Torrente est de retour

Tonton BDM | 24 octobre 2010
Tonton BDM | 24 octobre 2010

Peu connu en France, le personnage de Torrente, créé par Santiago Segura, est pourtant un incontournable de l'humour espagnol contemporain. José Luis Torrente est donc un flic ripou gros, raciste, lâche, homophobe et misogyne, et le héros de trois films, qui ont tous les trois été d'énormes succès chez nos amis mangeurs de paella (Torrente 2 est d'ailleurs toujours à ce jour le film le plus rentable de l'histoire du cinéma espagnol). En France, seul le premier film de la saga avait eu les honneurs d'une distribution en salles obscures.

Les fans de l'humour trash et bas du front de Segura comptent dans leurs rangs des hommes de goût tels que Guillermo del Toro ou John Landis, et le succès fut tel qu'un jeu vidéo (GTA-like) avait même vu le jour il y a quelques années sur PC et Playstation 2.

Grande nouvelle pour les fans : aujourd'hui, Torrente est de retour pour un quatrième opus de ses aventures, et en 3D s'il vous plait ! On peut compter sur Santiago Segura, grand habitué des bandes espagnoles les plus déviantes (les films d'Alex de la Iglesia), pour explorer les possibilités de ce nouveau médium des façons les plus branques et décalées possibles ! Voici le pitch officiel du film :

A cause de la crise financière, Torrente vit dans des conditions de plus en plus sordides. Pour joindre les deux bouts, il est bientôt forcé d'accepter un contrat en tant que tueur. Alors qu'il est en train de mettre sur pied une équipe pour l'aider, il découvre qu'il s'est fait doubler, et se fait bientôt emprisonner pour le crime... qu'il n'avait pas encore commis ! En prison, Torrente n'a plus qu'une obsession : s'évader, afin de laver son honneur et de se venger de celui qui l'a envoyé derrière les barreaux. Pour ce faire, il va s'inspirer d'un de ses films favoris, A nous la victoire, et organiser un match de foot entre les gardiens et les prisonniers...

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire