je me classe parmi les français moyens je peux pas claquer chaque sortie... À part the last of us et uncharted je prends tout en promo... Less développeurs devrait pensez à ça tout le monde n est pas blindé... Dommage j'aurais bien aimé une suite... Peu être de l intox pour avoir du hype autour du jeu et lancer une suite croisons les doigt

ludo3101
20/04/2021 à 16:47

Le soucis est que le jeu était plus adapté à la PS5 sur laquelle il tourne beaucoup mieux que sur PS4. Sur la 5, avec la rétrocompatibilité c'est beau, c'est fluide, c'est un excellent jeu qui aurait eu tout de suite de meilleurs retours et se serait vendu. Mais la plupart des joueurs l'ont fait sur PS4 fat, donc ça ramait et ce genre de tare c'est généralement rédhibitoire...

Jojo
20/04/2021 à 16:17

Il a un peu raison mais certains joueurs ont été refroidi par les bugs des premiers retours du jeu et c'est compliqué aussi de faire confiance à une nouvelle licence qui n'a encore rien prouvé et qui se base encore sur des zombies.
Ensuite faut que Sony arrête ce diktat du tout doit être rentable dès la sortie !
Le jeu après plusieurs patches et avec un bon bouche à oreilles est un succès sur le long terme.

Moi
20/04/2021 à 15:00

Si les gens attendent des promo, c'est que le prix de lancement du jeu n'est pas à la hauteur de la qualité du jeu, tout simplement. Qu'ils se posent les bonnes questions, et notamment pourquoi certains joueurs sont prêts à payer 20€ des jeux indé sur lesquels ils vont passer 4 ou 5h plutot que 70€ pour un days gone.

votre commentaire