Peter Jackson a vendu une partie de sa boîte d'effets spéciaux derrière Le Seigneur des Anneaux et Avatar

Mathieu Lapon | 10 novembre 2021 - MAJ : 10/11/2021 17:59
Mathieu Lapon | 10 novembre 2021 - MAJ : 10/11/2021 17:59

Peter Jackson a en partie vendu Weta Digital, boîte chargée des effets spéciaux du Seigneur des Anneaux, d'Avatar et de Game of Thrones.

Peter Jackson, c'est Le Seigneur des Anneaux, King Kong et Le Hobbit (tout du moins, ces vingt dernières années). Sa boîte d'effets spéciaux, Weta Digital, c'est non seulement tout ce CV en plus de blockbusters comme Avatar, Game of Thrones et la dernière trilogie de La Planète des Singes. Autant dire que le studio, mastodonte s'il en est, doit regorger de données et de ressources alléchantes pour beaucoup de sociétés, surtout à l'ère des super-héros pimpants et numérisés.

Et ces ressources, elles vont bientôt être réquisitionnées par une autre entreprise. Le réalisateur qui s'est frotté au monde de Tolkien et qui a adapté l'inadaptable a vendu, pour une somme astronomique, une division de Weta Digital à Unity, une firme spécialisée spécialisée dans l'interactivité de la 3D. 

 

 

Deadline a relayé ce rachat de la "tech division" de Weta Digital par Unity, qui a coûté 1,6 milliard de dollars. Unity récupèrera d'ici la fin de l'année 2021 les outils, "assets" et "pipeline" de Weta, c'est-à-dire les ressources numériques et les technologies propres à l'entreprise. Néanmoins, ce contrat stipule que Peter Jackson reste propriétaire majoritaire de cette nouvelle branche indépendante, qui s'intitulera WetaFX. Prem Akkajaru en sera le PDG.

Il a été rapporté que pas moins de 275 ingénieurs du numérique vont avoir l'accès complet à ces ressources nouvellement acquises. Unity a fait part de son désir de les rendre, à terme, accessibles à des millions de créateurs et artistes de par le monde, afin de dynamiser l'innovation et le marché des effets spéciaux, et développer le "métavers" (les univers synthétisés par le numérique).

 

Photo Ian McKellen, Hugo Weaving"Par contre, mon gros chèque c'est pas un effet numérique."

 

Les sociétés d'effets spéciaux appartenant à un marché exigeant et très fluctuant, il n'est pas très étonnant que même un mastodonte comme Peter Jackson ait cédé à l'idée de vendre cette partie de Weta Digital (qui n'est qu'une des deux branches de Weta, avec Weta Workshop).

Qui plus est, cette décision pourrait en partie s'expliquer par le fait que Jackson n'est plus aussi personnellement investi par les fictions qui nécessitent les ressources du métavers, comme à l'époque du Seigneur des Anneaux. Ces dernières années, le metteur en scène a plus été préoccupé par des documentaires militaires et musicaux, avec Pour les soldats tombés et The Beatles: Get Back.

Tout savoir sur Peter Jackson

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kyle Reese
10/11/2021 à 21:54

@ZakmacK

Oups ... tu as tout à fait raison. Grosse erreur de ma part !
Je vais aller me coucher là ;)

ZakmacK
10/11/2021 à 20:35

@kyle Reese, sauf erreur de ma part c'est Unreal Engine, développé par Epic Games qui a servi sur les decors de mandalorian. Ils ont pris une part énorme du marché et pris justement beaucoup d'avance sur unity, un peu à la ramasse sur ce terrain là.

Kobalann
10/11/2021 à 19:35

Aller Peter retrouves la passion du cinéma, on t'y attend nous, pas forcément sur Tintin (qui soit dit en passant est de toute façon enterré depuis belle lurette)

Numberz
10/11/2021 à 19:10

Je vais être cru et conspué mais le Peter Jackson des documents militaires et musicaux, je m'en cague.

Kyle Reese
10/11/2021 à 19:05

Il y a une certaine logique à ce rachat. Le moteur Unity utilisé majoritairement dans les jeux mais aussi pour de l'animation s'est vu utilisé dernièrement pour le rendu justement temps réel des décors de The Mandaloran projeté sur panneaux led enveloppent le plateau de tourange.. D'ailleurs ce n'est plus qu'une question temps pour que les moteurs temps réel prennent le dessus sur les autres moteurs classiques dit précalque grâce aux dernières cartes graphiques dispos qui gèrent le raytracing en natif. gains de temps inestimables.

JO le clodo
10/11/2021 à 19:00

C'est sa boîte,il s'est assez battu,si maintenant il repart sur d'autres projets ça ne peux être que génial.
J'attends le projet sur les Beatles avec impatience.
Il y a des réalisateurs, il y a des génies.

Eddie Felson
10/11/2021 à 18:33

Je dirais même plus, et tintin?!?!

Myst
10/11/2021 à 18:20

Et tintin !!!

votre commentaire