Le remake live de La Belle et la Bête montre enfin sa créature

Christophe Foltzer | 3 novembre 2016
Christophe Foltzer | 3 novembre 2016

Aaah Disney et ses remakes. C'est qu'on commencerait presque à s'y faire et à les attendre. C'est dire s'ils ont gagné. Après, il faut nous comprendre aussi, ils nous prennent par les sentiments. On ne peut pas résister à La Belle et la Bête.

Enfin, pas n'importe quelle version non plus quoi, nous ne sommes pas si faciles. Si l'on se passe la version Cocteau en boucle, suivie de près par le dessin animé de Disney, la version Christophe Gans, par exemple, nous en touche une sans nous secouer l'autre. Ca doit être à cause de son maquillage numérique foireux, de ses petites créatures kawaii, de cette apologie de l'amour consécutif à une tentative de viol sur un lac gelé, bref, ça ne nous parle pas énormément.

 

Photo Dan Stevens Emma Watson

 

Tout ça pour dire qu'on attendait d'en découvrir plus sur le remake live du dessin animé Disney parce que bon, les photos de chandelier et d'horloge, ça va 5 minutes. Et ça tombe bien puisque le dernier numéro d'Entertainment Weekly a enfin dévoilé une première image de Belle, interprétée par Emma Watson, et de la Bête, incarnée par un Dan Stevens perdu sous un imposant maquillage numérique. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le site a décidé de lâcher 8 autres clichés pour nous faire patienter jusqu'à la bande-annonce prévue dans quelques semaines. L'occasion de découvrir enfin Luke Evans en Gaston, Josh Gad en LeFou et de s'assurer que l'environnement visuel du fim est raccord avec le matériau dont il s'inspire.

Alors certes, voir tout ce beau monde en vrai demande un certain temps d'adaptation mais il faut reconnaitre que, sur les clichés en tout cas, le résultat est plutôt convaincant. Mais comme Bill Condon est loin d'être un manchot, nous sommes plutôt confiants. La Belle et la Bête est prévu sur nos écrans le 29 mars prochain.

 

Photo Emma Watson

Photo Dan Stevens Emma Watson

Photo Big Ben Lumière

Photo Luke Evans

Photo Luke Evans Josh Gad

Photo Emma Watson

Photo Emma Watson

Photo Dan Stevens Emma Watson

Photo Bill Condon Emma Watson

Tout savoir sur La Belle et la Bête

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

MystereK
02/04/2017 à 19:50

@Ben, Ni le livre de la jungle, ni Peter et Elliot le Dragon sont des retransposition exactement à l'identique de la version animée. Et tout deux sont d'excellents films, très réussi, assez réaliste et crédible et mes enfant de 7 et 8 ans n'ont pas trouvé que ce n'était pas adapté pour eux, ils les ont même préférés aux films. Par contre La belle et la bête est une copie presque parfaite.

Yuhio
04/11/2016 à 13:49

Pas d'accord, la version Christophe Gans est certainement ce qui est arrivé de mieux au cinéma de genre en France depuis des lustres.

Ben
04/11/2016 à 09:48

Cette mode des reboots numériques (et partiellement live...) est curieuse, la distance que prête le dessin animé est complétement effacée au profit d'un hyper réalisme impressionnant mais peu crédible (voir le livre de la jungle). Graphisme que je ne trouve pas adapté aux enfants, alors que les histoires sont complétement identique sans mise à niveau pour un adulte.

'icko
03/11/2016 à 16:40

LA BELLE ET LE NUMERIQUE <3

Cine n geek
03/11/2016 à 14:30

A voir en mouvement. La ça a le cul entre 2 chaise entre le DA et le Gans (tres bon cobtrairement a ce que dit EL).
Reste que Emma Watson est toujourz aussi belle.

Fennec
03/11/2016 à 12:10

Le problème c'est les yeux, aussi. Grands, puissants, bleus, expressifs dans le DA. Là, les yeux d'un véritable humain sont un peu effacés par les poils et le numérique... ça change la perception qu'on en a je pense.

Fennec
03/11/2016 à 12:08

Glen Keane avait réussi à donner un air particulièrement majestueux, dangereux, "câlin" (oui oui) et humain à la fois à sa bête, qui était pourtant un mélange à la noix d'animaux de la ferme avec des animaux sauvages.... Dur dur de transposer ça en live.

Dirty Harry
03/11/2016 à 11:56

Certes mais elles étaient petites et faisaient plus défenses de sanglier que bouc.

Christophe Foltzer - Rédaction
03/11/2016 à 11:21

Sachant que la version de Disney du début des années 90 avait déjà des cornes, mais dans l'autre sens hein.

Dirty Harry
03/11/2016 à 11:14

Oula les cornes en effet ! Bof bof...Bon moi je reste sur la version New York des années 80 avec Ron Perlman (et j'aime bien le coté félin/fauve de la bête : pourquoi être parti sur un coté Pan/Bouc qui fait frissonner mes gosses par son coté démon/gargouille ?)

Plus

votre commentaire