Marvel : les différences de salaire étaient énormes dans Spider-Man, selon Kirsten Dunst

Raphaël Iggui | 17 novembre 2021
Raphaël Iggui | 17 novembre 2021

Kirsten Dunst est revenue sur les écarts de salaire entre elle et Tobey Maguire sur la première trilogie Spider-Man

En 2019, le journal The Guardian publiait une enquête réalisée à partir du salaire de 246 acteurs et actrices, apparus dans 1343 films entre 1989 et 2015. Le constat final était sans appel : les acteurs gagnaient en moyenne 1,1 million d'euros de plus que les actrices. Une fois passés les 50 ans, l'écart se creuse avec des actrices gagnant jusqu'à 4 millions de dollars de moins que leurs homologues masculins.

Un chiffre qui pourrait se justifier par une différence de popularité (John Boyega et Daisy Ridley avaient gagné 450 000 dollars sur Le Réveil de la Force tandis qu'Harrison Ford avait pris un chèque de près de 30 millions de dollars grâce à son salaire et son pourcentage sur les recettes du film au box-office) ou une différence de performance, mais la vérité est sans doute bien plus simple : l'industrie est aussi marquée par un sexisme indécrottable que le reste de la société.

 

Photo Willem Dafoe"Si je me fie à cette logique, plus je m'injecte de testostérone, plus je gagne d'argent"

 

Et la galaxie super-héroïque n'est pas étrangère à ces polémiques, puisque les salaires étaient inégaux entre supers-mecs et supers-nanas bien avant que Marvel ne devienne un empire cinématographique. En effet, alors qu'elle était interviewée par The Independent à l'occasion de la promotion de The Power of the DogKirsten Dunst est revenue sur l'époque où elle jouait Mary-Jane dans la première trilogie Spider-Man de Sam Raimi, notamment sur l'écart de salaire entre elle et Tobey Maguire :

« La disparité de salaire entre Spider-Man et moi était énorme. Je n'y pensais pas du tout à l'époque. Je me disais juste : "C'est Tobey qui joue Spider-Man." Mais vous savez qui il y avait sur l'affiche de Spider-Man 2 ? Spider-Man et MOI. »

Dans Spider-Man (2002), Dunst avait pris un chèque de 2 millions de dollars et Maguire, 4 millions de dollars. En revanche, pour Spider-Man 2 (2004), l'actrice avait encaissé 7 millions de dollars tandis que Maguire affichait un salaire de 17,5 millions ainsi qu'un bonus de 5% des recettes finales du film (qui furent de 789 millions de dollars seulement en salles, soit près de 40 millions de dollars supplémentaires). 

 

Photo Kirsten Dunst , Tobey Maguire"En plus, c'est pas eux qui vont payer pour la pneumonie !"

 

Une situation un peu particulière, puisque le public des films de supers-héros de l'époque, majoritairement masculin, se déplaçait avant tout pour voir Spider-Man sur grand écran et pas tellement  le personnage de Mary-Jane, qui servait surtout de demoiselle en détresse dans la trilogie originale de Sam Raimi. Néanmoins, l'écart de rémunération reste quand même vertigineux (presque 50 millions de dollars) et dénote d'une certaine déconsidération des femmes en termes de rémunération comme de vision artistique. 

On espère que l'actrice a pu prendre un plus gros chèque pour son apparition dans Spider-Man : No Way Home (on rigole, on ne sait pas si elle y sera... mais imaginez).

Tout savoir sur Spider-Man

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Missprestige.com
18/11/2021 à 18:38

et une actrice qui joue Supergirl ?

Colored Fart
18/11/2021 à 17:22

@Mick

Exactement.

Simon Riaux - Rédaction
18/11/2021 à 17:02

@gege le vrai

Précisément.

Pas quand on s'appelle Tobey Maguire...

Simon Riaux - Rédaction
18/11/2021 à 15:44

@Baretta

Une nouvelle fois, ce n'est pas ce que je dis.

Beaucoup expliquent que cette différence serait du fait de l'aura de star de Maguire à l'époque. Sauf qu'à l'époque, justement, Dunst en est bien plus une que lui.

gege le vrai
18/11/2021 à 15:43

@simon riaux "Je souligne que si on essaie de légitimer cette situation en arguant que c'est la puissance commerciale qui fait le salaire à Hollywood, alors la situation n'en est que plus absurde"

Ce n'est absolument pas absurde, quand on s'appelle tom cruise, brad pitt, ou dicaprio on est plus qu'un acteur mais aussi une marque. Au psg ils sont tous joueurs de foot pourtant ils n'ont pas tous le salaire de neymar. D'ailleurs quand nasser avait présenté neymar en conférence de presse il avait dit la marque psg s'associe à la marque neymar. Commercialement il rapporte plus au psg c'est donc normal qu'il gagne en conséquence.

Baretta
18/11/2021 à 15:40

@simon riau
Pourquoi dans ce cas Brad pitt touche 17 millions pour fight club et Edward norton 3,5 ? Pourtant le personnage principal c'est Norton.

Simon Riaux - Rédaction
18/11/2021 à 13:35

@Mick

Je ne justifie rien.

Je souligne que si on essaie de légitimer cette situation en arguant que c'est la puissance commerciale qui fait le salaire à Hollywood, alors la situation n'en est que plus absurde.

Aucune hypocrisie de ma part. Si elle a un temps de présence aussi important et que la promotion du film la met à ce point en avant, c'est précisément parce qu'elle en est un des moteurs commerciaux. Pour la raison extrêmement simple qu'on n'attire pas les mouches avec du vinaigre, et que si son image est brandie au spectateur, c'est parce qu'on la considère comme de nature à attirer le public.

Bref. Il s'agit d'un constat tout ce qu'il y a de plus basique.

Mlorf
18/11/2021 à 12:57

Pourquoi s’offusquer… les acteurs les mieux payés sont ceux qui rapportent le plus. Perso, je n’allais pas voir Spider-Man pour voir Dunst mais pour voir Tobey McGuire en Spider-Man. Et j’étais très déçu d’ailleurs quand j’ai appris qu’il n’y aurait pas de Spider-Man 4.

Mick
18/11/2021 à 12:40

@Simon Riaux

"Là où Dunst... n'est que Dunst, qui a alors une aura de star beaucoup, beaucoup plus importante que lui. Et qui, comme le souligne McReady est clairement au centre du dispositif narratif. Et même promotionnel, comme elle le rappelle.

Qu'elle ne soit pas à l'exact même niveau que son confrère peut s'entendre. Qu'elle gagne deux fois moins, c'est assez acrobatique à justifier."

Avec ce raisonnement là, vous justifiez donc également dans une moindre mesure la différence de salaire entre Ford et Ridley sur la dernière trilogie SW.

Et argumenter qu'elle soit au centre du dispositif promotionnel car elle se trouve "sur l'affiche" comme elle le dit elle-même relève d'une hypocrisie culottée.

Mick
18/11/2021 à 12:32

@Cinégood

Logique, simple, implacable. Je ne comprends pas l'absurdité de s'offusquer de la différence de salaire entre le 1er rôle iconique qui porte un film (Spiderman) avec le rôle de sa petite-amie.

L'égalité homme-femme devrait être une chose normale, juste et qui n'est malheureusement de loin pas respecté, dans le cinema ou ailleurs, mais il ne faut pas tomber dans les excès non plus ou dans le ridicule comme dans ce cas. Monde de fou, réaction de fou.

Plus
votre commentaire