Blade Runner 2 : Denis Villeneuve choisit Roger Deakins comme chef opérateur

Jean-Luc Hassaique | 21 mai 2015
Jean-Luc Hassaique | 21 mai 2015

Blade Runner 2 est un projet scruté. Et pour cause, le film d’origine est une œuvre fondamentale, qui aura transformé et dessiné la science-fiction pour les décennies à venir. Et si la perspective d’une suite est bien sûr un peu angoissante, force est de constater que l’équipe en charge du projet s’annonce très solide.

Car on connaît désormais le chef opérateur du film (ou Directeur de la photographie, qui aura en charge l’éclairage et la prise de vue sur le plateau), et il s’agit d’un des tous meilleurs au monde. En effet, c’est Roger Deakins qui se chargera de la lumière de Blade Runner 2.
Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est pourtant d’une importance capitale, tant certains films doivent beaucoup de leur réussite esthétique à son intervention. Nommé 12 fois aux Oscars, Deakins a créé les atmosphères de quelques très grands films de ces dernières années.

Il est ainsi le directeur de la photographie de Skyfall, No Country for old men, The Big Lebowski, L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford. Autant de films visuellement somptueux, auxquels il aura su apporter une patte reconnaissable entre mille. C’est pourquoi nous sommes très impatients de découvrir son travail dans Blade Runner 2, lui qui ne s’est jusqu’ici pas illustré dans le domaine de la science-fiction.

Un choix cohérent, la suite du chef d’œuvre de Ridley Scott étant réalisé par Denis Villeneuve (qui présente cette année Sicario à Cannes). Le metteur en scène est un collaborateur de longue date du directeur de la photographie et collaborera donc à nouveau avec lui à cette occasion.

Il faudra toutefois prendre notre mal en patience, le tournage n’ étant pas programmé avant 2016 pour une sortie en 2017.

Tout savoir sur Blade Runner 2049

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Francisco
21/05/2015 à 20:14

Pour corriger un peu, je précise que Deakins a bien oeuvré dans le domaine de la SF puisqu'il a signé la photographie du "1984"de Michael Radford ainsi que celle, plus récente, du film d'Andrew Niccol "Time Out". C'est d'ailleurs sur ce tournage que ce maître du bon vieux 35mm s'est converti au tournage numérique, fasciné par les perspectives qu'offre en basse lumière l'Arri Alexa. Merci pour l'info en tout cas!
Cordialement,

votre commentaire