Rose McGowan devient Barbarella

Jean-Noël Nicolau | 13 avril 2008
Jean-Noël Nicolau | 13 avril 2008

Rose McGowan l’a confirmé avec enthousiasme : « J’ai la moitié d’un vaisseau spatial conçu rien que pour moi ! ». En clair, le remake de Barbarella par Robert Rodriguez (monsieur McGowan à la ville) est bien lancé vers les étoiles du kitsch. « La moitié des décors ont été construits et les costumes sont prêts », a affirmé l’actrice. La seule menace qui plane sur le film demeure la prochaine grève des acteurs annoncée pour juin.

 

Rose McGowan a aussi infirmé les rumeurs qui prétendaient que Univerval ne voulait pas d’elle comme star de Barbarella. « Ces ragots ont parfois des bases proches de la vérité, mais dans ce cas précis c’est très loin d’être le cas. J’ai des contrats pour le prouver », a-t-elle répondu.

 

Quant à la qualité du film, l’actrice a trouvé les paroles qui tuent : « L’original n’est guère inoubliable au niveau du scénario. C’est une chose de faire un remake de quelque chose qui aurait pu être beaucoup plus réussi au niveau de l’histoire, même si le visuel était fantastique. C’est tout autre chose de faire le remake d’une œuvre parfaite. Ainsi, si le votre n’est pas très bon, au moins il est meilleur que l’autre. »

 

Une manière comme une autre de créer l’attente en calmant les ardeurs. En même temps, difficile de réfréner l’imagination, tant Rose McGowan en Barbarella est une vision plutôt très prometteuse.

 

 

                            Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie de la jolie Rose

 


 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire