Karl Urban révèle pourquoi il a failli refuser Star Trek Sans Limites

Christophe Foltzer | 4 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 4 août 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Prévu dans deux semaines sur nos écrans, Star Trek : Sans Limites est plus qu'un film, c'est une promesse que la saga s'envole enfin pour les étoiles et la frontière de l'infini. Mais il a failli se faire sans un membre important de l'équipage.

Star Trek, moins qu'une grande aventure, c'est surtout un équipage. Bien que l'Enterprise ait connu plusieurs teams avec au cours des différentes décennies, on en revient toujours à l'originale, celle de Kirk, Spock et compagnie. Et les nouveaux films produits par J.J. Abrams ne font pas autre chose que de pérenniser cet équipage légendaire pour la jeunesse d'aujourd'hui. Mais l'équipe a failli connaitre un changement radical entre Into Darkness et Sans Limites, puisque Karl Urban vient de révéler au site StarTrek.com qu'il n'était pas forcément chaud au départ pour reprendre la route des étoiles en compagnie de ses copains. La raison ? Le manque d'épaisseur de son personnage, McCoy :

Photo Zachary Quinto

"J'étais très hésitant à reprendre le rôle de McCoy. J'avais l'impression d'être tombé d'accord avec un certain nombre de fans et de critiques qu'à l'issue d'Into Darkness, mon personnage était marginalisé. Et je n'étais pas prêt à retenter l'expérience. Je n'étais plus sous contrat et je n'avais aucune obligation de faire un troisième film, d'ailleurs j'étais en négociations pour partir sur un autre projet quand la production m'a contacté. J'étais donc très ambivalent concernant le film."

Et on peut le comprendre, surtout quand on compare la différence d'importance accordée à son personnage dans les deux films. Mais il semblerait que le réalisateur Justin Lin ait réussi à trouver les mots justes pour le convaincre de revenir :

Photo Karl Urban

"Justin m'a expliqué l'histoire et la vision qu'il avait de mon personnage. J'ai été immédiatement intrigué et rassuré, parce qu'il est un grand fan de Star Trek, il comprenait l'importance de McCoy et comment il intéragit avec Kirk et Spock. Il m'a donc permis de prendre ma décision. Et je suis content d'avoir accepté. J'ai l'impression que la version de McCoy du film est la meilleure qu'il m'ait été donné d'interpréter. Donc, au final, tout ça, c'était pour le mieux."

D'ailleurs, si vous voulez savoir ce que donne le film, vous pouvez lire notre critique ici.

Star Trek Sans limites

Tout savoir sur Star Trek : Sans Limites

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Arnaud
04/08/2016 à 11:28

"Et les nouveaux films produits par J.J. Abrams ne font pas autre chose que de pérenniser cet équipage légendaire"

Mouais, moi j'aurais dis qu'ils ont violé cet equipage, mais bon c'est que de la semantique :p

Zanta
04/08/2016 à 10:05

Il est évident que le trio Uban-Cho-Yelchin a été largement sous exploité durant les deux premiers opus, pour laisser place au tandem central...
Et si Saldana était plus présente, c'était pour une fonction pas forcément valorisante d'empêcheuse de tourner en rond.

votre commentaire