Mission : Impossible 5 domine seul le box-office américain

Jacques-Henry Poucave | 3 août 2015
Jacques-Henry Poucave | 3 août 2015

Mission : Impossible – Rogue Nation a décroché le pompon sans mal pour son week-end d'ouverture aux Etats-Unis. Si la réussite est bien réelle, elle n'était pas gagnée d'avance.

On se souvient en effet qu'originellement, Mission : Impossible 5 devait sortir en fin d'année 2015. Mais l'avancement du film aidant, la production réalisant que les fêtes seraient minées de toutes part (Star Wars, James Bond, etc...) et le mois d'août s'annonçant tel un champ de ruines en terme de programmation, Tom Cruise a pris le risque d'avancer la sortie du film de six mois pour se frotter au public estival. Choix d'autant plus audacieux que l'épisode précédent avait très bien fonctionné au box-office international à la fin de l'année, tandis que Mission : Impossible 3, dernier volet sorti durant l'été, constituait le plus faible score de la saga.

Autant d'écueils qui n'ont pas empêché Mission : Impossible 5 de balayer la concurrence (inexistante). Et le film de réaliser un score de 56 millions de dollars pour son week-end de sortie. Soit le deuxième meilleur démarrage de la saga (M:I 2 de John Woo restant le plus gros démarrage) et le troisième meilleur lancement d'un film avec Tom Cruise. L'acteur semble donc ne plus être un frein pour le public, désormais impatient de retrouver ses nouvelles aventures.

Vendu par une promo réussie et accrocheuse et des critiques extrêmement positives, le film a dragué avec malice tous les spectateurs en deuil d'un James Bond pétaradant et pop corn, le film de Christopher McQuarrie s'est en effet imposé sans mal. Malgré deux semaines timidement au top, Ant-Man paraît s'essouffler véritablement en n'attirant plus que 12 millions de spectateurs, tandis que la comédie et remake Vacations déçoit avec seulement 14 millions de dollars.

Et ce ne sont ni les Minions, ni Pixels qui peuvent faire de l'ombre à Tom Cruise. On le voit, la Paramount a été véritablement inspirée d'assumer le potentiel de blockbuster estival du film, dont on suppose qu'il devrait réussir des performances comparables à l'international.

Tout savoir sur Mission : Impossible - Rogue Nation

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ethan
03/08/2015 à 15:16

Euh... En fait l'article parle du box-office, quelqu'un disait que Cruise renaissait toujours de ses cendres, et je ne faisais à aucun moment mention de qualité. Ni rabaissé quoi que ce soit en utilisant le box-office.
Je disais juste que sans la marque M:I, Cruise a un pouvoir de plus en plus limité.
Tu mélanges les degré d'analyse là. Ne me fais pas dire ce que je n'ai jamais écrit.

Hasgarn
03/08/2015 à 15:06

à Ethan : oui et ça n'en fait pas de mauvais films en tant que film. Tu analyses bien le contexte, mais je suis plus intéressé par des Oblivion, Edge Of Tomorrow ou film plus original que les MI. Que le succès soit ou pas au RDV, il n'y a aucun intérêt à rabaisser des films qui sont bons sur la seul raison qu'ils n'ont pas eu le succès qu'ils méritent.

Ethan
03/08/2015 à 12:25

@Hasgarn
Quand on a Cruise, une déception est un euphémisme pour dire échec. Echec de sa fanbase, de la promo, de son aura. Quand il revient avec une comédie face à la bankable Cameron Diaz, c'est clairement conçu pour être un succès, pas un demi-succès.
Quand il se transforme en rock star pour Rock of Ages (avec un casting juvénile en première ligne), chante pour la première fois, et fait un bide sans même récolter des critiques ou une nomination aux Golden Globes, c'est un échec.
Aucun studio ne lui permettra de refaire un Oblivion s'ils pensent pouvoir en tirer quelques dizaines de millions seulement sur le territoire us.

Zanta
03/08/2015 à 12:13

Cruise ne va pas pouvoir continuer à courir sur des ponts et grimper des buildings encore très longtemps... Il a intérêt à fignoler son Jack Reacher 2, plus old school et moins spectaculaire, et donc plus adapté à une pré-retraite.
Curieux aussi donc voir ce que son prochain film va donner, le drug-thriller "Mena" de Doug Liman, où il s'est entouré d'un casting très juvénile...

Hasgarn
03/08/2015 à 12:00

@ Ethan : Ce sont des déception au box office. Parce qu'entre nous, Oblivion, Edge of Tomorrow, Knight & Day valent bien plus que les Mission Impossible, au demeurant de très bons divertissements.

Ethan
03/08/2015 à 11:50

@DJ Fest
Oui mais non. Avec l'inflation ça reste bien moins que le premier Mission impossible.
Et ça prouve surtout une chose : Cruise sans la marque Mission Impossible, ça donne les scores d'Oblivion, Edge of Tomorrow, Knight & Day, qui sont des déceptions voire échecs. Donc plus que logique qui s'attelle déjà au sixième épisode pour garder la tête hors de l'eau

Mat
03/08/2015 à 10:55

Et pourtant Paramount était me semble t il au plus mal il n'y a pas si longtemps

DJ Fest
03/08/2015 à 10:51

Tom Cruise au top, ce mec ne cesse jamais de renaître de ses cendres.

votre commentaire