Blade Runner 2 accueille la torride Ana de Armas dans un rôle tenu secret

Créé : 22 avril 2016 - Sophie Sthul
Ana de Armas
2 réactions

Le casting de Blade Runner s’agrandit encore et n’en finit pas de nous allécher. C’est aujourd’hui Ana de Armas qui rejoint la séquelle du film culte de Ridley Scott.

Juste après avoir appris que la sortie du film serait finalement avancée au mois d’octobre 2017, nous découvrons à présent que la comédienne Ana de Armas a rejoint le projet, depuis un moment déjà, dans un rôle qualifié de « premier plan » par la production, mais encore tenu secret. Les patrons de Alcon, qui produit Blade Runner 2, ont fait une déclaration accompagnant l’annonce de l’embauche de l’actrice.

« Nous pensions qu’Ana est une des comédiennes internationales les plus excitantes du monde contemporain, et nous sommes ravis qu’elle joue un rôle aussi important dans cette suite. »

Blade Runner 2

Ana de Armas

Si vous ne connaissez pas encore son nom, la Cubaine Ana de Armas a fait très forte impression il y a quelques mois en proposant une torride partition de jeune femme terriblement retorse, cruelle et sexy dans Knock Knock d’Eli Roth. Un rôle qui aura probablement mis la puce à l’oreille de Denis Villeneuve, réalisateur de Blade Runner 2.

Avant de la retrouver aux côtés de Ryan Gosling et Harrison Ford, l’artiste sera également visible à l’affiche du film de boxe Hands of Stone et de la comédie guerrière War Dogs.

Blade Runner 2

Blade Runner 2

Ana de Armas

commentaires

Loupi 22/04/2016 à 12:45

Si tu étais un peu plus au fait de la langue française, et doté d'un minimum de second degré (qualifier la suite d'un film culte de "séquelle", c'est quand même transparent non ?) tu te sentirais un peu gêné par ton com'

Ivan 22/04/2016 à 12:05

Pouvez-vous éviter les barbarismes horribles de langue s'il vous plaît ? "séquelle" ne veut rien dire dans le sens de votre phrase. On dit "suite" tout simplement en français. Pour faire américain, autant employer l'orthographe anglais correct, à savoir "sequel".

votre commentaire