Angelina Jolie n'aime plus Brad Pitt dans la bande-annonce envoûtante de son film Vue sur mer

Geoffrey Crété | 6 août 2015
Geoffrey Crété | 6 août 2015

Après avoir filmé la guerre dans Au royaume du sang et du miel et la superproduction Invincible, Angelina Jolie s'essaye au drame intimiste/nombriliste avec Vue sur mer (By the sea), où elle donne la réplique à Brad Pitt.

Dix ans après Mr and Mrs Smith, on prend les mêmes et on recommence, ou presque : car cette nouvelle histoire de couple, en plus d'être un drame tourné loin de Hollywood, est écrit et réalisé par Angelina Jolie (Angelina Jolie Pitt pour l'occasion), pour la première fois à l'affiche d'un film qu'elle met en scène.

La superstar a ainsi choisi de raconter l'histoire d'un couple d'Américains, en vacances dans le sud de la France des années 70. Un dépaysement qui va mettre en lumière les failles et fautes des deux, conscients que leur mariage est en péril. Mélanie Laurent, Melvil Poupaud, Niels Arestrup et Richard Bohringer sont eux-aussi au casting du film.

 

 

Simple, élégante, lumineuse, la première bande-annonce de Vue sur mer laisse entrevoir un drame classique sur le couple, qui semble virer au thriller lorsqu'il sera question de secrets inavoués. Angelina Jolie, qui a revendiqué l'influence du cinéma italien des années 60 et 70, parle "d'un film d'auteur, le genre où je ne suis pas habituellement castée". L'occasion, peut-être, d'affirmer son identité de cinéaste après deux premiers films relativement lisses.

Prévu pour décembre en France, le film sortira en novembre aux Etats-Unis. Pile poil pour la saison des Oscars.

 

  

Tout savoir sur Vue sur mer

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Numéro 4
07/08/2015 à 14:46

C'était du second degré pour mon argument la phrase pour le trailer.
Et quand on veut voir des ponts, on les voit c'est certain.
By the sea of love... hmm...
Bref !..

Samy
07/08/2015 à 14:42

Quand on a un couple déjà identifiable, on a pas besoin de le rappeler dans la bande-annonce... L'affiche se contente de mettre en exergue les noms.
On appelle ça jouer avec la conscience collective.
Sur un terrain plus pratique... les deux acteurs cherchaient depuis un certain temps le bon projet pour se retrouver à l'écran... comme Leo et Kate. Ils ont (aussi) pris 10 ans à le trouver. Et ont confié la mise en scène à une personne capable de proposer quelque chose d'authentique.
La différence, c'est que dans le cas de By the Sea, le couple à l'écran est en effet ensemble dans la vraie vie, d'où une dimension troublante qui peut permettre au film de proposer quelque chose de différent (et du coup jouer plutôt sur le terrain de la séquence des Infidèles avec Dujardin et Lamy).
Mais bon... on verra bien si un journaliste a l'idée d'intituler sa critique "By the Sea of Love"...
Perso, je trouverais ça pertinent ;-)

Numéro 4
07/08/2015 à 14:16

Je comprends ton lien, mais je le trouve ni très pertinent ni très intéressant en fait.
Smith c'est une comédie d'action, résolument bête et innocente, connue car ça a créé un couple à la ville.
Titanic, c'est déjà un drame, qui se déroule virtuellement en huis clos, qui a créé un couple de cinéma mythique.

Niveau commercial et stratégie, je trouve qu'il n'y a pas vraiment de rapport sur les cibles et l'éventuelle stratégie. Mendes a du attirer le public du Cameron... Mais le public du Liman va t-il aller voir By the sea....? J'ai du mal à voir la bande-annonce dire "après Mr and Mrs Smith, le couple se retrouve dans By the sea".

Sam
07/08/2015 à 13:51

Désolé numéro 4, j'aurais dû préciser que BIEN ENTENDU Titanic est un chef d'oeuvre.
Et Mr&Mrs Smith est un pop corn movie passablement raté (scénarisé par Simon Kinberg, tiens tiens...).
Mais les 2 films ont bien donné naissance à des couples de cinéma très populaires dans le monde entier.
Et ça, ça les rapproche d'un point de vue commercial et stratégique.
Ça me fait aussi mal, crois-moi.

Numéro 4
07/08/2015 à 12:53

Il ose comparer Titanic à... Mr and Mrs Smith. Chapeau. 007 t'a amoché les neurones mon Sam.

Tiens tu devrais aussi rappeler Mike Nichols d'outre tombe avec son Qui a peur de Virginia Woolf (un couple de stars, de l'alcool, disputes, hystérie, toussa)

Sam Mendes (qui se débrouille décidément en français)
07/08/2015 à 12:43

La démarche est là même : comment remettre en scène le couple emblématique et romantique d'un blockbuster devenu culte ? En livrant un coda adulte et dramatique. Pour cela, proposer un film stylistiquement identifié à une décennie, et porté par un dispositif pseudo théâtral et minimaliste (quasi huis-clos vivement recommandé) mettant en avant le jeu des acteurs.
Et ça clope nerveusement pour faire torturé.

Sinon, le Connecticut, c'est plus à l'Ouest.

Ducky
07/08/2015 à 12:22

J'apprécie l'actrice et la carrière d'Angelina Jolie mais là sa a pas l'air de péter plus haut que son cul bordel!!!

Justin Haythe (le scénariste)
07/08/2015 à 01:48

Sauf que c'était les années 60, en Amérique, et que mon couple était heureux à la base. Comparaison un peu rapide.

Sam Mendes
06/08/2015 à 21:16

Oh, la copieuse !

votre commentaire