Le compositeur Alan Menken en dit plus sur les chansons inédites de la Belle et la Bête

Christophe Foltzer | 9 novembre 2016
Christophe Foltzer | 9 novembre 2016

Si tout le monde a encore les oreilles qui saignent en se souvenant du Let it go de La Reine des Neiges, il n'en a pas toujours été ainsi puisque, fut un temps, les chansons des films Disney prolongeaient la magie bien après leur écoute.

Et les années 90 furent riches en chef-d'oeuvres musicaux tirés de dessins animés DIsney. On se rappelle en effet tous les chansons du Roi Lion, d'Aladdin, de La petite sirène et de La Belle et la Bête et pour la plupart, on les doit entre autres à un compositeur de génie, le grand Alan Menken. Au début des années 90, il a eu l'idée avec son comparse Howard Ashman de traiter les films DIsney comme une comédie musicale de Broadway, créant sans le savoir une norme de production qui a encore cours aujourd'hui. Le succès fut immédiat, les Oscars ont plus plusieurs fois et le résultat est devenu intemporel.

 

Photo Belle

 

Pas surprenant donc que Disney ait fait appel à lui pour s'occuper de la bande originale de la version live de La Belle et la Bête qui sortira sur les écrans le 29 mars 2017. Si Menken y réutilisera un certain nombre de ses compositions existantes, il devrait cependant créer quelques nouvelles chansons, qu'il a bien voulu partager avec Entertainment Weekly.

Au nombre de trois, elles seront éparpillés dans le film, en remplaçant certaines issues de la version Broadway de l'histoire. Tout d'abord Our Song lives on sera chanté plusieurs fois dans le film. Par Maurice, le père de Belle, alors qu'il répare une horloge, puis par Belle elle-même avant de devenir la chanson qui illustrera le générique de fin. La seconde, For Evermore, elle, remplacera plus ou moins une composition déjà existante, I can't love her, et sera probablement la chanson la plus importante du film comme le compositeur l'a expliqué :

 

Photo Emma Watson, Kevin Kline

 

"Elle est chantée au moment où la Bête aime Belle et comprend que son père lui manque. Elle ne la considère plus comme sa prisonnière et lorsque Belle voit son père dans une situation épineuse, la Bête la laisse volontairement partir. La chanson parle du fait que la Bête sait maintenant ce qu'est l'amour et, alors qu'elle regarde Belle partir, elle grimpe sur la tour de son château pour la voir disparaitre au loin."

Une chanson chargée d'émotion donc mais qui ne sera pas cependant la favorite de l'équipe pour les Oscars, cet honneur revenant à Days in the Sun, morceau interprété par Belle un soir au château, tandis que tout le monde se rappelle de jours meilleurs.

Bref, si l'on peut craindre que le film soit exactement la même chose que le dessin animé mais en live, au moins sa bande-son nous réservera quelques surprises. Mais du moment qu'ils conservent Histoire Eternelle, on ne trouve rien à y redire.

 

Photo Emma Watson

Tout savoir sur La Belle et la Bête

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

yuhio
13/11/2016 à 18:28

La trogne de la bête a plombée mon enthousiasme.

Powerman
09/11/2016 à 12:44

Je ne mange pas de la bête aux cornes.

votre commentaire