Les César 2007 - Nos pronostics

Laurent Pécha | 24 février 2007
Laurent Pécha | 24 février 2007

À quelques heures de la cérémonie des César 2007, la rédaction d'Ecran Large vous propose ses pronostics pour la soirée. Deux gros vainqueurs : Lady Chatterley qui remporte les César les plus prestigieux (mais le plus souvent grâce à une voix près) et Indigènes qui se contente de quasiment tous les César dits techniques. Quant au seul à faire quasiment l'unanimité, c'est Kad pour sa formidable interprétation dans Je vais bien, n'en t'en fais pas. Voilà rendez-vous en fin de soirée pour voir si nos choix ont été proches ou non de ceux de l'académie...

Meilleur film français de l'année
- Lady Chatterley
- Indigènes
- Je vais bien, ne t'en fais pas
- Ne le dis à personne
- Quand j'étais chanteur

Meilleur réalisateur
- Pascale Ferran pour Lady Chatterley
- Alain Resnais pour Coeurs
- Rachid Bouchareb pour Indigènes
- Philippe Lioret pour Je vais bien, ne t'en fais pas
- Guillaume Canet pour Ne le dis à personne

Meilleur premier film
- Mauvaise foi
- 13 Tzameti
- Les Fragments d'Antonin
- Je vous trouve très beau
- Pardonnez-moi

Meilleur scénario original
- Olivier Lorelle et Rachid Bouchareb pour Indigènes
- Xavier Giannoli pour Quand j'étais chanteur
- Isabelle Mergault pour Je vous trouve très beau
- Danièle Thompson et Christopher Thompson pour Fauteuils d'orchestre
- Laurent Tuel et Christophe Turpin pour Jean-Philippe

Meilleure adaptation
- Pascale Ferran, Roger Bohbot et Pierre Trividic pour Lady Chatterley
- Guillaume Canet et Philippe Lefèbvre pour Ne le dis à personne
- Jean-François Halin et Michel Hazanavicius pour OSS 117 - Le Caire nid d'espions
- Philippe Lioret et Olivier Adam pour Je vais bien, ne t'en fais pas
- Jean-Michel Ribes pour Cœurs

Meilleur acteur
- François Cluzet pour Ne le dis à personne
- Michel Blanc pour Je vous trouve très beau
- Jean Dujardin pour OSS 117, Le Caire nid d'espions
- Alain Chabat pour Prête-moi ta main
- Gérard Depardieu pour Quand j'étais chanteur

Meilleur acteur dans un second rôle
- Kad Merad pour Je vais bien, ne t'en fais pas
- Guy Marchand pour Dans Paris
- Dany Boon pour La Doublure
- André Dussollier pour Ne le dis à personne
- François Cluzet pour Quatre étoiles

Meilleure actrice
- Marina Hands pour Lady Chatterley
- Cécile de France pour Fauteuils d'orchestre
- Catherine Frot pour La Tourneuse de pages
- Charlotte Gainsbourg pour Prête-moi ta main
- Cécile de France pour Quand j'étais chanteur

Meilleure actrice dans un second rôle
- Valérie Lemercier pour Fauteuils d'orchestre
- Dani pour Fauteuils d'orchestre
- Bernadette Lafont pour Prête-moi ta main
- Mylène Demongeot pour La Californie
- Christine Citti pour Quand j'étais chanteur

Meilleur espoir masculin
- Malik Zidi pour Les Amitiés maléfiques
- Georges Babluani pour 13 Tzameti
- Rasha Bukvic pour La Californie
- Arié Elmaleh pour L'école pour tous
- Vincent Rottiers pour Le passager
- James Thierrée pour Désaccord parfait

Meilleur espoir féminin
- Mélanie Laurent pour Je vais bien, ne t'en fais pas
- Déborah François pour La Tourneuse de pages
- Marina Hands pour Lady Chatterley
- Aïssa Maïga pour Bamako
- Maïwenn pour Pardonnez-moi

Meilleure musique écrite pour un film
- Mathieu Chedid pour Ne le dis à personne
- Armand Amar pour Indigènes
- Jérôme Lemonnier pour La Tourneuse de pages
- Mark Snow pour Cœurs
- Gabriel Yared pour Azur et Asmar

Meilleure photo
- Patrick Blossier pour Indigènes
- Éric Gautier pour Cœurs
- Julien Hirsch pour Lady Chatterley
- Christophe Offenstein pour Ne le dis à personne
- Guillaume Schiffman pour OSS 117 - Le Caire nid d'espions

Meilleurs décors
- Dominique Douret pour Indigènes
- Maamar Ech Cheikh pour OSS 117 - Le Caire nid d'espions
- Jean-Luc Raoul pour Les Brigades du tigre
- François-Renaud Labarthe pour Lady Chatterley
- Jacques Saulnier pour Cœurs

Meilleur son
- Olivier Hespel, Olivier Walczak, Franck Rubio et Thomas Gauder pour Indigènes
- Jean-Marie Blondel, Thomas Desjonquères et Gérard Lamps pour Cœurs
- Jean-Jacques Ferran, Nicolas Moreau et Jean-Pierre Laforce pour Lady Chatterley
- Pierre Gamet, Jean Goudier et Gérard Lamps pour Ne le dis à personne
- François Musy, Gabriel Hafner pour Quand j'étais chanteur

Meilleur montage
- Hervé de Luze pour Ne le dis à personne
- Martine Giordano pour Quand j'étais chanteur
- Yannick Kergoat pour Indigènes
- Sylvie Landra pour Fauteuils d'orchestre
- Hervé de Luze pour Cœurs

Meilleurs costumes
- Pierre-Jean Larroque pour Les Brigades du tigre
- Marie-Claude Altot pour Lady Chatterley
- Jackie Budin pour Cœurs
- Charlotte David pour OSS 117 - Le Caire nid d'espions
- Michèle Richer pour Indigènes

Meilleur film étranger
- Volver
- Babel
- Le Secret de Brokeback Mountain
- Little Miss Sunshine
- The Queen

Meilleur film documentaire
- Dans la peau de Jacques Chirac
- La Fille du juge
- Ici Najac, à vous la Terre
- Là-bas
- Zidane, un portrait du XXIe siècle

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire