Kill Bill : Uma Thurman revient sur le film de Quentin Tarantino et son impact sur les femmes

Simon Riaux | 3 juillet 2017
Simon Riaux | 3 juillet 2017

S’il est une comédienne que Quentin Tarantino aura sublimée, c’est bien Uma Thurman à l’occasion de Kill Bill. L’actrice vient d’expliquer l’impact que le film avait eu sur certaines de ses spectatrices.

Depuis Pulp  Fiction, son deuxième film, Quentin Tarantino a offert à ses actrices des rôles d’une densité et d’une richesse peu communes. Avec les deux volets de Kill Bill, Uma Thurman a composé une Bride inoubliable, tour à tour vengeresse, fugitive, combattante et amante, elle incarnait à merveille un des personnages féminins les plus forts alors visibles à l’écran.

 

La mariée était en cuir

 

Et comme elle l’a expliqué lors d’une séance de questions réponses sur la scène du Karlovy Vary Film Festival il y a quelques heures, le rôle a marqué les cinéphiles, mais plus spécifiquement les spectatrices, qui lui ont communiqué pas mal de messages de soutien et de gratitude.

« Des femmes venaient à ma rencontre et me disaient comment, d’une façon ou d’une autre – elles partageaient un peu de leur histoire – ce film les avait aidé au cours de leurs existences, ou comment à un moment où elles s’étaient senties oppressées, en lutte, face à un mauvais compagnon ou quand elles se sentaient déprimées, que le film avait déversé en elles une énergie de survie qui les a aidées. C’est probablement une des réponses les plus satisfaisantes que j’ai connues à un travail artistique. »

Et si Uma Thurman vous manque à l’écran, sachez qu’après son petit (mais spectaculaire) rôle dans le premier volume de Nymphomaniac, nous la retrouverons en 2018 dans le prochain film de Lars Von Trier, The House that Jack Built, consacré à l’évolution et à « l’œuvre » d’un serial killer. Miam.

 

Probablement la scène la plus forte et déchirante de la filmographie de Tarantino

 

Tout savoir sur Kill Bill : Volume 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Kennedy
04/07/2017 à 09:50

Ah les goûts. :-)
Je trouve leur rythme affreux et l'intensité dramatique inexistante. Peut-être parce que j'ai bouffé du "HK Video" quand j'étais plus jeune. -> Merci M. Gans ! ^^
(Pour moi, ces films ont vu le jour uniquement parce que Tarantino en pinçait grave pour Thurman.)

RiffRaff
04/07/2017 à 09:20

@starlord: le numéro 3 est avec le film sur les vega brothers, dans un coin de l'esprit de Tarantino et il n'en sortira certainement jamais, et c'est probablement tant mieux, l'histoire est finie et ne peut se poursuivre, sauf éventuellement avec la fille de Vernita Green mais elle n'aurait que Kiddo a tuer c'est un peu juste pour être à la hauteur du premier film.

Ben
04/07/2017 à 09:13

De loin mon meilleur film, vu des centaines de fois, en VO en VF (très bonne), Uma est magnétique, d'une crédibilité folle, et Bill réellement émouvant... la musique à pleurer. Le couplet sur Superman est absolument mythique et reste pour moi l'une des meilleures scènes de films....

StarLord
03/07/2017 à 18:51

P***** Quel grand Film!
Qu'est ce que j'aimerai un numéro 3...

votre commentaire