Godzilla Monster Planet dévoile un premier teaser rempli de grosse science-fiction

Christophe Foltzer | 7 juillet 2017
Christophe Foltzer | 7 juillet 2017

C'est quand même marrant de voir qu'après toutes ces décennies, Godzilla est toujours aussi populaire. Et il n'a peut-être jamais été autant à la mode d'ailleurs.

Parce que oui, vous le savez bien, du Godzilla, on va en bouffer. Déjà parce qu'on aura droit à la suite du Godzilla de 2014, King of the Monsters, le 1er juin 2019 et que ça a l'air sacrément foufou avec l'arrivée de Mothra, Rodan et King Ghidorah, mais aussi parce que le lézard géant va tranquillou se bananer King Kong dans Godzilla vs Kong, le 28 mai 2020, mettant ainsi en avant le Monsterverse qui est en train de se créer.

 

King Kong

 

Mais comme Godzilla est avant tout japonais, il connait d'autres aventures de son côté, là-bas, chez lui, puisqu'on a encore à découvrir Godzilla : Resurgence et cet étrange projet qui nous occupe aujourd'hui : Godzilla : Monster Planet. Etrange, parce qu'il ne s'agit pas d'un film mais bel et bien d'un dessin animé en images de synthèse, qui se déroule 20.000 ans dans le futur et qui nous raconte comment des humains qui ont dû quitter la planète il y a fort longtemps tentent d'y retourner pour en reprendre le contrôle. Evidemment, la Terre a bien changé puisqu'elle est dominée par toutes sortes de créatures, Godzilla en tête, et qu'il va falloir se battre pour se construire un nouveau havre de paix. 

 

Photo Anime Godzilla

 

Si le projet de départ peut déjà surprendre, ce n'est rien comparé au premier teaser qui vient de débarquer, qui ne nous montre évidemment pas la bestiole mais ressemble davantage à une séquelle de Starship Troopers qu'à un nouveau Godzilla. Alors oui, ça promet d'être plutôt impressionnant, avec de l'action et des grosses explosions dans des décors de rêve, mais on ne peut s'empêcher de trouver dommage qu'il s'agisse encore d'un animé japonais utilisant le cell-shading. C'est toujours très délicat en termes de naturel des personnages mais cela doit probablement coûter moins cher à produire.

Monster Planet ne sortira par contre pas au cinéma, du moins en Occident, puisqu'après une sortie prévue au Japon en novembre 2017, et dans les salles de cinéma, le film sera disponible peu de temps après sur Netflix pour le reste du monde. En tout cas, on a hâte d'en découvrir plus.

 

Tout savoir sur Godzilla II : Roi des Monstres

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire