Godzilla : comment son premier interprète a failli mourir noyé dans le costume

Sophie Sthul | 9 mars 2017
Sophie Sthul | 9 mars 2017

Alors que débarque Kong : Skull Island et sa promesse de choc des titans entre Godzilla et Kong, le contenu d’un documentaire consacré à la phénoménale créature japonaise a refait surface.

C’est aux petits gars de Heat Vision que l’on doit la mise en lumière Bringing Godzilla Down : The Art of Japanese Special Effects, à côté duquel nous étions bêtement passés. L’un des éléments les plus intéressants du documentaire est le témoignage de Haruo Nakajima, premier homme à avoir investi le costume légendaire de Godzilla.

 

Michael Dougherty Krampus

 

Et si le charme de ce dernier vient en partie de sa dimension artisanale, on était loin d’imaginer le calvaire subit par l’acteur dans cette combinaison où respirer était pratiquement impossible, notamment lors d’une séquence sous-marine qui faillit lui coûter la vie.

« On ne pouvait pas bien respirer à l’intérieur du costume, il fallait donc y connecter un tube à oxygène. Mais on le retirait le temps des prises. Quelques fois, il m’arrivait de suffoquer et de devoir interrompre le tournage. Le premier costume pesait 100kg. Avec cette masse, je n’étais pas très mobile.

(…)

J’attendais. Le tube à oxygène était raccordé, la grue s’est mise en  mouvement. Alors que je descendais, le tube s’est détaché. J’ai crié « Stop ! Je ne peux plus respirer ! » Mais ils ont continué de m’immerger. À cause du danger, ces plans ont été annulés. Je ne veux plus jamais refaire ça. »

 

Michael Dougherty Krampus

Tout savoir sur Godzilla II : Roi des Monstres

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire