Uwe Boll insulte violemment son public parce qu'il ne lui donne pas assez d'argent

Christophe Foltzer | 8 juin 2015
Christophe Foltzer | 8 juin 2015

On en parlait il y a quelques semaines, mais le temps des vaches maigres est venu pour le tristement célèbre Uwe Boll, qui peine à réunir les finances nécessaires pour monter son Rampage 3. Et il n'est pas content.

Sacré Uwe Boll. Non content de castagner du journaliste, de réaliser des adaptations cyniques et bien moisies de jeux vidéo et de ponctionner les crédits d'impôts, le réalisateur teuton s'était lancé dans différentes campagnes de crowdfunding pour financer son Rampage 3. Après une première tentative assez hallucinante sur la plateforme Indiegogo, le triste sire nous avait refait le coup sur Kickstarter en mode plus humble.

Malheureusement, ses efforts n'ont pas donné les résultats escomptés et il apparait clair aujourd'hui que cette nouvelle campagne est elle-aussi un échec, remettant en question le film. Alors forcément, il n'est pas très content (ce qui peut évidemment se comprendre) et il tient à ce que tout le monde le sache. Il a donc publié une courte vidéo sur Internet où il laisse transpirer toute son aigreur en insultant carrément son public.

Utilisant des expressions que notre ligne éditoriale nous interdit de répéter, il dresse un constat amer du crowdfunding qu'il considère comme inutile et mort et annonce que si on ne veut pas l'aider à faire son film, ce n'est pas trop grave puisqu'il a suffisamment d'argent pour jouer au golf le reste de sa vie.

Pas sûr que son plan média soit des plus judicieux mais en tout cas, bon vent Uwe !

Tout savoir sur Rampage - Sniper en liberté

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Yami54
09/06/2015 à 15:02

Uwe Boll, un artiste incompris de notre siècle, qui n'aura eu de cesse dans sa carrière de cinéaste de nous narrer des histoires emplies de finesses, de lyrisme, d'une touche de rococo et d'un soupçon de romantisme. Avec la délicatesse d'un Panzerfaust en pleine Blitzkrieg, Boll rend hommage sur pellicule, puis sur disque dur, aux franchises vidéo-ludiques les plus appréciées de notre génération. Il s'évertue à faire de ces chefs-d'oeuvre du jeu vidéo, des bousins visuels qui a défaut de ravir les yeux, les font saigner. Avec sa plume enchantée, il nous concocte des histoires qui ferait pâlir Rémy, le fils du voisin dont le très jeune âge lui permet encore de jouer avec son caca sans une once de honte.
Uwe Boll ne comprend donc pas pourquoi le monde entier conchie sa filmographie et refuse de participer au financement d'une énième MERDE qu'il voudrait nous concocter.

Grognon
09/06/2015 à 01:26

Vous êtes dur avec lui !
Il quand même raison sur un point : faut être un vrai retardé pour lui donner ne serait-ce qu'un centime pour faire un film...
Pour lui acheter un club de golf, Ok, mais pas pour faire du cinéma !

Näamlock
08/06/2015 à 22:03

Il n'a qu"a faire une adaptation de Zani golf, ce gros con. Bon débarras ^^

Anne onymous
08/06/2015 à 21:25

Non mais quel chien fou. Il doit tellement être satisfait de son image de pseudo grande gueule rebelle et incomprise.

lo2
08/06/2015 à 20:39

il risque pas de réunir de l argent comme ça !! s il a de l argent pour jouer au golf il en a pour se produire !! escroc !! en plus ses films sont à chier !!

votre commentaire