James Horner déteste Amazing Spider-Man 2 et le fait savoir

Christophe Foltzer | 9 décembre 2014
Christophe Foltzer | 9 décembre 2014

Amazing Spider-Man 2 : Le destin d'un héros restera comme l'une des grosses supercheries de l'année 2014 et cela fait plaisir de voir qu'on n'est pas les seuls à le dire.

Et aujourd'hui c'est le grand James Horner lui-même qui lâche son fiel sur la bête. Rappelons qu'Horner était le compositeur du premier épisode des nouvelles aventures de l'homme-araignée et qu'il avait laissé sa place à l'omniprésent Hans Zimmer pour la suite. Il a dit pourquoi au micro de JH Film Music :

"Marc Webb était très inexpérimenté à l'époque, lui et moi avions de bonnes relations, mais les producteurs avaient leur propre idée. Et ils ne voulaient pas entendre parler de son idée, ils voulaient juste de l'action. En ce qui me concerne, la seule raison qui me poussait à faire le film était que j'appréciais le réalisateur et il y avait aussi la possibilité de composer quelque chose de bien pour les deux personnages principaux en sachant [SPOILERS] qu'elle mourrait à la fin du deuxième film. [SPOILERS] Mais ce film s'est révélé tellement minable que j'ai refusé de le faire. C'était juste mauvais."

Ce n'est pas nous qui allons dire le contraire même si, pour être tout à fait honnête, la bande-originale d'Horner pour le premier film n'était pas non plus ce qu'il a fait de plus inspiré.

Tout savoir sur The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Spip
09/12/2014 à 17:12

Hans Zimmer aurait du aussi refuser de se compromettre avec cette purge. Son style était déjà totalement inadapté au léger et virevoltant Spider Man. Il avait d'ailleurs été bien plus convaincant sur le lourd(ingue) Man of Steel.
Mais bon, un chèque de Sony...

Spip
09/12/2014 à 17:12

Hans Zimmer aurait du aussi refuser de se compromettre avec cette purge. Son style était déjà totalement inadapté au léger et virevoltant Spider Man. Il avait d'ailleurs été bien plus convaincant sur le lourd(ingue) Man of Steel.
Mais bon, un chèque de Sony...

Ghob_
09/12/2014 à 11:26

Je comprends bien les propos du bonhomme, mais pour être honnête, j'ai trouvé quelques pistes intéressantes dans ce 2e opus (je dis pas non plus qu'il est super, hein), là où le premier épisode me faisait l'effet d'une trahison du travail de Sam Raimi et une "relecture" fadasse du mythe.
Dans TASM2, malgré ses défauts et son scénario pourri, il y avait au moins un semblant d'évolution du personnage, des idées de mise en scène sympa (cf. l'affrontement entre Spidey et Electro en plein NY) et un arc sympa autour de Gwen et Peter - même si l'entrée en matière du bouffon vert était complètement ratée.
Au final, malgré ses grosses imperfections, j'ai eu plus de capital sympathie pour cette suite que le premier. Du coup, je suis curieux pour le 3e épisode, même si je sais d'avance que je n'y prendrais pas autant plaisir que pour la trilogie Raimi, qui pour le coup était 100% raccord avec le comic, tout en étant visuellement attrayant.

Et honnêtement, la BO m'est complètement passée inaperçue, autant dans le premier que le second lol

votre commentaire