Les 4 Fantastiques : Josh Trank promet un combat apocalyptique contre le Dr. Doom

Christophe Foltzer | 5 juillet 2015
Christophe Foltzer | 5 juillet 2015

Plus qu'un mois à attendre et nous saurons ce que ce nouveau 4 Fantastiques a dans le ventre. Après de nouvelles images explosives, le réalisateur promet qu'on va être scotché à notre siège.

Depuis son annonce, Les 4 Fantastiques a suscité la crainte chez de nombreux fans, encore marqués par l'empreinte des deux mauvais films précédents. Pourtant, Josh Trank déploie des efforts surhumains pour nous convaincre que cette fois c'est différent, et on serait prêt à le croire au vu des différentes images que nous avons vu jusqu'à présent. 

Si toute la communication s'est concentrée fort logiquement sur le groupe de super-héros, il reste quand même une inconnue, le Dr. Doom. Aperçu furtivement ici et là, on ne sait en effet pas vraiment qu'elle sera son implication et s'il deviendra enfin la grande menace qu'il est dans le monde du comics.

Lors d'une interview avec Entertainment Weelky, le metteur en scène n'y est pas allé par quatre chemins : Oui, Dr. Doom sera bien le grand méchant, et oui, il donnera lieu à un affrontement dantesque :

"Le public doit s'attendre à un énorme combat, épique et massif, une explosion de super-pouvoirs. Ce film est énorme."



Dans le même temps, il s'est laissé aller à une comparaison plutôt inattendue avec son précédent film, Chronicle

"Chronicle parlait principalement de la découverte de ses pouvoirs et de leur évolution. Ici, nous sommes plus en mode 'Et si ça se passait quelques années plus tard et que ça craignait ?'"

Des déclarations assez rassurantes si l'on apprécie le travail du réalisateur mais qui laissent quand même planer un certain doute quant à sa communication. Présenté depuis le début comme un film de super-héros intimiste, le gros revirement spectaculaire de ces dernières semaines ne risque-t-il pas de perdre le spectateur potentiel ? Réponse le 5 août prochain.

commentaires

Zanta
05/07/2015 à 18:03

Jurassic World avait aussi légèrement raté sa com - trailer déceptif en matière d'effets spéciaux, et suspecté de ne laisser aucune surprise, extrait vidéo sans intérêt, dinosaures mal lookés... - et un réal qui ne disait (presque) rien, confiant de la réussite de son produit.
Et au final, le film est ce qu'il est, mais explose tout au box-office.
Trank a l'air d'avoir choisi de partir pour la direction opposé.

votre commentaire