Roméo et Juliette chez les néo-nazis

Simon Riaux | 14 mai 2012
Simon Riaux | 14 mai 2012
S'il est un texte de Shakespeare à avoir connu maintes adaptations, relectures, trahisons et détournements, c'est bien Roméo et Juliette. Une tendance qui n'est pas prête de changer, à en croire le nouveau projet de Javier Bardem. Dès que le comédien aura achevé le tournage du prochain Ridley Scott, l'appétissant The Counsellor, il retournera en Espagne, pour interpréter un second rôle de Alacran Enamorado. Il s'agit de l'adaptation d'un roman rédigé par son propre frère, Carlos Bardem.

Comme nous vous l'annoncions plus haut, il s'agira d'une relecture de Roméo et Juliette, où nous suivrons un jeune néo-nazi joué par Alex Gonzales, qui tombera fou amoureux d'une séduisante immigrée, interprétée par Judith Diakhate. Inutile de vous préciser la nature des tensions entre les deux clans, qui devraient gentiment s'écharper avec le concours de Javier, qui sera un néo-nazi.

 


 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire