American Nightmare 5 : les critiques américaines sont tombées et ça sent la petite purge

Salim Belghache | 1 juillet 2021 - MAJ : 01/07/2021 14:38
Salim Belghache | 1 juillet 2021 - MAJ : 01/07/2021 14:38

American Nightmare 5 sort prochainement aux États-Unis et les critiques américains n'ont pas tardé à donner leur avis, plutôt nuancé.

Alors que les purges autorisées dans l’univers de American Nightmare ne se déroulaient qu’une fois par an, American Nightmare 5 : Sans limites (The Forever Purge en anglais) va être le théâtre de l'abandon des règles pour montrer une purge qui ne se termine jamais et où les pires sévices peuvent avoir lieu sans être réprimés par la loi. Malgré son postulat de départ intéressant, la saga s’est donc un peu perdue. Elle a régulièrement eu du mal à confirmer les attentes placées en elle, et laisse de quoi douter du potentiel du cinquième épisode de sa franchise.

Néanmoins, l’aspect politique que promet le cinquième opus, notamment sur la question de l’immigration mexicaine ou des classes sociales aux États-Unis, peut être intéressant. Ces thèmes d’actualité pourraient parfaitement opérer une transition bienvenue à une franchise essoufflée. Prévu pour le 4 août 2021 en France, le public américain va pouvoir profiter des meurtres sanglants et de l’action à couper le souffle dès le 2 juillet prochain.

 

 

Et bien évidemment, la critique américaine a déjà livré ses premiers avis. Si la générosité de la critique outre-Atlantique concernant les blockbusters n’est, semble-t-il, plus à prouver, elle est plus mesurée à l’égard de American Nightmare 5 : Sans limites. La moyenne affichée sur Metacritic est de 57/100, une note plus ou moins équivalente aux précédents opus. Revue de presse.

“Réalisé par Everardo Gout, American Nightmare 5 sert de l’action non-stop, ce qui est bien parce que le scénario de la saga crée par James DeMonaco, qui a réalisé les trois premiers films, n’explore jamais son astucieux concept. Les performances intenses et attrayantes des acteurs permettent d'oublier les défauts.” San Francisco Chronicle

“La violence, bien qu’omniprésente, ne semble pas gratuite. Chaque mort est rapide et précise, et la caméra ne s’attarde jamais trop longtemps sur la chair déchirée.” IndieWire

 

photoThe Forever Purge va nous prendre en otage

 

“Un morceau important des 103 minutes de The Forever Purge est consacré aux immigrants mexicains du film qui sauvent la vie des Tucker, les aidant à survivre et à développer leur moral. C’est franchement un fil conducteur insultant pour un thriller-horrifique plutôt habile.” Polygon

“éventuellement, le long-métrage passe d’un film d’horreur à un thriller à la frontière. Et cette transition ne se fait pas sans heurt.” Arizona Republic

“Sonnez l’alarme, cachez vos enfants et fermez vos portes : une autre purge arrive. Et c’est plus mortel, et plus bête que jamais.” The Globe Mail

 

photoCe matin, un lapin a tué un chasseur

 

“L’entrée de Gout aurait pu être un tour de force pour ce traité relativement stupide et obscène sur ce qui ne va pas en Amérique, spécifique à la saga aux multiples succès au box-office. Au lieu de cela, il affiche tout ce qui fait de ces films une expérience ratée d’un blockbuster.” The Playlist

“Dans Forever Purge, on nous raconte une histoire usée d’une Nation meurtrie que nous avons beaucoup entendue – un sermon sur l’immigration et la lutte des classes pour dire quelque chose que le public a largement vu sur les réseaux sociaux ces dernières années.” AVclub

Pour rappel, cette nouvelle expression de l’extrême violence suivra le parcours d’Adela (Ana de la Reguera) et de Juan (Tenoch Huerta) qui se réfugient dans un ranch au Texas avant qu’éclate la chasse d’un groupe de purgeurs, bien après la fin de la nuit dédiée à la purge. En attendant ce nouveau combat pour la survie, vous pouvez retrouver notre dossier sur la Blumhouse, la société de production de Jason Blum qui s’occupe de la franchise.

Tout savoir sur American Nightmare 5 : Sans limites

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Murata
02/07/2021 à 21:20

Le seul bon côté de l'élection de Biden, c'est que les navets américains n'auront plus l'alibi de critiquer la politique de Trump.

Maski mask
01/07/2021 à 16:06

@Gregdevil ceux que tu dis est très intéressant, surtout les cas que tu as appuyé, c'est ton avis qui compte pas celui des critique

Gregdevil
01/07/2021 à 15:04

Je me pose des questions sur ces "pseudo" avis en avant première.
Je vois rarement des avis negatif, est ce que ces "journalistes" sont réellement objectif ? N'y aurait il pas un peut de corruption la dedans ?
Pasque si j'ai bonne mémoire, j'ai vu passer des avis positif sur un film comme le JL de Whedon, le Suicide Squad d'Ayer, et j'en passe et des meilleurs.

Donc est ce bien pertinent ou est ce juste un coup de comm pour booster les ventes ?

votre commentaire