Jeunet est un yankee

Thomas Messias | 22 août 2007
Thomas Messias | 22 août 2007

C'est l'info anecdotique du jour : près de trois ans après sa sortie française, Un long dimanche de fiançailles vient enfin de se trouver une nationalité. Après d'interminables tergiversations, le Conseil d'État à attribué la nationalité américaine au film de Jean-Pierre Jeunet. À l'origine de ces trois années de réflexion, une affaire de gros sous : le CNC avait accordé à 2003 Productions une subvention de 8 millions d'euros consacrée aux seuls films européens, mais c'est finalement Warner Bros, détenant un tiers de la société, qui vient d'être considéré comme le véritable producteur du film.

 

Résultat de ce gros pataquès : les 8 millions passent sous le nez de 2003 Productions, et le film est officiellement américain. À l'heure où nos réalisateurs les plus talentueux  fuient aux États-Unis dès qu'ils sont un peu reconnus, il est tout de même absurde qu'un défenseur du cinéma hexagonal comme Jean-Pierre Jeunet soit remercié de la sorte.

 

Pour l'anecdote, le film a reçu 5 Césars en 2004, notamment pour les seconds rôles de Marion Cotillard et Gaspard Ulliel. Les lauréats devront-ils rendre leurs statuettes pour que celles-ci soient attribuées à un film français de souche? 

 

 

 

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire