Jennifer Garner prépare son John Wick au féminin, avec le réalisateur de Taken

Geoffrey Crété | 9 août 2017
Geoffrey Crété | 9 août 2017

Jennifer Garner sera l'héroïne d'un film d'action à la John Wick, réalisé par Pierre Morel (Taken).

Dix ans que Jennifer Garner a déposé les armes, depuis la fin de la série Alias de J.J. Abrams, suivie par Le Royaume de Peter Berg avec Jamie Foxx. La suite n'a été qu'une enfilade de films oubliables, de romances comme Hanté par ses exValentine's Day ou encore Arthur, un amour de milliardaire. Il y a bien eu Dallas Buyers ClubMen, Women & Children et la comédie décalée La Famille Pickler, mais la carrière de Jennifer Garner semblait glisser vers des limbes trop ordinaires, annoncées par le nanar Elektra qui été un tournant involontairement désastreux dans sa filmographie.

Mais Sydney Bristow n'est pas morte. Elle sera même plus ou moins de retour dans un film d'action intitulé Peppermint et réalisé par Pierre Morel (TakenFrom Paris with love). Jennifer Garner tiendra le premier rôle de ce thriller présenté comme un John Wick au féminin.

 

Photo Jennifer Garner

 Jennifer Garner dans Alias

 

Jennifer Garner sera la star de ce film d'action du scénariste de La Chute de Londres. Elle y incarnera une mère qui part en quête de vengeance, dix ans après le meurtre de son mari et sa fille. Elle se lance alors dans une croisade pour punir tous les responsables, des assassins aux policiers en passant par les avocats qui ont participé à ce cauchemar.

Un projet significatif pour l'actrice, qui a passé la dernière décennie à peu à peu disparaître des écrans pour occuper une place de premier plan dans la presse people. Elle est attendue dans Wakefield, un drame avec Bryan Cranston, où elle sera encore au second plan.

Le succès-surprise de John Wick en 2014 (88 millions au box-office pour 20 de budget) n'est pas passé inaperçu. John Wick 2 a confirmé la popularité du héros incarné par Keanu Reeves, avec plus de 171 millions en salles. David Leitch, co-réalisateur du premier, a lui-même porté la première "John Wick au féminin" avec Atomic Blonde, où Charlize Theron tabasse de l'espion à Berlin.

Peppermint aura probablement du mal à être aussi cool et clinquant que cette blonde, mais le retour de Jennifer Garner en guerrière fera chaud au cœur des fans de la série culte Alias.

 

Miracle from Heaven

Jennifer Garner, le matin où elle reçoit le scénario de Peppermint avec un nouvel espoir de carrière

 

commentaires

Zanta
09/08/2017 à 14:49

Quel gâchis que la carrière ciné de cette actrice... Une succession de ratages : elle est même oubliable dans Dallas Buyers Club et semble jouer un peu à part dans le pourtant classique "Juno".
La voir à présent collaborer avec Pierre Morel dans ce qui s'annonce comme un projet digne de Bandidas ou Colombiana, fait de la peine.
J.J, trouve lui un job dans Star Trek 4. Ca craint, là.

votre commentaire