Halo, MGS & Aeon Flux au cinéma

Stéphane Argentin | 29 novembre 2004
Stéphane Argentin | 29 novembre 2004

Les producteurs n'ont décidément de cesse de manger à tous les râteliers dès qu'ils flairent un puits de dollars. Entre les remakes, les séquelles, les préquelles et les adaptations de toutes sortes, il n'y a plus vraiment rien de surprenant aujourd'hui lorsque l'annonce d'un nouveau projet est faite, quelle qu'en soit la nature.

Aeon Flux
Nous vous parlions (cf. news du 21 novembre 2004) du prochain film de James Cameron, Battle angel, adaptation du manga Gunnm. Eh bien c'est aujourd'hui au tour de la version grand écran de Aeon Flux (le manga signé Peter Chung, à qui l'on doit, entre autres, l'épisode Matriculated des Animatrix) de se dévoiler, au travers de cette première photo qui voit l'actrice Charlize Theron enfiler la tenue moulante de l'héroïne (à comparer avec l'original). À la réalisation, on trouve Karyn Kusama, qui signe là son deuxième long métrage après le très remarqué Girlfight, avec Michelle Rodriguez. La date de sortie précise n'est pas encore connue, le film étant annoncé « pour 2005 » (un flou probablement dû au petit accident survenu à Charlize Theron sur le tournage au mois de septembre, et ayant entraîné l'arrêt des prises de vue pendant six semaines).

  

Halo & Metal Gear Solid
Les adaptations de jeux video ont également le vent en poupe puisque, outre le Doom que réalisera Andrzej Bartkowiak, ancien chef op' plutôt doué passé à la réalisation plutôt bovine (Roméo doit mourir, Hors limites, En sursis), ou encore le Spy Hunter dont s'occupera John Woo, deux autres attractions vidéoludiques sont dans la ligne de mire pour être transposées sur grand écran : Halo et Metal gear solid.

Qu'ont-ils de si particulier, ces deux-là ? Hormis leurs immenses qualités intrinsèques (là, c'est le joueur qui vous parle), tout simplement leurs chiffres de vente. Lorsque l'on sait en effet que, dès son premier jour de sortie au début du mois de novembre, Halo 2 s'est écoulé à quelques 2,38 millions d'exemplaires, représentant un chiffre de vente de 125 millions de dollars, on comprend mieux tout l'intérêt qu'il peut y avoir à transformer pareil succès en film — tous ces acheteurs (et donc joueurs) étant autant de spectateurs potentiels. À titre de comparaison, le film Spider-Man n'avait généré « que » 114 millions de dollars pour son week-end de sortie (soit trois jours, les films sortant aux États-Unis le vendredi).

  

Même refrain du côté de Metal Gear Solid, dont le troisième volet, intitulé Snake eater, vient tout juste de débarquer dans les rayons outre-Atlantique, et dont les deux premiers se sont déjà écoulés à quelques 14,63 millions d'exemplaires de par le monde. On image d'ici les yeux des producteurs se changeant en joli petit « $ ». Le créateur de la saga Metal Gear Solid, Hideo Kojima, véritable mordu de cinéma, a confié au magazine Variety qu'il serait (enfin) prêt à voir les aventures de son célèbre Solid Snake (le héros du jeu, qui doit son nom à un certain Snake Plissken imaginé par John Carpenter) portées sur grand écran.

Du côté de Halo, les choses vraiment sérieuses semblent être de mise, puisque les producteurs Ronald Shusett (la saga Alien) et Daniel Alter ont déjà pris contact avec la société Bungie, conceptrice du jeu, ainsi que le réalisateur Ridley Scott. En effet, Bungie n'envisagerait l'adaptation de son hit qu'à la seule et unique condition que Shusett produise le film et que Scott le réalise. Si un accord Bungie / Shusett / Scott devait effectivement avoir lieu, on pourrait au moins espérer autre chose que de la bouillie à laquelle nous avions eu droit avec Tomb Raider 2 ou bien Resident Evil 2…

Source : comingsoon.net

Photos Halo : © Copyright. Bungie Studios / Microsoft Game Studios
Photos Metal Gear Solid : © Copyright. Konami Computer Entertainement

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire