Jeremy Renner critique sévère Mission : Impossible - Rogue Nation

Geoffrey Crété | 2 juillet 2015
Geoffrey Crété | 2 juillet 2015

Et si le seul blockbuster de l'été encore considéré avec un peu de bienveillance, n'était qu'une autre déception typiquement hollywoodienne ?

Jeremy Renner ne brille pas par sa subtilité. Même chez James Gray, le comédien traîne un flegme qui rappelle qu'il a parfaitement trouvé sa place dans le monde des blockbusters gras, des Avengers à Jason Bourne : L'héritage en passant par Hansel et Gretel. Et dans une interview accordée à Playboy dans le cadre de la promo de Mission : Impossible – Rogue Nation, il a une nouvelle fois prouvé qu'il n'était pas bourrin qu'à l'écran : 

"Ce Mission : Impossible était comme tous les autres - des scènes d'action super avec l'idée d'une histoire quelque part là dedans. Il y a eu quatre versions à succès avant celui-ci, alors pourquoi est-ce que je me battrais contre le processus ? Je suis juste venu sur le plateau et j'ai donné le meilleur de mes capacités au service du scénario où j'étais"

"Maintenant, est-ce que c'était le meilleur scénario pour moi ? Le meilleur de ce dans quoi je suis bon ? Putain, non. N'avoir aucune information sur ce qui peut bien se passer ne motive aucun artiste à donner le meilleur de soi. J'avais confiance en Tom Cruise, Chris McQuarrie et le studio, et j'ai fait avec. J'aime Tom, Simon Pegg et tout le monde sur ce film. J'aime mon personnage."

De quoi néanmoins rappeler les désagréables rumeurs de reshoots qui mentionnaient un climax raté, et auraient obligé la production à engager de nouveaux scénaristes pour corriger le tir en urgence - chose que le réalisateur avait immédiatement démenti sur Twitter.

 

 

Mais plus qu'une véritable attaque, cette déclaration semble être celle de l'homme derrière "l'artiste" :

"Le défi ultime sur ce film et Avengers : L'Ere d'Ultron c'était qu'ils étaient tournés à Londres, donc à 11 heures de ma fille Ava.  C'est ce qui a pu causer toute irascibilité, agitation et sentiments négatifs pendant les tournages.

S'ils disaient, 'On ne sait pas combien de temps tu vas tourner', et bien Mr Renner n'était pas un homme heureux au maquillage le matin. Si je n'avais pas eu ma fille, j'aurais apprécié d'être à Londres, et je n'aurais pas eu à revenir aux Etats-Unis. Mais 40 vols Los Angeles-Londres ça m'a presque tué".

Ce qui n'empêche pas Jeremy Renner d'être d'une honnêteté bête et méchante, notamment lorsqu'on lui parle de son rôle de Hawkeye dans L'Ere d'Ultron, plus profond que dans le premier épisode :

"Sans être un petit con, disons que dans celui-là je PARLE"

Avant de retrouver le comédien rebelle dans le prochain Marvel et le prochain Jason Bourne, il sautillera dès le 12 août dans Mission : Impossible - Rogue Nation.

Tout savoir sur Mission : Impossible - Rogue Nation

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
quelqu'un
01/09/2015 à 15:16

J'ai remarqué qu'il y avait beaucoup d'acteurs à Hollywood, quand ils font un film à gros budget, ont conscience qu'ils sont en train de faire de l'argent et rien d'autre (pas un film intelligent et intéressant). Ils ne se cassent pas la tête, ils viennent, tournent leurs scènes et s'en vont. Ce n'est pas le premier à le faire, mais c'est un des rares à le dire. Il a au moins ce mérite. Je trouve ça courageux de dire ce qu'il pense réellement, quitte à passer pour un emmerdeur. Ils sont là pour gagner leur vie eux-aussi, gagner de l'argent pour mettre leur famille à l’abri. J.R devrait aussi penser à donner un sens à son "art" puisqu'il a la chance d'avoir une gueule et du talent, j'espère qu'il s'appliquera à l'avenir à trouver un rôle à sa mesure.

MamieChantilly
07/07/2015 à 17:13

Ce qui me surprend plus ce ne sont pas les remarques de Jeremy Renner mais surtout celles des commentateurs qui prennent non seulement le temps de lire un article mais aussi d'écrire un commentaire sur un acteur qu'il n'apprécie guère. Cela est réellement curieux. Je ne passerai pas personnellement mon temps à lire des articles, et à écrire des commentaires incendiaires, sur des gens que je n'apprécie pas.

KitCarruthers
06/07/2015 à 19:38

Wow, wow, wow relax les mecs ! Vous commentez tous de manière super bitchy, nom d'un chien ! J'admets que ce n'est peut-être pas une idée très bonne de critiquer un film lors de sa promotion (si on peux appeler cela une vrai critique, d'ailleurs). Ce qui me suprend surtout, c'est le nombre de commentateurs qui n'ont vu Jeremy Renner que dans ses films les plus mainstream comme The Avengers ou Mission Impossible et qui ne semble pas être au courant (en l'accusant de ne choisir que des blockbusters) que Mr Renner a démarré sa carrière et a connu la célébrité à travers des films indépendants ou moins blockbuster, comme The Hurt Locker où il a quand même été nominé à l'Oscar. Pas rien pour un soit-disant "merdeux" (!) Donc peut-être avant de critiquer les gens, vérifier si vos propos sont quelques peu fondés^^

2flicsamiami
02/07/2015 à 11:42

C'est vrai que c'est rare un acteur qui déclare avant la sortie de son prochain film qu'il est juste venu prendre son chèque sur une production au scénario bateau.

Mais, pour ma part, si ce film est aussi "banal" que l'opus de Brad Bird, je signe de suite.

Gollem13
02/07/2015 à 11:37

Tous les mecs ici font les stoïques à trouver que ces propos sont communs. Je suis désolé mais non, le mec critique clairement le scenario, la franchise et mm le réal et sa façon de tourner. On peut penser qu'il a plutôt raison, mais qui lui a forcé la main ? Qui l'oblige à ne signer que pour des blockbusters ? Marre de ce genre de merdeux qui pensera toujours valoir mieux

piwi
02/07/2015 à 11:26

Désabusé, con, naïf, cynique, sévère... Franchement on devrait plus être halluciné qu'un acteur dise ça AVANT la sortie de son film, qui a déjà quelques mauvaises rumeurs au train. Surtout un acteur si mauvais, qui tourne tant de films que tout le monde déteste généreusement

Dirty Harry
02/07/2015 à 11:15

A la limite du commentaire désabusé pour Renner, mais peut être pas de la critique sévère...après faire le commentaire du commentaire...

piwi
02/07/2015 à 11:10

Sauf que c'est un peu bête et vain de critiquer avec le sourire les méthodes des blockbusters (ne pas avoir le meilleur scénario possible, ne pas comprendre la big picture, ne pas être au top dans une gigantesque machine) quand on a juste trois franchises sous le capot (Marvel, Bourne, M:I).
Le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière

Simon Riaux - Rédaction
02/07/2015 à 11:04

actarus2001 :
Il ne se plaint pas, il répond sincèrement à une question.
On ne peut pas se plaindre du verrouillage promotionnel actuel et tomber sur le râble du premier comédien qui s'exprime avec franchise.
Ce qui n'empêche pas d'être en désaccord avec lui par ailleurs.

actarus2001
02/07/2015 à 11:00

ah la vie est teeeellement dure pour certains...c'est un comique ce JR il postule pour être clown dans une prochaine vie??!!! S'il n'en veut pas d'autres acteurs même débutant le voudrait bien sa place de prévilégié...et il ose se plaindre, il fait son choix de ne pas avoir du temps pour sa fille c'est ton problème JR!!!! Heureusement que dans tes films tu causes moins hahah!!!

Plus
votre commentaire