Expendables 4 : une première affiche au slogan hilarant fuite sur internet

Axelle Vacher | 25 avril 2022 - MAJ : 25/04/2022 16:18
Axelle Vacher | 25 avril 2022 - MAJ : 25/04/2022 16:18

Le quatrième opus des Expendables, porté par le légendaire Sylvester Stallone, se dévoile dans un premier aperçu à la formule pour le moins philosophique.

Parce que rien n'arrête une franchise qui continue de remplir les tiroirs-caisses et que Fast and Furious semble être l'exemple longévif que fantasment tous les studios, les gros bras des Expendables s'en reviennent briser de la mâchoire et du fémur par le prisme d'un quatrième volet dont l'aboutissement tient par ailleurs du miracle. 

Après un troisième opus désabusé qui n'aura séduit ni les critiques ni les spectateurs, l'annonce d'une suite par les producteurs à ce métrage désincarné ne pouvait qu'être perçue comme un projet douteux, entrepris trop rapidement, et sans autre ambition que celle de capitaliser davantage sur une vache à lait déjà essoufflée.

Fort toutefois d'un modeste budget de quelque 200 millions de dollars, d'un casting emblématique du genre, et d'une production épineuse dont les déboires devraient rassembler quelque curieux à sa sortie, le métrage, qui ne disposait d'aucun visuel officiel, s'est dévoilé dans un premier aperçu observé à la volée au cours de l'édition 2022 de la célèbre Comic Con de Las Vegas. Et quel aperçu !

 

 

Outre la mise à l’honneur de l’intégralité du casting, incluant les traditionnels Sylvester StalloneJason Statham ou encore Randy Couture, mais aussi Iko Uwais, tout nouvel antagoniste, Megan Fox, Jacob Scipio, Levy Tran, et quelques autres, le panel d’affiches se répond avant tout d’un slogan à la résonnance si philosophique que Socrate, Platon, Aristote et autres figures déterminantes de la discipline, se retournent actuellement dans leur tombe :

"Ils mourront quand ils seront morts." 

Les torses bombés, les muscles bandés à l'extrême, les silhouettes découpées par le halo orangé d'une explosion lourde en TNT, ou d'un coucher de soleil romantique (l'interprétation est libre), les protagonistes de l'unité spéciale portée par Barney Ross semblent ainsi bien décidés à en découdre. Et ce malgré la fabrication plus chaotique encore du métrage que la mise en scène de Patrick Hughes sur le volet précédent. 

 

Photo Sylvester StalloneStallone, plus fort qu'Hollywood

 

De déboires en désaccords, de démissions à la chaîne en tournages inlassablement reportés, de la réintégration de Stallone au casting, à la tentative de chantage du producteur Avi Lerner sur la tête d’affiche Terry Crews en 2018, puis, pandémie oblige, d’une mise à l’arrêt totale, Expendables 4 semble désormais remis de ses multiples désagréments, et prêt à disloquer quelques mâchoires à l’ombre des salles obscures.  

Difficile toutefois de se projeter davantage, le métrage ne disposant pour le moment d'aucune date de sortie. Le tournage ayant toutefois débuté en octobre dernier, il y a fort à parier que Barney Ross et sa bande investissent les cinémas à grands coups de rangers courant 2022 ou 2023. Le temps, d'ici là, de méditer ce slogan des plus profonds.

Tout savoir sur Expendables 4

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Beerus
30/04/2022 à 16:18

@Lougnar

Si Stallone n’apparait pas beaucoup dans ce film, c'est qu'à mon avis il a pas pas pu faire tout ce qu'il voulait.

Luigi
26/04/2022 à 14:46

...AND Sylvester Stallone,tout est dit ! J'espère qu'il aura plus que 15 mn de présence dans le film!

Lougnar
26/04/2022 à 14:07

@Beerus
Bah oui Sly n'est plus tout jeune mais au pire très peu de combat à mains nues et surtout du tirage de plomb ^^ comme le troisième :) !
Ils auraient du faire un dernier baroud d'honneur !

boxoffice story
26/04/2022 à 12:12

@Ulerteel
Question budget c'est un renseignement rarement communiqué par les studios. Si on se balade sur le net ce sont sur les forums US que l'on voit tourner des chiffres souvent "estimés". 200 millions serait un dérapage coupable.
Statham a lui seul a du coûter plus de 10 millions de dollars il est d'ailleurs un des producteurs du film. C'est Statham la star du film.
Maintenant la casting n'est pas mauvais. Bien sûr de jeunes acteurs baraqués et ayant tourné dans des films d'action connus même en tant que 2ème ou 3ème couteau n'est pas inhabituel. Il y a un gros réservoir.
Expandables 3 a coulé aux USA mais a bien marché en Chine et en Russie. or, le box office Chinois est à zéro de la faute du covid et les salles de Russie sont bien ouvertes mais seulement occupées par des films Russes faute de films étrangers... Normal qu'il n y a pas de dates de sortie.

Beerus
26/04/2022 à 10:09

@Lougnar

Echec au box office je pense pas car Statham arrrive a attirer du monde sur son nom et Stallone faut pas oublier qu'il a 75 ans maintenant.

BlackHeart666
26/04/2022 à 08:02

Vu les particules on est loin du coucher de soleil :)

Wazz
26/04/2022 à 08:02

Pour le coup le fait qu'il y ait une punch line complètement con sur l'affiche me rassure. Cette franchise ne doit pas être sérieuse. Je ne comprends toujours pas comment on en est arrivé à ce troisième opus sérieux et à chier après la masterclass qu'était le deuxième, où ils avaient vraiment trouvé un bon équilibre. Peu d'espoir mais bon, y en a un peu quand même

Snake
25/04/2022 à 22:34

La honte j'ai oublié JCVD dans les guests, excellent bad guy over the top du 2.

Snake
25/04/2022 à 22:33

Plus de Willis, Li ni de Schwarzy, pas de gros guest tel Gibson, Ford, Snipes ou Norris. Le casting fait bien pitié quand même, malgré le talent des deux nouveaux venus asiatiques. Ça fait pas rêver, surtout Megan Fox la honte. Même Ronda Rousey ça avait plus de gueule.

Uleertel
25/04/2022 à 21:43

Budget de 200 millions ? Ce ne serait pas plutôt 20 millions ?

Plus
votre commentaire