Films

On a vu les 13 premières minutes de John Wick 2 et il a retrouvé sa voiture !

Par Alexandre Janowiak
26 janvier 2017
MAJ : 23 octobre 2018
13 commentaires
Photo Keanu Reeves

Avec « La Symphonie de la violence » hier, on vous avait teasé une petite surprise et bien la voici. La Metropolitan nous a dévoilés les toutes premières minutes de John Wick 2 et franchement ce qu’on peut vous dire c’est que ça bastonne sévère. Attention SPOILERS !

Il fait nuit. Un motard glisse sur le bitume en pleine ville. Il se relève rapidement et remonte sur l’engin. Alors qu’il est déjà reparti, apparait une Chevrolet SS 1970 qui le poursuit à toute vitesse dans les rues de New-York. Zigzaguant au milieu des autres voitures, le motard réussi à se faufiler au milieu des véhicules lors d’un croisement et le chauffeur est bloqué. Bien décidé à rattraper le fuyard, la Chevrolet part dans une autre rue. De son côté, le motard, serein de ne plus voir son poursuivant continue sa route et jette des coups d’œil derrière lui quand soudain, il percute de plein fouet la fameuse Chevrolet, arrivée par une rue perpendiculaire. Le chauffeur ouvre alors sa portière, descend du véhicule, s’approche du motard inconscient et lui pique une sorte de pass couleur or, avant de repartir en trombe.

 

Keanu Reeves

 

Pendant ce temps, dans un vieil entrepôt rempli de taxis, des hommes de mains cachent de la cocaïne, des lingots d’or et de multiples marchandises de contrebande. Ce sont les locaux d’Abraham Tarasov, un des leaders de la mafia russe, frère de Viggo et oncle de Iosef. Il discute avec son collaborateur de la légende John Wick et du fait qu’il a tué son neveu pour une simple histoire de bagnole et de chiot. Au même moment, le conducteur de la Chevrolet entre dans l’entrepôt grâce au pass en or. Discrètement, il étouffe, poignarde et paralyse plusieurs employés pour ne pas se faire repérer puis sort enfin de l’ombre : c’est John Wick ! Dans son bureau, Tarasov reçoit un coup de téléphone : John Wick veut récupérer sa voiture. L’ancien tueur à gages, la retrouve, rentre dans sa bagnole, fait gronder le moteur et démarre en percutant quelques employés armés.

 

Photo Keanu Reeves

 

Tarasov comprend sans bouger de son siège que Baba Yaga est ici. Ses hommes poursuivent Le Croque Mitaine en taxi. S’en suit à l’extérieur des cascades dingues où voitures se percutent… John Wick revient à l’intérieur de l’entrepôt dans une Mustang totalement défoncée (il s’est servi de sa portière pour tuer un motard). La galère n’est pas terminée. Il se fait percuter par un taxi et est éjecté de la Mustang. Il affronte alors à mains nues une dizaine d’hommes qu’il torpille facilement avant de tomber sur un « boss de niveau » qu’il neutralise en lui tirant dans les genoux. Dans son bureau, Tarasov n’entend plus aucun bruit quand John Wick entre dans la pièce. L’ancien tueur à gages sert un verre de vodka au mafieux et lui propose de faire la paix. Tarasov accepte même s’il est étonné. Les deux hommes trinquent et Tarasov souhaite à John Wick une bonne retraite, avant que ce dernier s’éclipse.

 

Keanu Reeves

 

 

BASTON 8000

Avec les bandes annonces, on nous avait promis que ça se bastonnerait et franchement on ne nous a pas menti. Ce résumé en est une bonne preuve, d’’autant plus qu’on n’a pas non plus détaillé toutes les cascades et scènes spectaculaires (autrement on y serait encore). Ces premières minutes, extrêmement intenses, bénéficiant d’un montage à la fois dynamique et fluide, sont très agréables à suivre. On se demande même si parfois, le réalisateur Chad Stahelski ne s’amuse pas faire quelques clins d’oeils à des classiques du cinéma. On pense instinctivement au face à face éclair des Aventuriers de l’Arche perdue lors de la scène du « boss de niveau », par exemple.

 

Photo Keanu Reeves

 

Grâce au personnage d’Abraham Tarasov (Peter Stormare) et sa discussion sur John Wick, il revient sur quelques moments cultes (anecdote du crayon, la raison de la vengeance de Wick…) qui permettent également de faire le lien rapidement avec le premier film sans alourdir le récit. Seul défaut majeur relevé, des dialogues à la limite du ridicule et qui nous laissent échapper quelques sourires moqueurs. Ce qui n’empêche pas d’apprécier l’ensemble grâce à un Keanu Reeves dévoué à son personnage mais aussi à l’élégance de certaines scènes (jeux de lumières, néons…). Par contre on a un regret, on n’a pas encore vu son nouveau clebs mais bon. 

Avec cette introduction dans l’esprit du film original, John Wick 2 s’annonce au moins aussi sympathique que le précédent mais assurément plus violent et bourrin. Reste une chose à savoir, que ne nous ont pas révélé ces premières minutes : pourquoi va-t-il une nouvelle fois sortir de sa retraite ? Verdict le 22 février prochain !

 

Photo Keanu Reeves

Rédacteurs :
Tout savoir sur John Wick 2
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
dany15

Plus violent et bourrin que le 1er ? putain, c’est juste ce que je voulais

Gaidon

Le chien était le prétexte à la tuerie de masse du premier et le second, c’est la voiture… N’imp mais bon si c’est bien exécuté…

Bubu

J aime le 1 alors la suite bien bourrin et violent ca va être génial

BZH

J’adore, c’est un film sans pris de tête avec un kenau reeves de retour et en pleine possession de ses moyens. Hâte de voir la suite.

JENNA HAZE

Le 3 va être un massacre totale