Cyberpunk 2077 : premières critiques (très) mitigées et colère face aux bugs

Prescilia Correnti | 8 décembre 2020 - MAJ : 14/01/2021 14:57
Prescilia Correnti | 8 décembre 2020 - MAJ : 14/01/2021 14:57

Plus grosse attente de cette fin d’année, Cyberpunk 2077 sort enfin le 10 décembre. L’occasion pour les critiques de balancer leurs avis plutôt contrastés et mitigés sur le jeu de CD Projekt. 

Depuis quelques jours/mois/années, Cyberpunk est sur toutes les lèvres. Sortie repoussée, comparaison entre PC et PS4 Pro ou encore DLC alléchants : inutile de nier que le dernier-né des studios derrière The Witcher est attendu par beaucoup de joueurs. En même temps, cette fin d’année n’étant pas très folle en sortie vidéoludique, le public n'a pas beaucoup d'autre choix que de se rabattre dessus.

Mais voilà, qui dit grosse attente dit risque de déception. Les premiers tests de Cyberpunk 2077 viennent de tomber et malgré ses très bonnes notes (avec une moyenne de 91% d’avis positifs sur Metacritic), quelques critiques pèsent lourdement sur le jeu. De quoi largement nuancer l'excitation et le pourcentage critique - surtout en ayant en tête qu'un score presse de 60% ou 70% est souvent considéré comme moyen voire mauvais dans le milieu.

 

photoLes critiques qui bastonnent Cyberpunk

 

Commençons déjà par le côté négatif. D’un point de vue général, tous les tests s’accordent à dire que Cyberpunk 2077 comporte trop de bugs. La faute selon eux à un jeu vidéo sorti beaucoup trop tôt, et qui aurait encore dû mariner pendant une année supplémentaire pour être à la hauteur. Une idée qui peut sembler comique pour un jeu annoncé en mai 2012, d'autant qu'en octobre dernier, le studio CD Projekt avait encore repoussé la sortie pour garantir un jeu techniquement satisfaisant.

Toutefois, beaucoup de joueurs et testeurs rappellent qu'il est (malheureusement) très courant qu'un gros jeu sorte avec une ribambelle de bugs, lesquels sont ensuite corrigés les semaines ou mois suivant sa sortie. Les joueurs qui ont mis la main sur Assassin's Creed Valhalla au moment de sa sortie attendent toujours plus ou moins patiemment des corrections pourtant nécessaires.

 

photoPolice des bugs bonjour

 

Au-delà de ces bugs, ce qui revient dans tous les tests, c’est l’IA - l'intelligence artificielle - qui permet l'immersion et conditionne le réalisme du monde autour du joueur. Beaucoup regrettent qu'elle soit très limitée.

Dans les colonnes de Jeuxvideo.com, on peut lire : "En infiltration, les PNJ sont beaucoup trop souvent omniscients, aveugles et sourds." 

Même constat du côté du Monde : "En mission, la possibilité de privilégier l’approche musclée ou l’infiltration est de toute façon désamorcée par la nullité de l’intelligence artificielle des ennemis."

Une IA pas assez travaillée donc, qui plante trop souvent. Comble de l’ironie : elle ne se montre que très peu agressive, et rappelle par moment celle de Days Gone. "Bien des fois, il nous est arrivé de voir l'IA tout simplement planter, les ennemis restant immobiles en dépit de vos tirs" lit-on sur Jeuxvideo.com. 

 

photoL'IA qui tabasse ton expérience de jeu

 

Côté immersion, quelques petites choses sont là aussi pointées du doigt. L’infiltration est notamment critiquée, parce qu'elle ne serait pas assez immersive, la faute encore à cette IA truffée de bugs. "Nombreuses animations plantées, modèles manquants ou encore dialogues bugués" selon le test d’IGN. 

Autre point soulevé parmi les tests : une durée de vie décevante, trop courte. Peut-être parce que certains joueurs s'étaient plaints de la longueur de la mission principale de The Witcher 3 : Wild Hunt (qui sont-ils, qu'ils se dénoncent), le studio CD Projekt aurait eu des ambitions plus limitées côté narration.

C’est effectivement ce que regrettent la plupart des journalistes. Chez Gamesrader, on est déçu "de la faible durée de la campagne principale du jeu". Idem chez IGN, qui explique dans son texte que "la quête principale se montre peut-être plus courte que ce à quoi on s'attendait, surtout si l'on se concentre sur elle." 

Chez Jeuxvideo.com, on relativise : pour ceux qui prennent leur temps avec les missions annexes, ce serait 50-60 heures de jeu.

 

photoBalance les DLC CD Projekt

 

Fort heureusement, il n’y a pas QUE des soucis sur Cyberpunk 2077. Le point plus que positif que l’on retrouve dans toutes les colonnes des critiques, c'est la réussite de la direction artistique, et de l'univers de cette ville futuriste nommée Night City.

Le Monde parle d'une "expérience de jeu incroyable dans une ville fabuleuse", et d'une "ballade sidérante dans une société urbaine du futur, ravagée par les nouvelles technologies". Pour Gameblog, "Night City est une oeuvre d’art, un joyau Cyberpunk dont chaque artère, chaque bâtiment, chaque bureau (…) impressionne par sa diversité".

Jeuxvideo.com parle d'un voyage fantastique : "Une fois perdu dans Night City, nous n’avons plus envie de la quitter (...) Une ville incroyable, et l’open world futuriste le plus cohérent vu jusqu’à présent."

Une épopée époustouflante pour les sens donc, dans une ville vivante, animée, violente, et qui ne demande qu'à être explorée. Night City est visiblement le point fort de Cyberpunk 2077, où le joueur passera sans mal des heures et des heures.

 

photoBon alors, tu le prends notre jeu ou pas ? 


Le point de la discorde reste néanmoins le scénario.
L'histoire de Cyberpunk 2077 divise la critique, qui parle à la fois d'une intrigue confuse et pauvre, et d'une aventure palpitante. Eurogamer trouve par exemple le terrain de jeu excellent, mais parle d'une oeuvre qui se perd régulièrement entre la volonté de raconter une histoire touchante, et un contenu assez puéril. Au contraire, chez Gameblog, on semble apprécier le niveau d’écriture et surtout les multiples choix, qui changent le cours des choses. 

Concernant les quêtes annexes, elles ne seraient pas à la hauteur d’un The Witcher 3. Pour autant, si vous prenez le temps, certaines quêtes secondaires seraient époustouflantes.

 

photoIl est où le Keanu ?

 

Enfin, l’apparition tant attendue de Johnny Silverhand, incarné par Keanu Reeves, serait l’un des grands moments marquants du jeu. Pour Jeuxvideo.com : "L'intégration de Silverhand, en plus d'être le point de départ de la trame principale, est surtout savamment orchestrée par les équipes de CD Projekt."  Le test précise ensuite que vous avez le choix de pouvoir faire évoluer cette relation en bien, ou en mal.

Au bout du compte, Cyberpunk 2077 obtient les très bonnes notes de 17/20 chez Jeuxactu et Jeuxvideo.com, 10/10 pour Meristation ou encore GamesRader, et 85% pour Millenium et Game informer. Un jeu qui plaît donc, mais qui soulève bien des débats. Sans surprise. 

Rappelons enfin que Cyberpunk 2077 sort le 10 décembre sur PS4, Xbox One et PC, sa sortie next-gen n'étant prévue que "courant 2021", sans plus de précision. C'est sûrement sur PS5 que toutes les attentes vont se jouer, et nul doute que d'ici là, CD Projekt aura tenté de régler tous les problèmes pour un lancement de la deuxième chance.

Tout savoir sur Cyberpunk 2077

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

yolo
18/12/2020 à 22:15

Le gunfight est penible
L'interface est trop chargée
Trop d'items inutiles a ramasser partout, c'est ecrit en minuscule, on doit faire des session inventaire.... genial
La conduite est HORRIBLE
L'IA est SCANDALEUSE
L'immersion est niqué par les bugs et des choses liées a l'IA (enemis omniscient/Flic omniscient/incoherence de corelation action/environement (tu sors ton arme ou tu cours dans des endroit inapropriés tout le monde s'en fout)
L'optimisation n'est pas faite, le jeu tournera que pour les riches avec un gros PC
Je m'ennuie pour le moment

Je suis dégouté de l'avoir acheté 60euro, il en vaut 30 pour moi.

Poupapis
18/12/2020 à 14:51

J'attendais ce jeu avec impatience, j'ai même upgrade mon pc rien que pour lui ( 2500€ ). Tout ça pour quoi ? Et bien je vais vous le dire :
- Scénario ultra bof
- IA plus qu'à la ramasse
- déséquilibre total entre l'amélioration du personnage et le scénario, je m'explique. J'ai fait énormément de contenu annexe qui pour la plupart n'est que remplissage ( sauf 2 ou 3 missions secondaire sont franchement pas mal avec plusieurs suivie de quêtes ) et de temps en temps je me faisais une petite mission principale pour me faire plaisir. Et bien avant même d'avoir eu les sous pour me payer la voiture que je voulais, avant même d'avoir eu tous les implant visés ou avant même d'avoir atteint les point de talent que je voulais, je reçois un message en lançant une quête principale : " attention point de non retour ".... la durée de vie du jeu est juste catastrophique. Cdpr ont meme osé dire que la durée de vie serait légèrement inférieur a celle de the witcher 3 ??? Mais en fait il faut comparer la durée de vie de ce jeu avec la campagne solo de mortal kombat !!! Qu'est-ce qu'ils ont foutu pendant 8 ans ???? Modéliser une ville fantôme dont seulement 30% est exploité ??? Qu'est-ce qu'on en a a foutre qu'il y ait un keanu reaves dans le jeu, ou qu'il y ait eu 5 ans de pub ainsi que des millions perdu en marketing ? Ce qu'on veut c'est un jeu qui a quelque chose a raconter et surtout on veut un jeu fini avec un contenu décent. Franchement c'est une honte !!! J'imagine que dans 1 an le jeu aura meilleure gueule avec les patch et les dlc mais franchement la si je devais noter le jeu, en toute objectivité et franchise ce serait un 5/10

hausty
10/12/2020 à 14:39

60 euros pour 60 heures je jeu? Je pense que je vais juste ressortir mon vieux elder scrolls 5 à 20 euros et y jouer jusqu'à ce cyberpunk soit moins cher.

dahomey
10/12/2020 à 13:34

Y-a-t-il certains qui l'ont testé sur ps4 pro avec le patch du coup pour avoir une idée sur le rendu où vaut-il mieux l'éviter... ?
J'ai une précommande en attente depuis octobre qui est dispo mais j'hésite à le prendre vu les critiques, cependant comme elles sont toutes sans le patch je me questionne...

Deny
09/12/2020 à 19:25

Je n’achète pas mes jeux neuf. J'attends en occasion pas chère et au moins les correctifs sont là !

Kyle Reese
08/12/2020 à 22:38

Tout ça ne m'inquiète pas le moins du monde pour ce type de jeu.
D'abord le patch va corriger pas mal de chose. Aucun jeu n'est totalement débugé de toute façon. Quant aux jugement sur l'histoire, vu les avis partagés ça semble totalement subjectif.
La duré de jeux limité à 50-60h de jeu me ravis, j'ai laissé tombé GTA V, trop long, trop libre, je préfère avoir une trame bien mené type Far Cry 5 par ex qui était franchement top niveau histoire avec une immersion totale et riche ce qui semble être bien le cas. Le seul truc un peu gênant serait le problème de l'IA parfois aux fraises ou aussi omniscient. Mais si ça reste rare ce n'est pas rédhibitoire. Bref un jeu de ce type, je l'attend depuis un moment (j'ai pourtant essayé les Deus Ex malgré de grandes qualités j'ai pas accroché) et je pense qu'il sera à la hauteur. Je vais me faire une petite lecture des testes de gamekult, JV et gameblog pour avoir un avis exhaustif.

Moixavier58
08/12/2020 à 21:44

Il faut qu'en meme telecharger le patch 40go, meme avec cela il est encore bug. Mais bon, 8 ans et ils se sont mit dans le **

Gemasamalas
08/12/2020 à 18:11

Le jeu sort le 10, il aura un patch day one, un patch next gen ( xbox series x, ps5 ) en 2021 et probablement un suivi de patch entre temps...

Gemini
08/12/2020 à 17:54

Sinon avant de tester un tel jeu il ne vaudrait pas mieux attendre le patch day one? Au lieu de vouloir être les premiers à avoir des vues...

Les tests ont été réalisés avec un patch appelé day 0'corrigeant déjà certaines choses, les développeurs confirment la sortie d'un patch day one (réalisé en profitant du report du jeu)

Roukesh
08/12/2020 à 16:30

Un jeu qui n'est pas pour tout le monde. C'est dommage qu'il sorte dans cet État, mais CD projekt ont toujours lancé des jeux pleins de bugs. Ils ressortent ensuite en version enhanced, avec contenu et corrections. J'espère que ce sera le cas.
En tout cas, l'univers cyberpunk m'a toujours parlé, alors je le testerai, et je pense que je l'adorerai.

Plus

votre commentaire