Scream : le retour de la saga sera "violemment sanglant" (et ça nous rassure)

Matthias Mertz | 2 décembre 2021
Matthias Mertz | 2 décembre 2021

Soulagement pour les aficionados de Ghostface, Scream obtient la mention Rated R, qui signifie que comme ses prédécesseurs, il sera violemment sanglant.

On entendait largement parler de Scream, nous inondant de contenus promotionnels pour annoncer le retour de la franchise près d'une décennie après son dernier opus. Ex-dernier opus qui avait bénéficié des soins de Wes Craven, réalisateur historique de chacun des épisodes du film mettant en scène Ghostface, et depuis décédé.

Et si on savait que le trio originel formé par Neve CampbellCourteney Cox et David Arquette était à nouveau de la partie, il restait encore une question en suspens : Scream allait-il obtenir la fameuse nomenclature Rated R, signifiant qu'il faut être accompagné d'un adulte si l'on a moins de 17 ans aux États-Unis ? Cette mention est un enjeu de taille, puisqu'elle est la conséquence directe de ce qu'on y voit à l'écran.

 

Scream : photo"Bonjour, je cherche la chambre 213"

 

On aurait donc pu craindre, à l'image de Venom : Let There Be Carnage, d'avoir un mou PG-13, statuant que certaines scènes pourraient ne pas convenir à des enfants de moins de 13 ans. Heureusement, nous voilà fixés, Scream a écopé d'une mention Rated R par la Motion Picture American Association, aux motifs que le film est "violemment sanglant, a un langage parfois grossier et certaines références sexuelles".

Ce n'est pas tout à fait une surprise que ce cinquième Scream récupère cette nomenclature, puisque tous les opus précédents étaient également R Rated. On peut toutefois être rassuré de savoir que la franchise Scream ne suivra pas les traces de franchises comme Expendables ou encore Total Recall, dont les suites en PG-13 avaient largement déçu une audience qui souhaitait voir de la violence jouissive et décomplexée (on vous la fait courte, on ne va pas voir Expendables pour le scénario).

 

Scream : photo"Heu non, vous n’êtes pas chez Drew Barrymore ici, vous vous êtes trompés de numéro, désolé"

 

C'est une nouvelle qui vient s'additionner aux nombreux éléments qui donnent confiance dans ce cinquième Scream et premier volet sans le maître Wes Craven aux commandes. Le retour du cast original et la présence de Kevin Williamson, désormais producteur (il avait écrit le premier) devraient honorer la mémoire du réalisateur décédé en 2015.

Espérons désormais que ce cinquième film parviendra à donner une nouvelle dimension à la franchise, déjà réputée pour sa réflexion sur le slasher en général et son côté méta. Aux côtés des protagonistes récurrents de la franchise, on devrait retrouver Jenna Ortega, Dylan Minnette, Melissa Barrera ou encore Jack Quaid pour de nouveaux secrets et meurtres entre amis à Woodsboro. Pour voir des coups de téléphone qui finissent très mal, il faudra se rendre dans les salles obscures le 12 janvier 2022.

Tout savoir sur Scream

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
02/12/2021 à 14:38

Encore heureux ! Ca ne me paraissait pas possible que le film n'ait pas le même classement que les précédents.

Pour ce qui est de Kevin Williamson, il n'a pas écrit que le premier, mais les volets 1, 2 et 4, et si Erhen Krueger a écrit le 3, c'est à partir d'une idée de Williamson, et il n'a que retouché le 4 (pour en modifier la fin à la demande de Weinstein). Williamson est donc autant attaché à cette franchise que ne l'était Wes Craven.

votre commentaire